Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Socioeconomic and psychological impact of treatment for unilateral intraocular retinoblastoma - 03/06/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.03.003 
S.E. Soliman a, b, c, , H. Dimaras b, c, d, A.A. Souka a, M.H. Ashry e, B.L. Gallie b, c, d, f, g, h
a Ophthalmology Department, Faculty of Medicine, Alexandria University, Alexandria, Egypt 
b Department of Ophthalmology & Visual Sciences, University of Toronto, Toronto, Canada 
c The Hospital for Sick Children Research Institute, 555 University Avenue, Room 7265, Toronto ON M5G 1X8, Canada 
d Division of Visual Science, Toronto Western Research Institute, Toronto, Canada 
e Community Medicine Department, Faculty of Medicine, Alexandria University, Alexandria, Egypt 
f Department of Ophthalmology & Visual Science, Hospital for Sick Children, Toronto, Canada 
g Princess Margaret Cancer Centre, Toronto, Canada 
h Departments of Ophthalmology & Visual Sciences, Medical Biophysics and Molecular Genetics, University of Toronto, Toronto, Canada 

Corresponding author at: The Hospital for Sick Children, 555 University Avenue, Room 7265, Toronto ON M5G 1X8, Canada.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

To identify the socioeconomic and psychosocial impacts of clinical treatment decisions for advanced unilateral intraocular retinoblastoma.

Design

Retrospective observational case series.

Methods

Setting: institutional study at Alexandria Main University Hospital. Study population: records of 66 unilateral retinoblastoma cases treated from May 2005 to May 2013 were retrospectively reviewed. Sixty cases were eligible (International Intraocular Retinoblastoma Classification [IIRC] group C, D or E). Procedures: two treatment groups were compared: enucleation vs. salvage treatment. Salvage treatment eyes were further subdivided based on IIRC group. Six socioeconomic parameters (financial burden, financial impact, psychological, social, medical and tumor impacts) were scored. Parameter scores ranged from 0 to 3, for overall score range 0 (no adverse impact) to 18 (severe adverse impact). Main outcome measures: derived Socioeconomic scores were correlated with treatment and outcomes.

Results

The enucleation group (28 eyes) had a median overall Socioeconomic score of 4/18, significantly lower than the salvage treatment group (32 eyes), median score 11/18 (P<0.01). Socioeconomic score varied with IIRC group. Attempted eye salvage failed in 25 children, due to uncontrolled tumor (44%) and socioeconomic impact of cumulative therapies (56%). Treatment duration and Socioeconomic score were higher for the 5 children in the salvage treatment group who developed metastatic disease compared to those without metastasis (P<0.01).

Conclusions

The socioeconomic and psychosocial impacts of attempted ocular salvage for unilateral intraocular retinoblastoma are severe, in comparison to primary enucleation. Primary enucleation is a good treatment for unilateral retinoblastoma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But

Identifier les répercussions socioéconomiques et psychosociales des divers types de traitement suivis par ceux souffrant de rétinoblastome unilatéral intraoculaire (au stade avancé).

Conception

Étude d’observation rétrospective des cas de rétinoblastome unilatéral intraoculaire.

Méthodes

Cadre : étude menée à l’hôpital « Alexandria Main University Hospital ». Ont été étudiés : les dossiers portant sur soixante-six (66) cas de rétinoblastome unilatéral, traités de mai 2005 à mai 2013. D’où, 60 cas ont été sélectionnés (d’après la classification internationale de rétinoblastome intraoculaire [IIRC] groupe C, D ou E). Procédé : deux groupes de traitement furent comparés : le groupe d’énucléation contre le groupe « de rattrapage/sauvetage ». Ce deuxième groupe fut sous-divisé d’après la classification de l’IIRC. Six paramètres socioéconomiques (le fardeau financier, l’impact financier, l’impact psychologique, l’impact social, l’impact médical et l’impact de tumeur) furent décomptés. Chacun des six paramètres vont de 0 à 3 ; pour une gamme de valeurs variant de 0 (pas d’impact négatif) à 18 (impacts négatifs significatifs ou sévères). Indicateurs principaux : les notes obtenues des paramètres socioéconomiques furent corrélées aux traitements reçus et leurs résultats.

Résultats

Le groupe qui subit des énucléations (total de 28 yeux) reçut une note médiane de 4/18 ; ce qui est significativement plus faible que le groupe de « rattrapage/sauvetage » (total de 32 yeux), qui obtint une note médiane de 11/18 (p<0,01). Les scores dérivés des paramètres socioéconomiques varièrent par rapport aux groupes IIRC. Les traitements dits de « rattrapage/sauvetage » échouèrent dans 25 cas, dû au stade avancé des tumeurs (44 %) ou dû à l’impact socioéconomique des traitements cumulés (56 %). Pour cinq des enfants du groupe « rattrapage/sauvetage » qui développèrent aussi des métastases, la durée du traitement et le score socioéconomique furent plus élevés relativement à ceux n’ayant pas de métastases (p<0,01).

Conclusions

Les effets socioéconomiques et psychosociaux des traitements de « rattrapage/sauvetage » sont plus sévères que ceux liés à l’énucléation primaire. L’énucléation reste un traitement de choix pour ceux souffrant de rétinoblastome unilatéral intraoculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Unilateral, Retinoblastoma, Enucleation, Socioeconomic, Cancer, Developing country

Mots clés : Unilatérale, Rétinoblastome, Énucléation, Socioéconomique, Le cancer, Pays en développement


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 6

P. 550-558 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rescue intra-arterial chemotherapy following retinoblastoma recurrence after initial intra-arterial chemotherapy
  • C.L. Shields, E.A.T. Say, R. Pointdujour-Lim, C. Cao, P.M. Jabbour, J.A. Shields
| Article suivant Article suivant
  • Lymphome intraoculaire associé au lymphome primitif non hodgkinien du système nerveux central : expérience d’un centre tertiaire sur une durée de sept ans
  • R. Joubert, N. Bonnin, J.-L. Kemeny, C. Moluçon-Chabrot, O. Tournilhac, F. Bacin, F. Chiambaretta

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.