Elsevier Masson
Méga-guide pratique des urgences

Méga-guide pratique des urgences

Dominique Pateron, Maurice Raphaël, Albert Trinh-Duc
ISBN : 978-2-294-76093-8

Attention, erratum disponible pour la fiche 13 "Exacerbation/décompensation d'une BPCO""

Étape 1 : connectez-vous à EM-consulte
 
Étape 2 : entrez le mot secret (qui se trouve dans votre livre)

Pas encore de compte EM-consulte ?

Vous recevrez par e-mail votre login et votre mot de passe vous permettant d'accéder directement au site.

Créer un compte

Vous pouvez consulter les compléments en accès libre.
Pour voir l'intégralité des compléments multimédia, connectez-vous et répondez à la question qui vous sera posée.

 Partie I. Introduction

-
+

       Fiche 1 : Organisation des structures d'urgence en France

         Recommandations

      • Rapport européen sur les drogues 
      • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
      • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
      • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
      • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
      • Actualisation conférence de consensus entorse. 
      • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Antibioguide 
      • Antibioguide 
      • Rapport Morlat 2013  
      • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
      • Ilcor 2015 executive summary 
      • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
      • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
      • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
      • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
      • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
      • Antibioguide 
      • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
      • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
      • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
      • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
      • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
      • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
      • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
      • RFE 2014 : choc cardiogénique  
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
      • Recommandations, AFASPS, 2002 
      • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
      • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
      • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
      • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
      • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
      • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
      • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
      • French Guidelines sepsis sévère 
      • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
      • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
      • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
      • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
      • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
      • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
      • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
      • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


         Textes légaux

      • Décret n° 2006-576 du 22 mai 2006 relatif à la médecine d'urgence et modifiant le code de la santé publique 
      • Loi n° 2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie 
      • Décret n° 2006-577 du 22 mai 2006 relatif aux conditions techniques de fonctionnement applicables aux structures de médecine d'urgence et modifiant le code de la santé publique 


         Documents complémentaires

      • Livre blanc SUDF, organisation de la médecine d'urgence en France 
      • Protocole d'utilisation de la morphine en PCA chez les patients naïfs de dérivés morphiniques 
      • Compléments pose du KT intra-osseux et Voies Veineuses Centrales 
      • Samu-Urgences de France, Référentiel. Les ressources médicales et non médicales nécessaires au bon fonctionnement des structures d'urgence 
      • Protocole d'utilisation de la morphine en PCA chez les patients non naïfs de dérivés morphiniques 
      • Table pratique d'équiantalgie des opioïdes forts Société Française d'accompagnements et de soins de supports 




       Fiche 2 : Traitement de la douleur aux urgences

         Recommandations

      • Rapport européen sur les drogues 
      • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
      • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
      • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
      • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
      • Actualisation conférence de consensus entorse. 
      • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Antibioguide 
      • Antibioguide 
      • Rapport Morlat 2013  
      • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
      • Ilcor 2015 executive summary 
      • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
      • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
      • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
      • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
      • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
      • Antibioguide 
      • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
      • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
      • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
      • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
      • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
      • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
      • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
      • RFE 2014 : choc cardiogénique  
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
      • Recommandations, AFASPS, 2002 
      • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
      • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
      • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
      • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
      • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
      • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
      • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
      • French Guidelines sepsis sévère 
      • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
      • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
      • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
      • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
      • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
      • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
      • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
      • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


