Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The efficacy of percutaneous AHI (arginine hydrochloride injection) for the treatment of recurrent thyroid cysts - 22/07/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.03.039 
Yanru Zhao, Xiaoyan Guan, Yanjun Liu, Shu Liu, Aamir Hussain, Bingyin Shi
 Department of Endocrinology, The First Affiliated Hospital, College of Medicine, Xi’an Jiaotong University, Xi’an 710061, PR China 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

Thyroid cysts remain a common clinical problem. Although simple aspiration, ethanol ablation, and radiofrequency ablation are effective, they have some limitations. There is therefore a need to identify a new and effective sclerosant for resolving these problems. The aim of this study was to test the efficacy as an active compound for sclerotherapy of thyroid cysts.

Patients and methods

Eight subjects whose thyroid cysts were recurrent despite repeated simple aspiration treatments were included in this study. The cysts were aspirated and then subjected to AHI. Lack of a significant reduction in cyst size (i.e. <50%) at follow-up resulted in further AHIs. Treatment success was defined as complete disappearance or a marked (i.e.>50%) reduction in the size of the cystic portion of the thyroid nodule on follow-up ultrasonography at least 6 months after the final AHI.

Results

A marked size reduction of>50% was ultimately found in all of the patients (100%), with a reduction varying from 73.68% to 99.07% (P<0.029). Six of the patients received a single AHI treatment, one received two AHIs, and one received three AHIs. None of the patients suffered from a recurrence during the follow-up period. Three patients experienced tolerable pain and local tenderness. No serious side effects were reported.

Conclusions

Intracystic AHI may be a safe and effective treatment for benign thyroid cysts.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Les kystes de la thyroïde sont un problème clinique courant. Bien qu’efficaces, la simple aspiration, l’ablation à l’éthanol ou la radio fréquence ont certaines limites. Il est donc nécessaire d’identifier une forme nouvelle et efficace d’agent sclérosant pour résoudre ces problèmes. Le but de cette étude était de tester l’efficacité de la sclérothérapie à l’OK-432 – également connu sous le nom d’injection de chlorhydrate d’arginine – pour traiter les kystes de la thyroïde.

Patients et méthodes

Huit patients, dont les kystes de la thyroïde étaient récurrents malgré des traitements répétés d’aspiration simple, ont été inclus dans cette étude. Les kystes ont été aspirés et ensuite injectés au chlorhydrate d’arginine. L’absence d’une réduction significative de la taille des kystes (i.e. <50 %) lors du suivi a donné lieu à d’autres injections. La réussite du traitement a été définie comme la disparition complète ou marquée (>50 %) de la taille de la portion kystique du nodule thyroïdien à l’échographie de suivi au moins six mois après la dernière injection de chlorhydrate d’arginine.

Résultats

Une réduction marquée (>50 %) de la taille du kyste a finalement été retrouvée chez tous les patients (100 %), avec une réduction variant de 73,68 % à 99,07 % (p<0,029). Six des patients ont reçu une seule injection, un a reçu deux injections, et un autre trois. Aucune récidive n’a été observée pendant la période de suivi. Trois patients ont ressenti des douleurs tolérables et une sensibilité locale. Aucun effet secondaire grave n’a été observé.

Conclusions

L’injection de chlorhydrate d’arginine intrakystique semble une approche thérapeutique efficace et sans danger des nodules kystiques bénins de la thyroïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : AHI (arginine hydrochloride injection), Thyroid cysts, Treatment, Recurrence

Mots clés : AHI, Kystes thyroïdiens, Traitement, Récidive


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 3

P. 281-285 - juillet 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Should we use CT or MRI for detection and characterization of benign adrenal lesions?
  • Maja Hrabak-Paar, Viktorija ?ido, Ranka Štern-Padovan
| Article suivant Article suivant
  • Panhypopituitarism revealing sellar tuberculoma
  • Ben Ousmanou Djoubairou, Miloudi Gazzaz, Salahddine Hammi, Soueilem Mohamed Bouya, Mohcine Salami, Brahim El Mostarchid

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.