Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie du foramen jugulaire - 01/01/99

[46-020]
Jean-Marc Thomassin : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Daniel Korchia : Praticien hospitalier
Frédéric Braccini : Assistant des Hôpitaux
Fédération oto-rhino-laryngologique, groupe hospitalier de la Timone, 13385 Marseille cedex 5 France
Willy Pellet : Professeur hospitalier
Pierre-Hugues Roche : Assistant des Hôpitaux
Centre hospitalier universitaire, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard Sainte-Marguerite, 13274 Marseille cedex 09 France
fr

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 24
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Tête et cou

Résumé

La chirurgie du foramen jugulaire s'adresse à des tumeurs rares qui sont essentiellement représentées par les neurinomes des nerfs mixtes, les méningiomes basicrâniens et les paragangliomes jugulaires.

Ces lésions d'accès difficile et dangereux ont bénéficié des progrès de l'imagerie diagnostique et interventionnelle (embolisation préopératoire) mais également de la collaboration entre oto-rhino-laryngologistes et neurochirurgiens.

L'accès au foramen jugulaire suppose des connaissances anatomiques poussées et une grande expérience chirurgicale.

Zone frontière par définition, cet orifice de la base du crâne donne passage à des éléments vasculonerveux d'importance vitale, en avant la pars nervosa avec les nerfs mixtes (IX, X, XI bulbaire) et le sinus pétreux inférieur, en arrière la pars venosa, zone de naissance de la veine jugulaire interne.

Le choix des voies d'abord dépend de la nature tumorale mais surtout de son extension.

Ainsi, la voie mastoïdienne et infralabyrinthique sans déroutation du nerf facial (House et Glassok) permet un accès à la partie latérale et postérieure du foramen jugulaire.

En cas de lésions plus volumineuses, une déroutation du nerf facial est nécessaire et on choisit selon les cas une voie infratemporale type A de Fisch ou une voie transcochléaire élargie (House et Hitselberger).

Plan

fr

© 1999  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.