Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de la cholestase à début néonatal chez l’enfant : comment pouvons-nous faire mieux ? - 31/08/15

Doi : 10.1016/j.jpp.2015.04.004 
F. Nguefack a, , D. Mbassi Awa a, b, R. Dongmo c, V. Kenne Todium a, E. Tetanye a
a Faculté de médecine et des sciences biomédicales, université de Yaoundé I, BP 1364, Yaoundé, Cameroun 
b Centre mère et enfant, fondation Chantal BIYA, BP 1444, Yaoundé, Cameroun 
c Hôpital de district d’Efoulan, BP 1113, Yaoundé, Cameroun 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’hyperbilirubinémie conjuguée persistant chez un nouveau-né peut traduire une menace vitale et doit être investiguée précocement. L’atrésie des voies biliaires en est la principale cause. L’un des facteurs de succès des dérivations biliodigestives correctrices, repose sur leur réalisation avant 45jours de vie. Nous décrivons le circuit thérapeutique des cas de cholestase néonatale à Yaoundé.

Patients et méthodes

Cette étude transversale a porté sur les données cliniques et paracliniques, l’itinéraire thérapeutique, l’âge à l’évocation du diagnostic, le traitement et l’évolution des sujets suivis pour cholestase entre 2001–2011 dans les hôpitaux de première catégorie.

Résultats

Douze dossiers médicaux des nourrissons âgés de 1,4–35 semaines ont été revus. L’ictère, les selles décolorées ou les urines foncées étaient observés à un âge médian de 5jours. Le recours aux soins était réalisé dans la même semaine chez 7 patients. L’âge médian des sujets était de 2,3 semaines lors de la consultation dans une première formation sanitaire périphérique. Dès cet instant, jusqu’à la consultation à un échelon adéquat pour la prise en charge, il s’était écoulé une durée médiane de 8,85 semaines chez 11 cas. L’atrésie des voies biliaires avait été évoquée à un âge médian de 16 semaines. Le seul survivant des 5 sujets opérés l’avait été avant 45jours de vie.

Conclusion

L’atrésie des voies biliaires ne constituait pas une hantise pour certains personnels. Des messages ciblant les parents et le personnel de santé amélioreraient sa reconnaissance précoce chez tout nouveau-né qui a un ictère au-delà de 2 semaines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The persistence of conjugated hyperbilirubinemia in a newborn could be the sign of a life-threatening disease requiring timely assessment. Atresia of the bile ducts is the most frequent cause of cholestatic syndrome. Early surgical correction, before the 45th day of the life happens to be a good prognostic factor. This study describes the management of children who suffered from neonatal cholestasis.

Patients and method

A transversal study was performed on clinical and paraclinical data, age at first consultation, diagnosis, surgery, therapeutic itinerary and the outcome of infants who were followed from 2001–2011 for cholestatic syndrome at the tertiary hospital in Yaoundé.

Results

The medical files of twelve infants aged 1.4-35 weeks were studied. During the first 5 days of live, at least one cholestatic syndrome with the symptom of jaundice, discoloration of stools or deep colored urine was observed by parents. Seven cases were consulted during the same week following observation. The median age of the 12 patients was 2.3 weeks during their first consultation at the first peripheral health structure. From that period, parents of 11 cases delayed up to 8.85 weeks of median duration before carrying their infants to tertiary reference hospital. Atresia of the bile duct was mentioned at a median age of 16 weeks. Only one patient out of 5 who benefited from surgery has survived after being operated before the 45th day of life.

Conclusion

Atresia of the bile duct was not a dread for some health personnel in charge of infants with cholestatic syndrome. Parents and health care providers should be sensitized in order to recognize any persistent jaundice in a newborn beyond 2 weeks.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cholestase néonatale, Diagnostic, Atrésie des voies biliaires, Itinéraire thérapeutique

Keywords : Neonatal cholestasis, Diagnosis, Bile duct atresia, Therapeutic itinerary


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 4

P. 166-172 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pathologie ombilicale en période néonatale
  • C. Elleau
| Article suivant Article suivant
  • Les brûlures électriques de la main chez l’enfant
  • J. El Bouyousfi, N. Fejjal, R. Belkacem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.