Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Identification et validation fonctionnelle de microARNs modulant la prolifération des kératinocytes humains ainsi que les étapes précoces de la différenciation épidermique - 29/05/15

Doi : 10.1016/j.annder.2015.04.047 
C. Ya 1, L. Barbollat-Boutrand 1, C. Muther 1, C. Reymermier 2, V. André 2, J. Lamartine 1,
1 CGphiMC CNRS UMR5534, université Lyon I, Villeurbanne, France 
2 BASF-BCS, Lyon, France 

Corresponding author. CGphiMC CNRS UMR5534, université Lyon I, bâtiment Mendel, 16, rue Raphaël-Dubois, 69622 Villeurbanne cedex, France.

Résumé

Les microARNs jouent un rôle important dans le contrôle de nombreux mécanismes cellulaires et notamment dans l’homéostasie épidermique. La grande majorité des microARNs identifiés jusqu’alors dans les kératinocytes sont exprimés dans les stades tardifs de la différenciation épidermique. À notre connaissance, très peu de microARNs exprimés dans les kératinocytes proliférants et contrôlant les étapes précoces de la différenciation épidermique ont été décrits. Pour identifier de tels régulateurs, nous avons effectué un crible des microARNs dont l’expression est modulée entre kératinocytes proliférants et différenciés. Parmi les microARNs ainsi identifiés, nous avons confirmé la répression de miR-106a, miR-221, miR-708 et miR-744 au cours de la différenciation induite par le calcium. Nous avons particulièrement étudié miR-708 et miR-106a en explorant les conséquences de leur sur-expression et de leur invalidation dans des kératinocytes humains en culture, ainsi que dans des peaux reconstruites. Nos travaux montrent que miR-106a et miR-708 sont capables de réprimer les étapes précoces de la différenciation épidermique tout en stimulant la prolifération cellulaire. Ces microARNs semblent donc jouer un rôle dans le maintien des kératinocytes dans un état immature et pourraient réguler la transition entre prolifération et différenciation, une étape clé assurant l’homéostasie épidermique qui est progressivement perturbée au cours du vieillissement cutané.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épiderme, microARNs, Différenciation


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 142 - N° 6-7S1

P. S292 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement et validation d’une méthode simple et commune pour l’extraction de cellules épidermiques
  • Y. Wang, G. Rolin, M. Tissot, P. Muret, C. Viennet, J.Y. Berthon, P. Humbert
| Article suivant Article suivant
  • Expression anormale des enzymes de la biosynthèse des céramides dans le syndrome de Dorfman-Chanarin : étude de 6 patients
  • B. Roussel, A. Levy, C. Prost-Squarcioni, G. Safa, E. Breton, L. Laroche, P.O. Schischmanoff, F. Caux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.