Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Potentiels évoqués en neurologie : réponses normales - 28/05/15

[17-031-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(15)65737-2 
N. André-Obadia a,  : Neurologue des Hôpitaux, F. Mauguière a, b : Professeur
a Service de neurologie fonctionnelle et d'épileptologie, Hôpital neurologique, 59, boulevard Pinel, 69003 Lyon, France 
b Faculté de médecine Lyon Est, Université Lyon 1, 8, avenue Rockfeller, 69008 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 29
Iconographies 21
Vidéos 0
Autres 26

Résumé

Les potentiels évoqués méritent-ils encore aujourd'hui qu'un article leur soit consacré dans une encyclopédie médicale de neurologie ? La question en elle-même mérite certainement d'être posée à propos de leurs indications diagnostiques du simple fait que la résonance magnétique apporte des images lésionnelles de plus en plus précises. Néanmoins, confronté à celles-ci, le neurologue se pose quotidiennement la question de leur retentissement fonctionnel et le chirurgien celle des conséquences éventuelles de son intervention. Paradoxalement, les techniques électrophysiologiques, et les potentiels évoqués en particulier, connaissent un regain d'intérêt auprès des chercheurs en neurosciences car elles ajoutent une dimension temporelle, avec une résolution temporelle de l'ordre de la milliseconde, aux images fonctionnelles d'activation, produites par la résonance magnétique. L'explosion des sciences cognitives doit beaucoup au développement des potentiels évoqués endogènes. D'autre part les potentiels évoqués sont un instrument de monitorage indispensable pour tester la fonctionnalité des voies sensorielles et motrices et la réactivité corticale dans les situations où l'examen clinique est inopérant. De même les potentiels évoqués demeurent utiles pour authentifier l'organicité d'un symptôme sensoriel subjectif ou d'un trouble moteur dont l'organicité est douteuse. La modélisation des sources à partir de la distribution en surface des champs de potentiel et la possibilité de projeter la localisation de ces sources sur les images par résonance magnétique rend caduque l'opposition entre la résolution spatiale des images anatomiques et la précision temporelle des signaux électrophysiologiques. Des techniques comme la magnétoencéphalographie, qui, en raison de leur coût, appartiennent au champ de la recherche, ont beaucoup contribué à la fusion des représentations anatomiques et fonctionnelles. Parmi les réponses obtenues chez des sujets sains dans les multiples conditions de stimulation et d'enregistrement rapportées dans les articles et ouvrages de physiologie, de neurosciences et de sciences cognitives, cet article décrit celles qui sont utilisées à titre diagnostique en clinique neurologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Potentiel évoqué somatosensitif, Laser, Potentiel évoqué moteur, Potentiel évoqué visuel, Potentiel évoqué auditif, Valeurs normatives


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Bases neurophysiologiques de l'électroencéphalographie clinique et principales indications
  • Edouard Hirsch, Bruno Maton, Daniel Kurtz
| Article suivant Article suivant
  • Potentiels évoqués en neurologie : réponses pathologiques et indications
  • N. André-Obadia, F. Mauguière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.