Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Psychopathologie de l’énonciation dans le champ de la clinique de l’agir : la notion de subjectivité sans sujet - 19/08/15

Discursive psychopathology in the field of violent behaviour: The notion of subjectivity without a subject

Doi : 10.1016/j.evopsy.2015.07.009 
Philippe Huon a,  : Psychologue clinicien, expert, docteur en psychologie, chargé de cours, Christine Rebourg Roesler b : Maître de Conférence en psychologie clinique, Groupe de Recherches en Psychopathologie clinique et Projective
a Université de Lorraine, centre hospitalier, 68250 Rouffach, France 
b Université de Lorraine, 3, place Godefroi-de-Bouillon, BP 3317, 54015 Nancy cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 19 August 2015
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Étudier les caractéristiques d’un fonctionnement psychique particulier, la subjectivité sans sujet, à l’origine d’actes immotivés, dans un climat d’effacement de la conscience et de la représentation mentale chez des sujets ayant commis un délit ou un crime de nature sexuelle ou non.

Méthode

Une situation d’énonciation particulière, générée par une consigne remaniée à l’Arrangement d’Images de la WAIS-R : « raconter une histoire ». Le matériel iconique, partageable dans l’ici et maintenant de la situation d’énonciation, octroie une place particulière au destinataire-psychologue,s ce qui engendre des effets spécifiques sur les productions. L’analyse des textes utilise les outils de la linguistique énonciative et de la pragmatique du langage.

Résultats

La structure narrative et pragmatique de ces textes se décline en trois constellations signifiantes qui déterminent trois types de subjectivité énonciatives, marquées respectivement par la perplexité, la minimisation et la pleine conscience. Seuls les marqueurs linguistiques de la perplexité associée à ce que nous avons défini comme le témoignage oculaire sont présentés, analysés sous l’angle de la psychopathologie. Ces marqueurs renvoient à un traitement visuel obsessif et incertain du réel, à un rapport au temps chaotique, à une absence d’intentionnalité et de finalité des conduites. Le rapport de conscience du sujet à son acte est marqué par la perplexité.

Discussion

Le fil conducteur de cette présentation est le repérage du fonctionnement psychique de ces auteurs d’actes violents, illustrés par des exemples éclairants et appréhendés sous le triple sceau de la trace de la situation d’énonciation, de l’empreinte de la subjectivité du locuteur et de la place accordée au destinataire.

Conclusions

Cette situation d’énonciation interroge le sens des paroles du sujet lors de sa mise en examen. Le témoignage oculaire, fortement dépendant du travail de désambiguïsation réalisé par le destinataire pour comprendre, peut engendrer des interprétations erronées et égarer le destinataire dans une évaluation avantageuse du discours. La question de la responsabilité du sujet au moment de la commission de son acte est ici interrogée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

To study the characteristics of a specific psychological mode of functioning, subjectivity without a subject, generating non-motivated behaviours, in a setting where consciousness and mental representations are erased in subjects having committed an offence or a crime, sexual or other.

Method

The instruction for the WAIS-R subtest Picture Arrangement were changed to “telling a story” to create a specific situation of utterance. The visual material can be shared in the here-and-now of the situation of utterance, giving the recipient-psychologist a particular place, and engendering specific impacts on the utterances. The text analysis uses the tools of enunciative linguistics and pragmatics.

Results

The narrative and pragmatic structure of these texts falls into three meaningful constellations which determine threes types of enunciative subjectivity, characterised respectively by perplexity, minimisation and full awareness. Here, only the linguistic markers of perplexity, in association with what we define as eyewitness testimony, are presented and analysed from the psychopathological viewpoint. They reflect an obsessive, uncertain, visual understanding of reality, a chaotic perception of time, and a lack of intentionality and objectives. The level of consciousness of the subject towards his behaviour is low and perplexed.

Discussion

The central theme of this presentation is the psychological functioning of perpetrators of violent acts, calling on several examples, from three angles of approach: the situation of utterance, traces of the speaker's subjectivity and the place given to the recipient.

Conclusion

This situation of utterance explores the meaning of the subject's words during the investigation procedure. The eyewitness testimony – lacking traces of the subject's identity and strongly dependent on the recipient's disambiguation in his or her effort to understand – can lead to incorrect interpretations and mislead the recipient towards a favourable evaluation of the discourse. This article raises the question of the subject's responsibility during the perpetration of the act.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Délinquance, Subjectivité, Bilan psychologique, Communication, Linguistique, Pragmatique, Psychopathie, Auteur de violence sexuelle, Passage à l’acte, Conscience

Keywords : Delinquency, Subjectivity, Psychological assessment, Communication, Linguistics, Pragmatics, Psychopathy, Sexual offender, Acting out, Consciousness


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Huon P, Rebourg Roesler C. Psychopathologie de l’énonciation dans le champ de la clinique de l’agir : la notion de subjectivité sans sujet. Evol Psychiatr XXXX; vol (No): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.