Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitements des angiœdèmes héréditaires : recommandations du centre de référence national des angiœdèmes (consensus 2014 de Bordeaux) - 03/06/15

Doi : 10.1016/j.lpm.2015.01.005 
Laurence Bouillet 1, 2, 3, , Audrey Lehmann 1, 4, Anne Gompel 1, 5, Isabelle Boccon-Gibod 1, 2, David Launay 1, 6, Olivier Fain 1, 7

CREAK

1 CHU de Grenoble, centre national de référence des angiœdèmes, 38043 Grenoble cedex 09, France 
2 CHU de Grenoble, clinique universitaire de médecine interne, centre de référence des angiœdèmes, 38043 Grenoble cedex 09, France 
3 Université Grenoble-Alpes, unité Inserm 1036, CEA-Grenoble, 38054 Grenoble cedex 09, France 
4 CHU de Grenoble, pôle pharmacie, ThEMAS TIMC-IMAG (UMR CNRS 5525), 38700 La Tronche, France 
5 Université Paris Descartes, AP–HP, hôpital Port Royal-Cochin, département de gynécologie, 75015 Paris, France 
6 Université Lille Nord, CHRU de Lille, hôpital Claude-Huriez, service de médecine interne, 59000 Lille, France 
7 Université Paris 6, AP–HP, hôpital Saint-Antoine, service de médecine interne, 75012 Paris, France 

Laurence Bouillet, CHU de Grenoble, hôpital Michallon, centre de référence des angiœdèmes (CREAK), clinique universitaire de médecine interne, CS 102017, boulevard de la Chantourne, 38043 Grenoble cedex 09, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les angiœdèmes héréditaires (AEH), associés ou non à un déficit en C1Inh, ont connu ces dernières années une révolution thérapeutique. Face à l’arrivée de quatre nouveaux traitements spécifiques, le centre de référence des angiœdèmes (CREAK) a décidé d’établir des recommandations, élaborées par un groupe d’experts et validées par le consensus de Bordeaux en 2014.

Méthodes

Les recommandations ont été obtenues à partir d’une enquête faite auprès du réseau CREAK (janvier 2014), et d’une revue de la bibliographie (faite par un groupe de 4 experts). Elles ont été validées par un vote à main levée durant la réunion nationale du CREAK de Bordeaux en mars 2014 (51 participants, 15 experts cliniciens, un représentant des patients). La population ciblée est celle des patients ayant un AEH avec ou sans déficit en C1Inh. Étaient exclus les enfants et les patients ayant un AE acquis avec déficit en C1Inh et secondaire à la prise d’inhibiteur de l’enzyme de conversion.

Résultats

Quatre situations ont bénéficié des recommandations du CREAK : traitement de la crise d’angiœdème, traitement prophylactique préopératoire, traitement de fond, et procédures chez la femme enceinte. Les médicaments cités ont été les concentrés de C1Inh (Bérinert®, Cinryze®), l’icatibant (Firazyr®), l’acide tranexamique (Exacyl®, Spotof®), le danazol (Danatrol®) et l’acétate de chlormadinone (Lutéran®).

Conclusion

Des recommandations consensuelles ont pu être obtenues lors de cette réunion. Elles vont maintenant être largement diffusées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Treatment of hereditary angiœdema (HAE), associated or not with C1Inh deficiency, has dramatically changed these last five years. Four new therapeutic options are now available in France. The French Reference Centre for Angioedema has a consensus meeting to give recommendations about their use.

Methods

The proposals were based on a CREAK survey and a comprehensive review of the literature done by 4 experts. These proposals were submitted to a vote at a national CREAK meeting (Bordeaux, March 2014). Fifty-one participants, 15 experts and one expert-patient have participated. The consensus concerned HAE patients with or without C1Inh deficiency. Were excluded children, patients with acquired AE and with drug induced AE.

Results

Proposals were done for 4 cases: acute attack treatment, short-term prophylaxis, long-term prophylaxis and pregnant women. The drugs cited were: C1Inh concentrate, icatibant, tranexamic acid, danazol and chlormadinone acetate.

Conclusion

Consensual proposals were obtained during this meeting. They will be now widely diffused.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 5

P. 526-532 - mai 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Nouvelles limites de la thrombolyse intraveineuse dans le traitement des infarctus cérébraux
  • Marion Masingue, Sonia Alamowitch
| Article suivant Article suivant
  • Résultats des épreuves classantes nationales (ECN) 2014
  • Damien Jolly, Pierre Ambrosi, Philippe Chaffanjon, Didier Dreyfuss, Claire Le Jeunne, Gérard Lorette, Laurent Obert, Olivier Palombi, Jean-Paul Romanet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.