Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dabigatran et rivaroxaban dans la prévention secondaire de l’accident vasculaire cérébral dans la fibrillation atriale : les outils - 16/06/15

Doi : 10.1016/j.phclin.2014.10.085 
A. Cyrus a, P. Calvet a, F. Chollet b, B. Sallerin a, c, d, P. Cestac a, d, e, M. Vié a, J.F. Albuchet b, C. Rouzaud-Laborde a, , c, d
a Pôle pharmacie, Paule-de-Viguier, CHU de Toulouse, 330, avenue de Grande-Bretagne TSA 70034, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Pôle neurosciences, unité neurovasculaire, hôpital Purpan, CHU de Toulouse, place du Docteur-Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 
c Inserm I2MR, unité 1048, équipe 6, remodelage cardiaque, aspect physiopathologique et nouvelles thérapeutiques, 1, avenue du Professeur-Jean-Poulhes, 31400 Toulouse, France 
d Service de pharmacie clinique, faculté des sciences pharmaceutiques de Toulouse, 35, chemin des Maraîchers, 31400 Toulouse, France 
e Inserm UMR 1027, équipe 1, vieillissement et maladie d’Alzheimer, de l’observation à l’intervention, faculté de médecine, 37, allées J.-Guesde, 31000 Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une pathologie de survenue brutale, responsable d’un grand nombre de handicaps, de démences et de décès dans les pays occidentaux. Le traitement de référence de la prévention secondaire, essentiel pour diminuer le risque de récidive, est l’acétylsalycilate de lysine ou aspirine. En cas de fibrillation atriale (FA), les anticoagulants sont indiqués. En 2012, l’extension de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des nouveaux anticoagulants oraux (communément appelés NOAC), plus précisément les anticoagulants oraux directs (AOD) dans la prévention des AVC chez les patients adultes atteints de FA non valvulaire, a entraîné une progression des prescriptions d’AOD et notamment de dabigatran et rivaroxaban. Devant le risque iatrogène hémorragique, une information du patient, un accompagnement à la prescription et à l’analyse pharmaceutique ainsi qu’un suivi dans le temps, paraissent indispensables conformément au plan national pour la sécurité des patients (PNSP 2013–2017).

Méthodes

Des outils ont été élaborés par les médecins de l’unité neurovasculaire (UNV) du CHU Toulouse Purpan, en collaboration avec les pharmaciens cliniciens, grâce à un partenariat avec les équipes d’éducation thérapeutique de cardiologie et de médecine vasculaire. Les sources bibliographiques validées sont les recommandations des caractéristiques des produits, les avis de transparence de la Haute Autorité de santé (HAS) et les communications de l’Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM). Les documents ont été validés par la Commission des médicaments et des dispositifs médicaux stériles (COMEDIMS) et une diffusion est prévue sur le site de l’Agence régionale de santé (ARS).

Résultats

Les outils créés sont des brochures informatives personnalisées pour le patient servant de support à l’entretien pharmaceutique, un tableau d’aide à la prescription et à l’analyse pharmaceutique dans le but de lutter contre l’iatrogénie médicamenteuse et un feuillet d’enregistrement permettant de réaliser un suivi à plus long terme des patients.

Conclusion

Ce travail pluridisciplinaire a pour but de prévenir l’iatrogénie médicamenteuse et de promouvoir le bon usage du médicament. Il résulte et concrétise une bonne intégration des pharmaciens cliniciens dans une UNV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Stroke is an unexpected sudden illness, responsible for a variety of disabilities, dementia and death in Western countries. The standard treatment for secondary prevention, essential to reduce the risk of recurrence is acetylsalycilate lysine or aspirin. For patients with atrial fibrillation (AF), anticoagulants are indicated. Since 2012, new direct oral anticoagulant treatments have been tested, such as dabigatran or rivaroxaban. Before the iatrogenic bleeding risk, information for patients, support to prescription and pharmaceutical analysis and monitoring over time, appear necessary according to the French National Plan for Patient Safety (2013–2017).

Methods

Tools have been created by physicians of vascular neurology unit (UNV) of the French Toulouse Purpan hospital, in cooperation with clinical pharmacists, in partnership with teams of therapeutic education of cardiology and vascular medicine. Bibliographic sources are validated: abstract of product characteristics, opinions transparency of the High Authority for Health (HAS) and communications of the National Security Agency of Medicines (ANSM). The Health institution has confirmed the tools and a circulation is predicted by the Health Regional Agency (ARS).

Results

The tools created are patient personal booklets which constitute a support for pharmaceutical care, an array of prescription assistance and pharmaceutical analysis to decrease the iatrogenic drug and a sheet for registration to follow chronic patient.

Conclusion

This multidisciplinary work is necessary in this context of significant increase of direct oral anticoagulant medicines and shows how pharmacists can be integrated in the patient care in an UNV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AOD, Iatrogénie, Brochures personnalisées, Registre, Pluridisciplinarité

Keywords : AOD, Iatrogenic, Booklet, Register, Multidisciplinary


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 50 - N° 2

P. 201-209 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse descriptive des erreurs médicamenteuses survenues dans les établissements de santé du Nord-Pas-de-Calais et déclarées à l’OMÉDIT entre 2010 et 2012
  • J.-M. Trivier, A. Bonneau, I. Carpentier, M. Yilmaz
| Article suivant Article suivant
  • Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales : bases réglementaires et enjeux pour les pharmacies à usage intérieur
  • S. Pigneret, C. Raybaut, J. Vernois, M. Sinegre, N. Poisson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.