Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Développement et analyse d’un modèle in vitro d’infection épidermique par dermatophytes anthropophiles - 29/05/15

Doi : 10.1016/j.annder.2015.04.028 
E. Faway 1, , L. Cambier 2, C. Lambert de Rouvroit 1, B. Mignon 2, Y. Poumay 1
1 URPhyM-NARILIS, université de Namur, Namur, Belgique 
2 Faculté de médecine vétérinaire, université de Liège, Sart-Tilman, Belgique 

Auteur correspondant. Rue de Bruxelles 61, 5000 Namur, Belgique.

Résumé

Les dermatophytoses, aussi appelées teignes, sont des lésions superficielles des structures kératinisées de l’organisme (épiderme, ongles et cheveux), causées par des champignons kératinophiles et kératinolytiques, les dermatophytes. Leur incidence est de 10 % dans la population générale et augmente depuis cette dernière décennie, surtout parmi des populations à risque : plus de 30 % chez les sportifs et les personnes souffrant de diabète. Trichophyton rubrum est une espèce anthropophile et est responsable de 70 % des dermatophytoses chez l’Homme, mais d’autres espèces zoophiles peuvent également être incriminées, Microsporum canis ou Arthroderma benhamiae par exemple. Malgré leur incidence, on manque d’information sur la biologie des dermatophytes et les mécanismes impliqués dans l’infection. Dans le but d’étudier cette pathologie sur du matériel humain, nous avons développé un modèle d’infection par T. rubrum sur des épidermes humains reconstruits (RHE) en culture. L’infection est analysée par coloration histochimique des dermatophytes à l’acide périodique de Schiff et par PCR quantitative. Ce modèle permet d’étudier la cinétique d’adhérence des spores et d’évaluer la production de cytokines inflammatoires par les kératinocytes en réponse à l’infection. L’efficacité d’un agent antifongique a pu être démontrée avec succès dans ce modèle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatophytose, Épiderme humain reconstruit, Kératinocytes


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 142 - N° 6-7S1

P. S285 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Communication cellulaire entre cellules souches adipocytaires et kératinocytes : une nouvelle stratégie pour la régénération épidermique
  • C. Bezivin, A. Pérolat, J. Attia, E. Loing
| Article suivant Article suivant
  • Stéatohépatite non alcoolique, IL-17A et psoriasis : un ménage à trois délétère ?
  • P. Vasseur, L. Serres, I. Petit-Paris, J.-F. Jégou, M. Pohin, A. Delwail, F. Morel, C. Silvain, J.-C. Lecron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.