Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cardiopathie ischémique et infarctus chez le diabétique - 12/08/15

[11-030-R-30]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(15)47041-X 
L. Payot : Praticien hospitalier, C. Le Feuvre  : professeur des Universités
 Institut de cardiologie, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 4

Résumé

La maladie coronaire, et particulièrement l'infarctus, est une cause majeure de morbidité et de mortalité parmi les patients diabétiques. Par rapport aux non-diabétiques ayant une maladie coronaire, les diabétiques ont plus de lésions sévères et plus d'épisodes d'ischémie silencieuse. La prévention cardiovasculaire agressive et un contrôle adéquat de la glycémie doivent être des piliers du traitement. Pour les patients présentant une maladie coronaire stable avec des lésions coronaires modérées sur l'angiographie coronaire et une fonction ventriculaire gauche préservée, une stratégie conservatrice peut être une stratégie initiale recevable alors que, chez les patients atteints de syndromes coronariens aigus, une approche invasive précoce devrait être favorisée. La stratégie de revascularisation pour les patients diabétiques avec une maladie pluritronculaire complexe devrait être discutée au sein d'une équipe médicochirurgicale. En général, le seuil pour la revascularisation chirurgicale devrait être plus bas pour les diabétiques que pour les non-diabétiques. En cas de revascularisation par angioplastie, l'utilisation de stents à élution médicamenteuse de deuxième génération devrait être favorisée et associée à l'utilisation d'antiagrégants plaquettaires puissants, tels que le prasugrel ou le ticagrelor en cas de syndrome coronaire aigu. Une revascularisation « toute artérielle » devrait être la règle, permettant une amélioration du pronostic sur le long terme, associée à une prise en charge agressive des facteurs de risque cardiovasculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Diabète, Cardiopathie ischémique, Ischémie silencieuse, Dépistage, Revascularisation


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Maladie coronaire de la femme : caractéristiques et spécificités
  • F. Leclercq
| Article suivant Article suivant
  • Traitement percutané des occlusions coronaires chroniques
  • N. Karam, C. Spaulding

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.