         Iconographie

      • Ischémie aiguë de membre  
      • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
      • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
      • Coude signe de la voile.  
      • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
      • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
      • ECG péricardite  
      • TDM dissection AO type 1 
      • Échelle visuelle analogique  
      • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
      • Fil de suture - informations 
      • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
      • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
      • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
      • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
      • Lithiase de la voie biliaire principale  
      • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
      • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
      • Fracture calcanéum.  
      • Tassement ostéoporotique 
      • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
      • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
      • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
      • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
      • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
      • Installation VNI 
      • Ulcère à cratère propre  
      • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
      • Thrombose hémorroïdaire 
      • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
      • Combitube® 
      • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
      • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
      • Fracture calcanéum.  
      • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
      • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
      • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
      • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
      • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
      • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
      • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
      • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
      • Embolie poplitée sur artère saine  
      • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
      • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
      • Imagerie dissection AO 
      • Fissure anale 
      • Échelle des visages 
      • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
      • Luxation du coude.  
      • Kyphoplastie  
      • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
      • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
      • Mandrin de Eschmann 
      • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
      • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
      • Abcès anal 
      • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
      • Sonde de Fogarty  
      • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
      • Vertébroplastie 
      • Fracture supra-condylienne. 
      • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
      • Ulcère avec taches hémorragiques 
      • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
      • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
      • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
      • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
      • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
      • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
      • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
      • Fracture unicondylienne. 
      • Classification fractures de l'astragale.  
      • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
      • Ulcère avec caillot adhérent 
      • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
      • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
      • Fibrinolyse locale  
      • Gastropathie d'hypertension portale 
      • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
      • Fracture olécrâne.  
      • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
      • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
      • Échographie en cas de polytraumatisme 
      • Classification de Weber 
      • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
      • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
      • Fracture horizontale du calcaneum. 
      • Saignement en jet (C)  
      • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
      • Fracture tête radiale. 
      • Fracture pilon tibia. 
      • Fracture tête radiale Maison 1.  
      • Fracture en ADD rotation latérale.  
      • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
      • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
      • Fracture malléole médiale. 
      • Fracture interligamentaire de cheville.  
      • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
      • Luxation sous-talienne.  
      • Photo cheville fracture malléolaire.  


         Documents complémentaires

      • Livre blanc SUDF, organisation de la médecine d'urgence en France 
      • Protocole d'utilisation de la morphine en PCA chez les patients naïfs de dérivés morphiniques 
      • Compléments pose du KT intra-osseux et Voies Veineuses Centrales 
      • Samu-Urgences de France, Référentiel. Les ressources médicales et non médicales nécessaires au bon fonctionnement des structures d'urgence 
      • Protocole d'utilisation de la morphine en PCA chez les patients non naïfs de dérivés morphiniques 
      • Table pratique d'équiantalgie des opioïdes forts Société Française d'accompagnements et de soins de supports 






 Partie II. Motifs de recours

-
+

       Fiche 3 : Arrêt cardiocirculatoire

         Recommandations

      • Rapport européen sur les drogues 
      • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
      • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
      • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
      • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
      • Actualisation conférence de consensus entorse. 
      • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Antibioguide 
      • Antibioguide 
      • Rapport Morlat 2013  
      • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
      • Ilcor 2015 executive summary 
      • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
      • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
      • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
      • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
      • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
      • Antibioguide 
      • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
      • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
      • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
      • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
      • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
      • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
      • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
      • RFE 2014 : choc cardiogénique  
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
      • Recommandations, AFASPS, 2002 
      • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
      • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
      • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
      • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
      • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
      • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
      • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
      • French Guidelines sepsis sévère 
      • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
      • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
      • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
      • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
      • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
      • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
      • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
      • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


         Documents supplémentaires

      • Résumé des changements dans la PEC de l'ACC 




       Fiche 4 : Choc, insuffisance circulatoire aiguë

         Recommandations

      • Rapport européen sur les drogues 
      • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
      • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
      • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
      • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
      • Actualisation conférence de consensus entorse. 
      • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Antibioguide 
      • Antibioguide 
      • Rapport Morlat 2013  
      • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
      • Ilcor 2015 executive summary 
      • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
      • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
      • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
      • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
      • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
      • Antibioguide 
      • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
      • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
      • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
      • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
      • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
      • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
      • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
      • RFE 2014 : choc cardiogénique  
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
      • Recommandations, AFASPS, 2002 
      • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
      • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
      • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
      • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
      • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
      • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
      • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
      • French Guidelines sepsis sévère 
      • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
      • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
      • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
      • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
      • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
      • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
      • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
      • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


