Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dermatologie des petits mammifères de compagnie : généralités - 27/08/15

[DE 3700]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(15)68378-8 
A.J. Linsart  : Docteur vétérinaire, E. Videmont-Drevon : Docteur vétérinaire
 Centre hospitalier vétérinaire Saint-Martin, 275, route Impériale, 74370 Saint-Martin Bellevue, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 3

Résumé

Comme chez les autres animaux, la dermatologie représente un motif de consultation fréquent chez les nouveaux animaux de compagnie (NAC). La mise en évidence d'une dermatose chez un petit mammifère doit conduire le praticien à adopter une démarche diagnostique rigoureuse, identique à celle entreprise chez les carnivores domestiques. Un recueil détaillé de l'anamnèse est un préalable indispensable afin d'identifier des éléments ayant pu conduire au déclenchement de la dermatose : modifications du mode de vie (contact avec d'autres espèces, conditions de logement) ou d'alimentation, ou passage récent en collectivité (pension, adoption) par exemple. Il est suivi par un examen clinique général et dermatologique minutieux qui permet de formuler des hypothèses diagnostiques. Les dermatoses les plus fréquemment rencontrées sont d'origine parasitaire et fongique ; elles doivent être systématiquement recherchées. Pour les identifier, les examens complémentaires les plus utiles sont l'examen à la loupe, l'examen du produit de brossage, l'examen direct de scotch-test et le trichogramme. Les raclages sont également intéressants, mais requièrent le plus souvent une anesthésie gazeuse flash. Des affections tumorales et endocriniennes sont fréquentes chez les individus âgés, notamment chez le furet, le cobaye et le hamster. L'examen histopathologique de biopsies cutanées est indiqué dans ce cas. La prise en charge thérapeutique doit être adaptée au métabolisme particulier des NAC. Les choix de la forme galénique, de la posologie et de la fréquence d'administration déterminent l'efficacité du traitement et sa tolérance. Les molécules à faible marge thérapeutique (amitraze, organophosphorés, pyréthrinoïdes) doivent être proscrites.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dermatologie, Furet, Lapin, Rongeurs, Prurit, Alopécie, Masse


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pododermatites canines
  • Z. Alhaidari
| Article suivant Article suivant
  • Dermatologie des petits mammifères de compagnie : furet et lapin
  • A.J. Linsart, E. Videmont-Drevon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.