Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Innovations dans les traitements des troubles de la personnalité : une lecture intégrative - 24/08/15

Doi : 10.1016/j.jtcc.2015.05.002 
Ueli Kramer a, , b
a Institut universitaire de psychothérapie et service de psychiatrie générale-DP-CHUV, université de Lausanne, avenue d’Echallens, 9CH-1004, Lausanne, Suisse 
b Université de Windsor, Windsor, Canada 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’interaction thérapeutique avec les patients présentant un trouble de la personnalité a été décrite comme difficile et volatile. Récemment, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) s’approchent de ces difficultés par des traitements manualisés et des modélisations complexes, ce qui tend à laisser dans l’ombre l’acteur principal du changement en psychothérapie : le patient. La présente lecture intégrative discute plusieurs mécanismes de changement actifs chez les patients avec trouble de la personnalité. Premièrement, il est décrit que les problèmes d’interaction, résumés sous le terme des jeux interactionnels, posent des défis spécifiques. Le thérapeute est ainsi amené à favoriser une interaction thérapeutique authentique, en utilisant notamment une forme individualisée d’intervention, la relation thérapeutique centrée sur les motifs. Deuxièmement, il est décrit que les problèmes de conscience et de différenciation émotionnelles entravent la qualité du traitement des troubles de la personnalité. Le thérapeute est ainsi conseillé d’utiliser des techniques empruntées aux thérapies néo-humanistes, notamment la directivité de processus, afin d’approfondir l’affect émergeant en séance. Troisièmement, il a été décrit qu’une identité sociale affirmée fait souvent défaut chez les patients avec trouble de la personnalité. Les thérapeutes avisés peuvent favoriser ce processus avec des interventions ciblées. En conclusion, une focalisation sur les comportements observables du patient – les processus réels en séance –, est productive, et elle permet au thérapeute d’affiner, de préciser et d’approfondir son intervention, au plus près du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Therapeutic interaction with patients presenting a personality disorder is described as difficult and volatile. In recent years, cognitive-behavioral therapies (CBT) have approached these difficulties by formalizing treatment manuals and by proposing complex cognitive maps and models. While this endeavor is important and accurate for a number of treatments, these models tend to ignore the central actor of change in psychotherapy: the individual patient. In this present paper a number of mechanisms of change which are central to treatments of patients with personality disorders are discussed. A radically scientifically inductive stance has been adopted: the observed interactional behavior of the patient is taken as the starting point in understanding the actual processes of change. This contrasts with complex models trying to explain the clinical phenomena and fundamentally failing to do so on an idiosyncratic level. In addition, it is demonstrated how the paradox of equivalence extends to bona fide psychological treatments for personality disorders, by discussing problems inherent in studies aimed at demonstrating the superiority of a specific therapy model. This argument further supports emerging scientific interest in mechanisms of change in treatments of personality disorders. Three patient-related processes are considered. Firstly, patients with personality disorders present interactional problems, sometimes summarized as interactional maneuvers (or games), which create specific therapeutic challenges. For example, these patients may tend to criticize the therapist, cross borders and use suicide threats in order to obtain interpersonal recognition. To be able to productively use the relationship aspects inherent in these interactional behaviors, the therapist needs a fine-tuned perception of which elements are part of an authentic interaction and which ones are not. This differentiated understanding helps the therapist develop interactions which foster authentic exchanges, for example by using the motive-oriented therapeutic relationship, based on individualized case formulations. The literature also explains that problems related to the patient's awareness and differentiation of emotions may impede the quality of the treatment in the area of personality disorders. If this is the case, a detailed process assessment of these emotional problems should be made. As a result, the therapist may implement techniques based on emotion-focused principles, for example by using process-directivity. Process-directivity helps the patient to work on affectively charged contents in the here and now of the therapeutic interaction; it does not imply that the therapist makes suggestions related to the content of the processing, but rather helps optimize the course, quality and depth of emotional processing. In addition, techniques of affect and techniques to deepen understanding may be used when appropriate. Finally, patients with personality disorders suffer from difficulties in affirming strong social identities. Again, the first step is the accurate assessment of these problems by the therapist. Then, the therapist may foster this process by using appropriate interventions aimed at developing aspects of social identity, for example fostering assertive anger in the patient might be a useful process leading to stronger identities in social contexts. In conclusion, focusing on the actual observable patient behaviors – the real processes going on in the therapy hour – is productive. It may allow the therapist to refine, precise and deepen their case formulation and intervention which in turn is then more closely related to the patient's processes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Troubles de la personnalité, Psychothérapie cognitivo-comportementale, Innovation, Intégration, Interpersonnel, Émotion, Identité

Keywords : Personality disorders, Cognitive-behavioral therapy, Innovation, Integration, Interpersonal, Emotion, Identity


Plan


© 2015  Association française de thérapie comportementale et cognitive. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 3

P. 125-131 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets de l’entraînement métacognitif sur la conscience des idées délirantes
  • Jérôme Favrod, Armando Brana, Alexandra Nguyen, Anouck Nicolier, Marion Perret, Shyhrete Rexhaj
| Article suivant Article suivant
  • Entraînement à faire face au stress professionnel pour les personnes avec un retard intellectuel : une étude pilote
  • Jérôme Favrod, Armando Brana, Angélique Gavillet, Michel Akselrod, Alexandra Nguyen, Julie Palix

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.