         Documents complémentaires

      • Groupe Transversal Sepsis  
      • Le praticien face aux violences sexuelles  
      • Directives 2015 de réanimation 
      • Que faire en cas d'oubli de pilule? 
      • Arbre décisionnel. Prise en charge des patients avec traumatisme du bassin.  
      • Paralysie périodique thyrotoxique, forme particulière d'hyperthyroïdie 
      • Guide pratique INPES 2014 pour les médecins 
      • Collision postérieure-éjection. Élévation du rachis cervical inférieur.  
      • Scores prédictifs et douleurs thoraciques.  
      • Algorithme de prise en charge d'un traumatisme thoracique. 
      • Informations généralistes.  
      • Notice explicative du certificat médical en cas de violence sur personne majeure  
      • New Vancouver Chest Pain Rule 
      • Classification de Garden.  
      • Informations blessés adultes.  
      • Guide pratique INPES 2014 pour les patients : Alcool, pour réduire sa consommation 
      • Whiplash déformation dynamique du rachis.  
      • Guide pratique INPES 2014 pour les patients : Pour faire le point 
      • Informations blessés enfants.  
      • Modèle certificat de non admission 
      • Informations urgentistes.  
      • Westmead post traumatic amnesia scale. 




       Fiche 5 : Diagnostic d'une douleur thoracique non traumatique

         Iconographie

      • Fracture base P1pouce 
      • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
      • Échographie des voies urinaires 
      • Pose cathéter de l'urètre  
      • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
      • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
      • Échographie de thyroïdite 
      • Corps étranger: limaille cornéenne  
      • Otite externe bactérienne diffuse 
      • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
      • Point d'entrée du courant à la main. 
      • Hématome rétro-placentaire. 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
      • Fractures de Le Fort I, II, III.  
      • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
      • Échographie du col.  
      • Épanchement genou.  
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Physiopathologie HTA eclampsie.  
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
      • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
      • Sillon de pendaison 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
      • Bloc supra orbitaire  
      • Insertion drain pleural  
      • Ponction d'ascite 
      • Affiche de prévention 
      • ECG avec onde d'Osborn 
      • Hémorragie sous-conjonctivale 
      • Sonde double ballonnet  
      • Test de Weber et de Rinne 
      • Fracture type Salter 1 
      • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
      • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
      • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
      • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
      • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
      • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
      • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Ponction articulaire du genou 
      • Lésions urticariennes du dos 
      • Arc de Gilula.  
      • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
      • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
      • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
      • Érythème polymorphe 
      • Infarctus antérieur 
      • Faux pas du coït 
      • Pneumopathie infectieuse  
      • SCA ST+ 
      • Arrachement naviculaire 
      • Fracture articulaire extr inf radius.  
      • Tamponnement vestibulaire 
      • Photo épanchement genou  
      • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
      • Fracture type Salter 2 
      • Luxation talo-naviculaire 
      • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Erysipèle bulleux 
      • SCA non ST+ 
      • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
      • Cardiomégalie 
      • ECG hypothyroïdie 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
      • Kératite traumatique  
      • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
      • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Otohématome 
      • Conjonctivite bactérienne 
      • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
      • Bloc infra orbitaire 
      • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
      • IDM inférieur 
      • Fracture du plancher orbitaire droit. 
      • Fracture de houppe pouce photo 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
      • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
      • Repérage points de ponction drainage pleural 
      • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
      • Ponction de genou 
      • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
      • Épidermolyse à staphylocoque 
      • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
      • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
      • Œdème bradikynique des lèvres 
      • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
      • Fracture type Salter 3 
      • Dispositif de drainage sus-pubien 
      • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
      • Bloc mentonnier  
      • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
      • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
      • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
      • Pemphygoïde bulleuse 
      • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
      • Fracture tête métatarsien IV 
      • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
      • Sclérite nodulaire 
      • Perforation tympanique traumatique 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Sous-décalage ischémique 
      • Kératite ponctuée superficielle  
      • Ponction pleurale 
      • Dermohypodermite avec lymphangite 
      • Fracture styloïde ulnaire.  
      • Ponction de genou repères 
      • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
      • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
      • Miliaire tuberculeuse 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
      • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
      • Fracture de houppe pouce 
      • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
      • Otite externe mycosique  
      • Ponction d'hémarthrose 
      • Fractures métatarsiens 
      • Volvulus du sigmoïde 
      • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
      • Fracture type Salter 4 
      • Marques électriques de Jellineck 
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
      • Arrachement base P2 
      • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
      • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
      • Sclérite nodulaire 
      • EP proximale 
      • Fracture scaphoïde.  
      • Corps étranger palpébral  
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
      • Kératite herpétique 
      • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
      • Fracture du tubercule majeur.  
      • Fractures scaphoïde et triquetrum 
      • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
      • Repères BIF  
      • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
      • Arrachement styloïde métatarsien V 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
      • Brûlure cornéenne  
      • Fracture transversale rotule 
      • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
      • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
      • Fracture pisiforme. 
      • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
      • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
      • Luxation post base Métacarpien 4 
      • Corps étranger intra-oculaire  
      • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
      • Arrachement styloïde 5 méta 
      • Endophtalmie 
      • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
      • Fracture triquetrum.  
      • Fracture luxation base de M4 
      • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
      • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
      • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
      • Uvéïte antérieure aiguë 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
      • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur  
      • Fracture enfoncement plateau tibial.  
      • Conjonctivite allergique  
      • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
      • Clavicule tiers moyen. 
      • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
      • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
      • Fracture plateau tibial latéral  
      • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
      • Fracture clavicule quart extérieur. 
      • Luxation rétro-lunaire face 
      • Fracture quart extérieur clavicule. 
      • Fracture quart externe clavicule 3. 
      • Luxation rétro-lunaire profil 
      • Fracture de Latarjet. 
      • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
      • Épine scapulaire extra-articulaire. 
      • Épaule flottante face. 
      • Épaule flottante profil. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
      • Luxation fracture.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 


