Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats préliminaires d’un groupe de pleine conscience (Mindfulness) chez des patients alcoolo-dépendants - 07/07/15

Mindfulness-based-relapse prevention (MBRP): Evaluation of the impact of a group of Mindfulness Therapy in alcohol relapse prevention for alcohol use disorders

Doi : 10.1016/j.encep.2015.05.003 
D. Carpentier b, L. Romo b, c, , P. Bouthillon-Heitzmann a, F. Limosin a, c
a Service universitaire de psychiatrie de l’adulte et du sujet âgé, hôpital Corentin-Celton, groupe hospitalier hôpitaux universitaires Paris Ouest, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), 4, parvis Corentin-Celton, 92130 Issy-les-Moulineaux, France 
b EA 4430 CLIPSYD, université Paris Ouest Nanterre la Défénse, 200, avenue de la République, 92001 Nanterre cedex, France 
c Inserm, U894, centre de psychiatrie et neurosciences, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant. EA 4430 CLIPSY, université Paris Ouest Nanterre La Défense, 200, avenue de la République, 92001 Nanterre cedex, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 07 juillet 2015
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Depuis plusieurs années, l’apprentissage de la pleine conscience s’est développé dans une perspective d’intervention psychologique et notamment dans le domaine des addictions. Cependant, à ce jour, très peu de données sont disponibles sur l’efficacité d’une telle approche. La présente étude ouverte et non contrôlée se propose d’exposer les résultats préliminaires d’une intervention de type Mindfulness-Based Relapse Prevention (MBRP), programme en huit séances intégrant des techniques de « pleine conscience » aux techniques classiques de prévention de la rechute, réalisées auprès de 26 patients alcoolo-dépendants répartis dans trois groupes. Ont été évalués, avant et après intervention, la consommation d’alcool, les pensées automatiques, les capacités à faire face, et les niveaux de pleine conscience, d’impulsivité et d’anxiété. Les premiers résultats de cette expérience tendent à montrer que la technique de MBRP est associée à une réduction de la consommation d’alcool, une baisse de l’impulsivité, à une augmentation de la pleine conscience, de la flexibilité cognitive et à un haut degré de satisfaction chez les participants. Dans notre étude, l’approche en MBRP est en outre associée à un maintien de l’abstinence ainsi qu’à une modération, voire une obtention de l’abstinence chez certains participants encore consommateurs. Des études de réplication sont nécessaires puisque celle-ci présente plusieurs limites méthodologiques : faible échantillon, absence de groupe témoin, étude ouverte, malgré des résultats cliniques prometteurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

For several years, the learning of mindfulness has developed in a psychological intervention perspective, particularly in the field of addiction. Presently, the management of addictions with substances is centered on two questions: the motivation in the change of behaviour and in a significant change in alcohol consumption. Concerning alcohol dependence, the evolution of behaviour is variable and characterized by forgiveness episodes and relapses. Over many years, a treatment for the abuse of substance associated with techniques based on full consciousness (Kabat-Zinn, 1990; Segal et al., 2002) Mindfulness-based relapse prevention (MBRP) was developed by Marlatt et al. (2011). The prevention of the relapse therapy, based on full consciousness, is a program of eight sessions integrating techniques of “mindfulness” into the techniques of prevention of the relapse. However, not much research has focused on the MBRP, the publication of the manual regarding this intervention is too recent (Bowen S et al., 2011).

Objective

We are interested in the active mechanisms, which are at stake in the MBRP. Indeed, the meditation acts presents many mechanisms in the addicting disorders. Our non-controlled research was based on a protocol in order to evaluate the alcohol consummation, mindfulness, impulsiveness, automatic thoughts, anxiety and abilities to cope. The first results are interesting: reduction of alcohol consummation, increase of mindfulness, reduction of trigger relapse, increasing cognitive flexibility and high degree of satisfaction among participants.

Methodology

An intervention MBRP was proposed to 26 patients who were assigned to three groups. They were questioned about their alcohol consumption and assessed by a protocol of seven evaluations before and after the group MBRP: Five Facets Mindfulness (FFMQ), Impulsive Behavior Scale (UPPS), Acceptance and Action Questionnaire (AAQ II), State Trait Anxiety Inventory (STAI-A, STAI-B), Questionnaire of the automatic thoughts (QPA), and The Drug-Taking Confidence Questionnaire (DTCQ-8). This study exposes the preliminary results of an intervention for substance use disorders called mindfulness-based relapse prevention (mbrp) administered to five groups of alcohol dependent patients in a psychiatric department and a department of alcohol science in France.

Results

The results show maintained abstinence and a moderation leading to abstinence for the still consuming patients. According to our evaluations, we obtained several significant results after the therapy, despite our small cohort: patients accepted their thoughts and feelings better (FFMQ–judgment); the tendency to give in to the impulses decreased (urgency–UPPS), and their tolerance to anxiety increased (STAI-YA-YB). Moreover, this study appears to confirm that the MBRP program allows an improvement of self-efficiency. The study continues in order to confirm these results on a larger sample and to explore the long-term results, so as to propose a new work-tool for patients and caregivers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mindfulness-based relapse prevention (MBRP), Pleine conscience, Alcoolo-dépendance, Évaluation

Keywords : Mindfulness-based relapse prevention (MBRP), Mindfulness, Alcohol dependence, Evaluation


Plan


© 2015  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.