S'abonner

Faux anévrisme iatrogène de l’artère fémorale commune chez un nourrisson - 03/09/15

Doi : 10.1016/j.jmv.2015.07.055 
H. Jiber , H. Naouli, A. Bouarhroum
 Service de chirurgie vasculaire, CHU Hassan II, Fès, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les faux anévrismes de l’artère fémorale commune chez le nourrisson sont rares et peuvent compliquer les ponctions percutanées. Étant donné les rares cas publiés dans la littérature, il nous a semblé approprié de rapporter un nouveau cas étudié très récemment.

Observation

Il s’agit d’un nourrisson de 2 mois, issu d’un mariage non consanguin, admis dans le service pour tuméfaction inguinale gauche. La tuméfaction est apparue juste après la naissance, au décours d’un prélèvement fémoral, augmentant progressivement de volume. L’examen a trouvé une masse battante au niveau du Scarpa gauche faisant environ 2,5cm de grand axe. Le bilan biologique a objectivé une anémie avec hémoglobine à 9,9g/dL. L’échographie Doppler a objectivé un faux anévrisme partiellement thrombosé de l’artère fémorale commune gauche mesurant 17mm×21mm. Le traitement était chirurgical et consistait en la mise à plat du faux anévrisme avec fermeture de la brèche sur l’artère fémorale commune.

Résultats

L’évolution était favorable, le nourrisson ne présentait pas de complications, ni pendant l’intervention ni pendant le suivi, au cours duquel l’examen du membre inférieur était normal.

Conclusion

Le cathétérisme de l’artère fémorale commune ou les ponctions percutanées peuvent engendrer des complications sérieuses tels les faux anévrismes. L’examen clinique rigoureux et une échographie Doppler sont la clé du diagnostic conduisant à une décision thérapeutique rapide.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Faux anévrisme, Nourrisson


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 5

P. 319 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome des antiphospholipides associé à la polychondrite atrophiante : à propos d’un cas
  • J. Campagne, S.A. Chenna, V. Bonnat, M.P. Rapt, P. Evon
| Article suivant Article suivant
  • Profil étiologique des nécroses digitales en médecine interne
  • S. Toujani, F. Daoud, Z. Aydi, L. Baili, B. Ben Dhaou, F. Boussema

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.