Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion des secours médicaux des victimes de l’attentat du musée du Bardo par le SAMU01 - 07/09/15

Doi : 10.1016/j.anrea.2015.07.390 
Saida Zalfani, Samir Abdelmoumen, Mylene Ben Hamida, Wafa Limam, Hajer Ben Lakhdhar, Slim Jedidi, Selim Hamdani, Slim Ben Dlala, Mounir Daghfous
 SAMU01 de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le but de cette présentation est de décrire l’organisation et la prise en charge des victimes lors de l’attentat terroriste du musée du Bardo (tirs à l’arme automatique par 2 terroristes contre les visiteurs du musée avec occupation des lieux sans prise d’otages).

Matériel et méthodes

Description : alerte confirmée à 12h 55 par la protection civile.

Délai alerte–arrivée du premier SMUR : 9min.

Moyens engagés par le SAMU01 : 9 UMH (4 en fonction sur le grand Tunis, 2 en fonction à Nabeul et Bizerte distants du site d’environ 65km chacune et 3 UMH supplémentaires de Tunis), 1 VL et 1 PC mobile (11 médecins, 10 infirmiers et 11 ambulanciers secouristes).

Délai alerte–arrivée sur site de tous les moyens engagés : 68min.

Moyens globaux « à visée d’évacuation sanitaire » engagés : 9 UMH, 10 ambulances type B de la protection civile, 4 ambulances type B d’organismes privés, 2 UMH du SMUR militaire.

Résultats

Organisation sur les lieux : après la première vague d’évacuation des blessés se trouvant à l’extérieur du musée, tous les moyens ont été rassemblés au parking du musée et l’évacuation se faisait en fonction des possibilités de dégagement « sous les tirs » des blessés de l’intérieur.

Délai de sécurisation du musée : 3h24.

Mise en place d’une cellule de soutien psychologique formée de 6 psychiatres pour les victimes et les intervenants.

Les victimes : 17 décédés sur site (hors les 2 terroristes), 47 blessés par balle évacués vers 5 centres hospitalo-universitaires. Les blessés transférés par SMUR sont au nombre de 11 dont 4 en état de choc hémorragique (3 transférés directement en salle d’intervention et 1 est décédé au cours du transport).

L’identité complète et la destination de toutes les victimes ont été relevées par la salle stratégique de santé du ministère de la Santé (strategic health operating center).

Toutes les équipes sont rentrées à la base à 18h45.

Le débriefing de l’intervention a été fait le soir même et a relevé des dysfonctions majeures et mineures que nous développerons.

Discussion

L’analyse des différentes étapes de l’organisation et de la prise en charge des victimes des attentats terroristes entre les intervenants sur site (forces de sécurité, protection civile et SAMU) ainsi que l’échange d’expérience avec d’autres permet d’améliorer les performances des équipes de secours et de sauver encore plus de vies humaines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° S1

P. A255 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelle médecine d’urgence lors de la médicalisation d’un festival de musique en zone montagne ? Étude observationnelle
  • Patrick Basset, Leonard Kapenda, France Rocourt, Stéphane Bergzoll, Bruno Basset
| Article suivant Article suivant
  • Évaluer les situations nécessitant le recours à l’O2 mural dans une réanimation ou la principale source d’O2 sont des extracteurs d’oxygène
  • Pierre-Julien Cungi, Julien Bordes, Pierre Esnault, Cédric Nguyen, Jean cotte, Erwan d’Aranda, Eric Kaiser, Alain Benois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.