Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ischémie mésentérique aiguë et chronique : le point de vue du radiologue - 07/05/15

[33-340-D-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8527(15)59260-5 
J.-P. Tasu, MD, PhD a, , G. Herpe a, G. Vesselle, MD a, A. Hammadi, MD a, V. Maze a, P. Bazerie b, S. Vélasco, MD a, S. Boucebci, MD a
a Pôle Imagerie diagnostique, fonctionnelle et thérapeutique, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, CS 90577, 86000 Poitiers, France 
b Service de radiologie digestive, CHU d'Angers, Angers, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 30/01/2020

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 15
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'ischémie mésentérique aiguë est une maladie de pronostic spontané extrêmement sombre. C'est donc une urgence chirurgicale nécessitant un diagnostic et une prise en charge thérapeutique rapides car après six heures d'anoxie la nécrose transmurale est complète. Les embolies artérielles représentent les étiologies les plus fréquentes, mais tous les désordres cardiocirculatoires sévères, en particulier les chocs septiques, peuvent s'accompagner d'une ischémie mésentérique non occlusive. L'infarcissement, d'origine veineuse, est plus rare. L'examen-clé est la tomodensitométrie avec injection d'un produit de contraste. L'analyse tomodensitométrique doit rechercher des signes directs (thrombus intra-artériel, occlusion veineuse), des signes indirects (signes d'ischémie ou d'infarcissement de la paroi digestive) et des signes de gravité (signes de nécrose transmurale). Le traitement est chirurgical, mais la place des traitements radiologiques grandit. L'ischémie mésentérique chronique est également un diagnostic clinique difficile, et doit être évoquée devant l'association de douleurs postprandiales et d'un amaigrissement chez un patient athéromateux. La tomodensitométrie doit évoquer le diagnostic en cas d'atteintes multiples des gros troncs artériels digestifs. Le traitement est souvent endovasculaire compte tenu de ses faibles morbidité et mortalité. Cet article fait le point sur ces deux pathologies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ischémie digestive, Diagnostic, Traitement, Tomodensitométrie, Échodoppler


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Étude radiologique des jéjuno-iléopathies diffuses sans malabsorptions
  • G. Schmutz, L. Gagné-Brosseau, P. Diez, S. Tan, H.-M. Loi, D. Régent
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie moderne de la maladie de Crohn
  • M. Zappa, C. Bertin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.