Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hémopathies malignes de l'adulte jeune, fertilité et grossesse - 07/05/15

[13-040-A-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1984(15)56300-0 
A.-M. Stoppa a, , D. Coso a, M. Provansal b, B. Courbiere c, d
a Département d'hématologie, Institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
b Département d'oncologie médicale, Institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
c Pôle de gynécologie-obstétrique et reproduction, Gynepole, La Conception, Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France 
d Aix-Marseille Université, CNRS, IRD, Avignon Université, IMBE UMR 7263, 13397 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les hémopathies malignes regroupent principalement les lymphomes (hodgkiniens et non hodgkiniens), les leucémies aiguës (myéloïdes ou lymphoïdes) et la leucémie myéloïde chronique. Elles viennent au second rang de fréquence des cancers des adultes de moins de 40 ans. Leur pronostic s'est transformé depuis les années 2000, avec la guérison ou la survie à long terme chez plus de 50 % d'entre eux. Par rapport aux années 1980-1990, les traitements plus efficaces et plus ciblés ont permis en outre une décroissance du risque d'infertilité. Cependant, un certain nombre de patients doivent recevoir une chimiothérapie intensive incluant de hautes doses d'alkylants, une greffe autologue ou allogénique dès la première ligne ou en cas de récidive. Chez l'homme, l'autoconservation de sperme avant chimiothérapie fait partie du parcours personnalisé de soins et les spermatozoïdes congelés sont utilisés en routine. Chez la femme, l'insuffisance ovarienne prématurée induite par les chimiothérapies comportant des agents alkylants nécessite une information spécifique et une réflexion précoce sur les possibilités de préservation de fertilité. Différentes techniques peuvent être proposées chez la femme pour autoconserver ses gamètes, comme la cryoconservation de tissu ovarien et/ou la cryoconservation d'ovocytes matures par vitrification après stimulation ovarienne et ponction folliculaire. Ces techniques ne sont pas toujours possibles en raison de l'urgence à mettre en œuvre certaines chimiothérapies ou de troubles de l'hémostase, et sont parfois limitées par une réserve ovarienne insuffisante au moment du diagnostic. Pour les pathologies aiguës, lorsque la grossesse spontanée est possible, plusieurs années après la fin de la chimiothérapie, la grossesse se déroule le plus souvent normalement pour la mère et l'enfant. Chez la femme, les naissances après assistance médicale à la procréation sont encore rares après réutilisation des ovocytes vitrifiés ou après autogreffe de tissu ovarien. Les traitements des leucémies myéloïdes chroniques n'affectent pas la fertilité mais exposent à une tératogénicité et leur arrêt est potentiellement dangereux pour les patientes. La planification de la grossesse devient alors l'enjeu conjoint du gynécologue obstétricien et du cancérologue. La problématique est encore différente dans les hémopathies lymphoïdes chroniques, plus rares à cet âge, dont les rechutes sont en revanche considérées comme inéluctables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens, Leucémies aiguës, Leucémie myéloïde chronique, Fonction gonadique, Chimiothérapie, Autogreffe, Autoconservation de sperme, Insuffisance ovarienne prématurée, Préservation de fertilité, Cryoconservation de tissu ovarien, Cryoconservation d'ovocytes matures, Grossesse


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hémostase et grossesse
  • N. Itzhar-Baikian, A. Stepanian
| Article suivant Article suivant
  • Transfusion sanguine (I) : préparation, indications et administration des produits sanguins
  • J. Chiaroni, F. Pirenne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.