Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête nationale sur la préparation des mélanges de nutrition parentérale en néonatologie dans les centres hospitaliers tunisiens - 22/05/15

Doi : 10.1016/j.nupar.2015.02.007 
Senda Bahri a, b, , Imen Jmour a, Ines Maoudoud a, Souad Sfar b, Odile Corriol c
a Unité des préparations stériles, service de pharmacie, centre de maternité et de néonatologie de Tunis, rue Jbel-Lakhdhar, Bab Saadoun, Tunis, Tunisie 
b Laboratoire de pharmacie galénique, faculté de pharmacie de Monastir, université de Monastir, rue d’Avicenne, 5000 Monastir, Tunisie 
c Service de pharmacie, hôpital Necker–Enfants-Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant. 10, rue Mohamed El Malki, El Omrane, 1005 Tunis, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La préparation de mélanges de nutrition parentérale (MNP) est une activité à haut risque qui doit être sous responsabilité pharmaceutique. Actuellement, en Tunisie, la plupart des hôpitaux réalisent la préparation des MNP dans les unités de soins. Le but de cette enquête a été d’évaluer les pratiques de préparation et de contrôle des MNP en Tunisie. Cette enquête prospective a été réalisée par observation directe. Une grille comprenant 50 questions concernant la préparation et le contrôle des MNP a été rédigée. L’enquête a été menée dans huit hôpitaux sur dix. Dans tous les hôpitaux, l’activité de préparation des MNP est réalisée dans l’unité de soin. Elle est sous responsabilité pharmaceutique dans 25 % des cas. La production annuelle moyenne des services est de 1735 MNP. La moitié des centres hospitaliers universitaires (CHU) utilisait de façon restrictive soit des MNP standard (25 %), soit des MNP personnalisés (25 %). La préparation se faisait dans 25 % des CHU en zone à atmosphère contrôlée sous hotte à flux d’air laminaire et dans 37 % des cas au lit du malade. Seulement, 12,5 % des CHU utilisaient un système d’assurance qualité. Un contrôle des MNP (examen visuel) était réalisé dans 50 % des CHU. Le test de stérilité était effectué dans 25 % des cas. Ceci correspondait aux hôpitaux où la préparation était sous responsabilité pharmaceutique. Différentes anomalies ont été mises en évidence, elles portent essentiellement sur l’absence d’une validation pharmaceutique du processus de préparation et une défaillance du contrôle des MNP. Il est, par conséquent, impératif de mettre en place des mesures correctives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Preparation of parenteral nutrition mixtures (PNM) is a high-risk activity which must be under pharmaceutical control. Nowadays, in Tunisia, most hospitals accomplish the preparation of MNP in units of care. The purpose of this survey was to assess preparation and control practices of PNM in Tunisia. This prospective survey was accomplished through direct observation. A grid including 50 questions related to the preparation and the control of the PNM was written. The survey was led in 8 hospitals out of 10. In all the hospitals, the activity of preparation of the PNM is carried in the unit of care. Only 25 % of the cases are accomplished under pharmaceutical control. The annual average production of services is 1735 PNM. Twenty-five percent used only individual PNM and 25 % used only standard PNM. A quarter of teaching hospitals accomplish preparation in a controlled atmosphere zone under laminar air flow hood and 37 % at the patient. Only 12.5 % of teaching hospitals use a system of insurance quality. Fifty percent of teaching hospitals accomplish a control of PNM (visual control of PNM). The test of sterility is only performed in 25 % of cases. This corresponds to the hospitals where preparation is under pharmaceutical responsibility. Different anomalies were put in evidence and concern essentially the absence of a pharmacist in the preparation of PNM and also a failure of PNM control. It is therefore necessary to set up corrective measures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Alimentation parentérale, Contrôle, Nouveau-né, Pharmacie

Keywords : Control, Newborn, Parenteral nutrition, Pharmacy


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 2

P. 77-87 - mai 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quantification et qualification bio-énergétique de l’activité physique pour les recommandations de santé publique
  • Sophie Antoine-Jonville, Anne Vuillemin, Olivier Hue
| Article suivant Article suivant
  • L’activité physique adaptée, une nécessité pour mettre en œuvre les recommandations
  • Paquito Bernard, Ahmed Jérôme Romain, Mathieu Vergnault

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.