Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paraconiothyrium variabile, an ascomycete endophyte, suppresses mycotoxin production in the plant pathogen Fusarium oxysporum - 05/06/15

Doi : 10.1016/j.mycmed.2015.02.005 
Soizic Prado, Bastien Nay, Caroline Kunz
 UMR 7245 CNRS/MNHN, Molécules de Communication et Adaptation des Microorganismes, Équipe “Chimie des Produits Naturels Fongiques”, Paris, France 

Corresponding author.

Résumé

Fungal plant pathogens produce more than 70% of all major crop diseases and destroy 15% of global agricultural production through yield losses and mycotoxin contamination, making them by far the most harmful class of plant pathogens. Fusarium is a cosmopolitan genus of filamentous ascomycete fungi that includes many toxin-producing plant pathogens of agricultural importance [1]. Mycotoxin contamination of agricultural products makes them unsuitable for food or feed.

As phytopathogens, fusaria employ a broad range of infection strategies and host specificity varies among Fusarium species. The ubiquitous soil-borne F. oxysporum causes vascular wilt disease in over 100 different plant species and it is also an emerging pathogen of humans that can cause invasive infections in immunocompromised patients [2].

Research in our laboratory focuses on secondary metabolites produced by endophytic fungi, which live in plants without provoking disease symptoms. We showed that the endophyte Paraconiothyrium variabile, when co-cultured with F. oxysporum, has an antagonistic growth effect on the phytopathogen and actively suppresses the production of beauvericin, a mycotoxin of F. oxysporum involved in virulence [3]. Our study also showed that the oxylipin 13-oxo-9,11-octadecadienoic acid (13-oxo-ODE) is overproduced during this antagonistic interaction and is responsible for over 50% of beauvericin suppression.

The genome sequencing of the endophyte P. variabile is in progress and we have already established a genetic transformation system in this fungus. Using molecular approaches, we are currently trying to elucidate the biosynthesis of the 13-oxo-ODE oxylipin in P. variabile and its mode of action on beauvericin regulation in F. oxysporum.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 2

P. e96-e97 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fusarium : un pathogène des Testudines
  • Manuel Garcia-Hartmann, Véronique Blanc, Sidonie Catteau, Christophe Hennequin
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’exposition aux moisissures des patients atteints de mucoviscidose présentant une aspergillose bronchopulmonaire allergique
  • Steffi Rochi, Laurence Millon, Bénédicte Richaud-Thiriez, Coralie Barrera, Frédéric Grenouillet, Jean-Charles Dalphin, Gabriel Reboux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.