Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le traitement médiatique du suicide : du constat épidémiologique aux pistes de prévention - 08/09/15

Media coverage of suicide: From the epidemiological observations to prevention avenues

Doi : 10.1016/j.lpm.2015.07.018 
Charles-Édouard Notredame 1, 2, , Nathalie Pauwels 3, Michel Walter 4, Thierry Danel 3, 5, Guillaume Vaiva 1, 2, 3
1 Centre hospitalier régional universitaire de Lille, hôpital Fontan, pôle de psychiatrie et médecine pénitentiaire, 59000 Lille, France 
2 Laboratoire SCALab, UMR CNRS 9193, université de Lille, Lille, France 
3 Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale du Nord-Pas-de-Calais, 59000 Lille, France 
4 Centre hospitalier régional universitaire de Brest à Bohars, pôle de psychiatrie, 29820 Bohars, France 
5 Centre hospitalier régional universitaire de Lille, centre de soins et d’accompagnement et de prévention en addictologie, 59000 Lille, France 

Charles-Édouard Notredame, centre hospitalier régional universitaire de Lille, hôpital Fontan, pôle de psychiatrie et médecine pénitentiaire, SCA Lab CNRS-UMR 9193, 2, rue André-Verhaeghe, 59037 Lille, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 08 September 2015
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Points essentiels

La couverture médiatique du suicide est associée à un risque d’augmentation de la morbi-mortalité suicidaire par effet d’incitation chez les personnes vulnérables : il s’agit de l’effet Werther.

L’importance de l’effet Werther dépend des caractéristiques qualitatives et quantitatives du traitement médiatique, dans une relation dose-effet. Le risque est ainsi majoré si la couverture est abondante (en termes d’audience du média et de récurrence du fait divers) et saillante (romantisation du suicide, description du moyen suicidaire…).

Le suicide des célébrités est particulièrement à risque d’effet Werther.

Les médias auraient également un potentiel préventif quant au suicide. L’effet Papageno prédit que le traitement journalistique du suicide pourrait, sous certaines conditions, contribuer à prévenir certains passages à l’acte.

Deux principales théories de psychologie sociale ont été proposées pour rendre compte des effets Werther et Papageno : la théorie de l’apprentissage social et la théorie de l’identification différentielle.

L’identification des effets Werther et Papageno dévoile, de facto, des responsabilités et des potentialités nouvelles pour les journalistes en matière de santé publique. La caractérisation de ces effets permet de fonder des actions de prévention ciblées prometteuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Media coverage of suicide can result in increased morbi-mortality suicidal rates, due to an imitation process in those who are particularly vulnerable. This phenomenon is known as “Werther effect”.

Werther effect's magnitude depends on several qualitative and quantitative characteristics of the media coverage, in a dose-effect relationship. An extensive (in terms of audience and history repetition) and salient coverage (glorification of suicide, description of the suicidal method, etc.) increases the risk of contagion.

Celebrities’ suicide is particularly at risk of Werther effect.

Media may also have a preventive role with respect to suicide. Indeed, according to “Papageno effect”, journalists could, under certain conditions, help preventing suicide when reporting suicide stories.

Two main theories in the field of social psychology have been proposed to account for Werther and Papageno effects: social learning theory and differential identification.

Identification of Werther and Papageno effects uncovers new responsibilities and potentialities for the journalists in terms of public health. Their description provides a basis for promising targeted prevention actions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.