Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adolescence et addiction : pistes et propositions pour adapter les politiques de santé publique - 13/06/15

Doi : 10.1016/j.neurenf.2015.03.001 
J.-P. Couteron a , F. Beck b, N. Bonnet c, , I. Obradovic d
a CJC de Mantes la Jolie, Fédération Addiction, 75011 Paris, France 
b CNRS UMR 8211, Inserm U988/EHESS, Cermes3, équipe Cesames, centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société, université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, 75005 Paris, France 
c Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions, consultation jeunes consommateurs, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
d UMR 8183, centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 78690 Saint-Quentin-en-Yvelines, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les usages de drogues s’intègrent dans un contexte social multidimensionnel. Des modèles de compréhension selon un axe vertical (développement de la trajectoire addictive) et horizontal (l’usage de drogues inscrit dans l’ensemble des dimensions de chaque individu) peuvent être utiles pour développer une offre de services qui tienne compte de la multiplicité des facteurs associés à l’usage de drogues chez les jeunes et de leurs interactions. Pour améliorer l’impact de cette offre de services sur les trajectoires addictives, il importe d’augmenter la capacité à détecter des problèmes de surconsommation pour intervenir précocement et rapidement et garantir la continuité de l’intervention (selon l’axe horizontal) mais aussi de développer la confiance des intervenants, lorsque ce n’est pas leur expertise première, ainsi que des liens de confiance entre les intervenants des divers réseaux dans le but de créer une « alliance organisationnelle » (selon l’axe vertical). L’exemple français des « consultations jeunes consommateurs », mises en place pour répondre aux comportements d’usage des adolescents, permet d’illustrer les enjeux et difficultés d’une politique de santé publique efficace dans le traitement des addictions chez les jeunes. Il souligne l’importance de l’alliance thérapeutique avec le jeune et d’une prise en charge globale de ses problématiques, dans une véritable « approche clinique de l’adolescence ». Il met également en relief l’objectif d’un renforcement des compétences psychosociales de l’adolescent au travers des interventions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The uses made of drugs are embedded in a multidimensional social context. Models for understanding them based on a vertical axis (development of the addiction trajectory) and a horizontal axis (drug use as one of many dimensions in the individual) may be useful for developing an offer of services that takes account of the multiplicity of factors associated with drug use among young people and their interactions. To improve the impact of these proposed services on addiction trajectories, it is important to increase the capacity to detect excessive consumption problems in order to intervene early and rapidly and guarantee the intervention's continuity (along the horizontal axis). It is just as important to develop the confidence of professional contributors whose primary expertise is not addiction, as well as building ties of confidence between contributors and various related networks with the aim of creating an “organizational alliance” (along the vertical axis). The example of “Young Consumer Consultations” in France, a program established to respond to adolescent use behaviors, allows us to illustrate the issues and challenges of a public health policy found effective in the treatment of youth addiction. It underscores the significance of the therapeutic alliance with youths and all surrounding issues being included in care, in a genuine “clinical approach to adolescence”. It also highlights the objective of re-enforcing adolescents’ psychosocial skills with these interventions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adolescence, Addictions, Politique de santé publique, Nouvelles pratiques

Keywords : Adolescence, Addictions, Public health policies, New practices


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 63 - N° 4

P. 258-267 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’utilisation addictive des jeux vidéo est-elle une solution adaptative à la perception de soi et à la symptomatologie dépressive des jeunes adolescents (11–14 ans) ?
  • S. Gaetan, P. Therme, A. Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Désiré-Magloire Bourneville (1840–1909)
  • A. Plantade

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.