Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relation entre pression artérielle, fréquence cardiaque et dysfonction autonome cardiaque chez les obèses non diabétiques - 18/06/15

Doi : 10.1016/j.ancard.2015.04.021 
I. Banu , M.T. Nguyen, E. Hamo-Tchatchouang, E. Cosson, P. Valensi
 Service d’endocrinologie-diabétologie-nutrition, hôpital Jean-Verdier, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, CRNH-IdF, université Paris-Nord, avenue du 14-Juillet, 93143 Bondy cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Rationnel

Il a été suggéré qu’une fréquence cardiaque (FC) élevée serait prédictive de l’apparition d’une hypertension artérielle. La dysfonction autonome cardiaque (DAC), fréquente chez les obèses, pourrait être impliquée. Notre but était d’examiner la relation entre DAC, FC et pression artérielle chez des obèses sans diabète connu.

Patients et méthodes

Nous avons inclus 428 patients en surpoids ou obèses. Une DAC a été recherchée par trois épreuves analysant les variations de FC essentiellement sous contrôle vagal (Valsalva, respiration profonde, orthostatisme). Une charge orale en glucose a été pratiquée et l’indice de Matsuda calculé.

Résultats

La population a été séparée en 4 groupes selon le grade de la DAC (aucune ou 1 épreuve anormale, 2 ou 3 épreuves anormales) et FC (<ou ≥75bpm). L’âge était proche dans les 4 groupes. La pression artérielle systolique (p=0,05), diastolique (p<0,005) et moyenne (p<0,001) différait significativement entre les 4 groupes et était la plus élevée dans le groupe des patients qui avaient 2 ou 3 épreuves anormales et FC75bpm. L’indice de Matsuda différait entre les 4 groupes (p=0,018) et était le plus bas dans ce groupe.

Conclusion

Ces données indiquent que parmi les patients en surpoids ou obèses ayant un défaut d’activité vagale cardiaque, la pression artérielle est plus haute seulement chez ceux avec une fréquence cardiaque élevée, alors indicative d’une insulinorésistance plus marquée et probablement d’un excès d’activité sympathique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Rationale

Some studies suggest that a high heart rate (HR) would be predictive of the incidence of an elevated blood pressure (BP). Cardiac autonomic dysfunction (CAD) affects a high proportion of obese patients. CAD could be involved in BP increase. Our aim was to examine the relationship between CAD, HR and BP in obese patients without known diabetes.

Patients and methods

We included 428 overweight or obese patients. CAD was assessed by analyzing HR variations during three standard tests (Valsalva, deep breathing, lying-to-standing), which are mostly dependent on vagal control. An oral load in glucose was performed and the Matsuda index was calculated.

Results

The population was separated in 4 groups according to the grade of CAD (no or only one abnormal test, 2 or 3 abnormal tests) and HR (< or ≥75bpm). Age was similar in the four groups. Systolic (P=0.05), diastolic (P<0.005) and mean BP (P<0.001) differed significantly between the 4 groups, and was the highest in the group of patients who had 2 or 3 abnormal tests and HR75bpm. Matsuda index differed across the groups (P=0.018) and was the lowest in this group.

Conclusion

These data indicate that among overweight or obese patients with a defect in cardiac vagal activity BP is elevated only in those with a high heart rate, which is indicative of a more marked insulin resistance and probably an excess in sympathetic activity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fréquence cardiaque, Dysfonction autonome cardiaque, Hypertension artérielle, Obésité, Insulinorésistance

Keywords : Heart rate, Cardiac autonomic dysfunction, Hypertension, Obesity, Insulin resistance


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 3

P. 139-144 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle et risque cardiovasculaire associés au syndrome d’apnées obstructives du sommeil chez l’adulte en Guadeloupe
  • R. Billy Brissac, S. Phiraï, L. Larifla, A. Atallah, M. Hedreville, S. Hedreville, M. Fassih, G. Cadelis, P. Rhinan, V. Hamony Soter, L. Foucan
| Article suivant Article suivant
  • Hypertension artérielle du sujet âgé en France : caractéristiques du traitement et fréquence de la plainte cognitive selon l’enquête FLAHS 2014
  • X. Girerd, O. Hanon, B. Pannier, J.J. Mourad, B. Vaïsse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.