Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comorbidités psychiatriques et qualité de vie chez les sujets adultes à haut potentiel intellectuel : relations avec l’estime de soi - 03/06/15

Psychiatric comorbidities and quality of life in adult individuals with high potential: Relationships with self-esteem

Doi : 10.1016/j.lpm.2014.11.018 
Christophe Lancon 1, 2, , Marion Martinelli 2, Pierre Michel 2, Matthias Debals 2, Pascal Auquier 2, Eric Guedj 3, 4, 5, Laurent Boyer 2
1 Aix-Marseille université, EA 3279 – Santé publique, maladie chronique et qualité de vie, 13005 Marseille, France 
2 AP–HM, hôpital La Conception, département de psychiatrie, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France 
3 AP–HM, hôpital de la Timone, service central de biophysique et médecine nucléaire, 13005 Marseille, France 
4 Aix-Marseille université, CERIMED, 13005 Marseille, France 
5 Aix-Marseille université, CNRS UMR7289, INT, 13005 Marseille, France 

Christophe Lancon, hôpital La Conception, département de psychiatrie, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France.

Résumé

Objectif

Les objectifs de cette étude étaient : 1) de décrire les comorbidités psychiatriques chez des sujets adultes à haut potentiel intellectuel ; 2) d’évaluer l’estime de soi et la qualité de vie par rapport à la population générale ; 3) d’étudier les liens entre quotient intellectuel (QI), estime de soi, comorbidités psychiatriques et qualité de vie.

Méthodes

Cette étude transversale a été réalisée au sein d’un service de psychiatrie d’un centre hospitalo-universitaire (Marseille, France). Une consultation spécialement dédiée à l’évaluation clinique de l’intelligence a été mise en place depuis janvier 2012. Pendant une période de 6 mois, il a été proposé à tous les individus majeurs à haut potentiel intellectuel, de recevoir une évaluation psychiatrique au moyen du Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI) et de compléter plusieurs auto-questionnaires évaluant la dépression (échelle de Beck), l’anxiété (STAI), l’estime de soi (échelle de Rosenberg) et la qualité de vie (SF-36). Les liens entre QI, estime de soi, comorbidités psychiatriques et qualité de vie ont été analysés à l’aide d’un modèle d’analyse bayésien des chemins.

Résultats

Vingt-huit sujets ont été inclus, dont 8 avaient un QI compris entre 115 et 130, et 20 avaient un QI>130. Cinquante-sept pour cent des individus avaient une anxiété généralisée, 21,4 % un épisode dépressif majeur actuel, et 75 % un épisode dépressif majeur passé. Les sujets avaient une faible estime de soi et des niveaux de qualité de vie significativement plus faibles que ceux en population générale. Les sujets ayant les plus hauts niveaux d’estime de soi avaient des troubles dépressifs (β=0,726, p<0,001) et anxieux (β=0,335, p<0,001) plus importants, associés à des niveaux de qualité de vie plus faibles (β=−0,447, p<0,001 et β=−0,276, p=0,012), suggérant que l’estime de soi était défensive et inadaptée.

Conclusion

Nous avons observé une fréquence élevée de troubles psychiatriques, associés à des niveaux d’estime de soi et de qualité de vie faibles. Une prise en charge psychologique adaptée de l’estime de soi pourrait avoir un impact bénéfique sur les troubles anxio-dépressifs et la qualité de vie chez ces individus à haut potentiel intellectuel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

The objectives of this study were: 1) to describe the psychiatric comorbidities in adult individuals with high potential; 2) to assess self-esteem and quality of life in comparison with general population; 3) to study the relationships between intelligent quotient (IQ), self-esteem, psychiatric comorbidities and quality of life.

Methods

This cross-sectional study was conducted in the psychiatric department of a public university hospital (Marseille, France). An outpatient hospital service has been specifically opened to test intelligence since 2012. During a period of six months, it was proposed to all the major individuals with high intellectual potential to receive a psychiatric evaluation using the Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI) and to complete self-report questionnaires assessing depression (Beck scale), anxiety (STAI), self-esteem (Rosenberg scale) and quality of life (SF-36). Relationships between IQ, self-esteem, psychiatric comorbidities and quality of life were analyzed using a Bayesian path analysis.

Results

Twenty-eight subjects were included, 8 had an IQ between 115 and 130, and 20 had an IQ>130. Fifty-seven percent of individuals had generalized anxiety, 21.4% a current major depressive episode, and 75% a past major depressive episode. Subjects had a low self-esteem and quality of life levels significantly lower than those in the French general population. Subjects with higher self-esteem levels had more depressive (β=0.726, P<0.001) and anxiety (β=0.335, P<0.001) disorders, associated with lower quality of life levels (β=−0.447, P<0.001 and β=−0.276, P=0.012), suggesting that self-esteem was defensive and inadequate.

Conclusion

Our study found a high frequency of psychiatric disorders associated with low levels of self-esteem and quality of life. A psychological treatment focusing on self-esteem may have a beneficial effect on anxiety, depression and quality of life.

Ce qui était connu

Il y a très peu d’études réalisées chez des sujets adultes à haut potentiel intellectuel, la plupart des données disponibles portant sur les enfants et les adolescents.
Parmi les enfants et adolescents à haut potentiel intellectuel, le pourcentage ayant des comorbidités psychiatriques pourrait être plus grand que dans la population générale.
Les données issues de la littérature sur l’estime de soi des enfants et des adolescents à haut potentiel sont contradictoires, certaines études indiquant une estime de soi plus élevée et d’autres une estime de soi plus faible par rapport à la population générale.
La faible estime de soi est fortement associée à des troubles anxio-dépressifs.

Ce qu’apporte l’étude

Cette étude a mis en évidence une fréquence importante de troubles psychiatriques dans une population adulte à haut potentiel intellectuel.
Une estime de soi faible et des niveaux de qualité de vie inférieurs à ceux de la population générale.
Les sujets ayant les plus hauts niveaux d’estime de soi avaient des troubles anxio-dépressifs plus importants et des niveaux de qualité de vie plus faible, suggérant que l’estime de soi était défensive et inadaptée.
Une prise en charge psychologique adaptée de l’estime de soi pourrait avoir un impact bénéfique sur les troubles anxio-dépressifs et la qualité de vie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 5

P. e177-e184 - mai 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • La paraoxonase 1 : un marqueur de risque cardiovasculaire chez les jeunes diabétiques de type 1 ? (109 cas)
  • Ons Fekih, Sonia Triki, Ilhem Hellara, Fadoua Neffati, Slaheddine Chouchane, Mohamed Neji Gueddiche, Mohamed Fadhel Najjar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.