         Documents complémentaires

      • Groupe Transversal Sepsis  
      • Le praticien face aux violences sexuelles  
      • Directives 2015 de réanimation 
      • Que faire en cas d'oubli de pilule? 
      • Arbre décisionnel. Prise en charge des patients avec traumatisme du bassin.  
      • Paralysie périodique thyrotoxique, forme particulière d'hyperthyroïdie 
      • Guide pratique INPES 2014 pour les médecins 
      • Collision postérieure-éjection. Élévation du rachis cervical inférieur.  
      • Scores prédictifs et douleurs thoraciques.  
      • Algorithme de prise en charge d'un traumatisme thoracique. 
      • Informations généralistes.  
      • Notice explicative du certificat médical en cas de violence sur personne majeure  
      • New Vancouver Chest Pain Rule 
      • Classification de Garden.  
      • Informations blessés adultes.  
      • Guide pratique INPES 2014 pour les patients : Alcool, pour réduire sa consommation 
      • Whiplash déformation dynamique du rachis.  
      • Guide pratique INPES 2014 pour les patients : Pour faire le point 
      • Informations blessés enfants.  
      • Modèle certificat de non admission 
      • Informations urgentistes.  
      • Westmead post traumatic amnesia scale. 




       Fiche 6 : Syndromes coronaires aigus

         Iconographie

      • Fracture base P1pouce 
      • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
      • Échographie des voies urinaires 
      • Pose cathéter de l'urètre  
      • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
      • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
      • Échographie de thyroïdite 
      • Corps étranger: limaille cornéenne  
      • Otite externe bactérienne diffuse 
      • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
      • Point d'entrée du courant à la main. 
      • Hématome rétro-placentaire. 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
      • Fractures de Le Fort I, II, III.  
      • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
      • Échographie du col.  
      • Épanchement genou.  
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Physiopathologie HTA eclampsie.  
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
      • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
      • Sillon de pendaison 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
      • Bloc supra orbitaire  
      • Insertion drain pleural  
      • Ponction d'ascite 
      • Affiche de prévention 
      • ECG avec onde d'Osborn 
      • Hémorragie sous-conjonctivale 
      • Sonde double ballonnet  
      • Test de Weber et de Rinne 
      • Fracture type Salter 1 
      • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
      • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
      • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
      • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
      • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
      • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
      • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Ponction articulaire du genou 
      • Lésions urticariennes du dos 
      • Arc de Gilula.  
      • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
      • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
      • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
      • Érythème polymorphe 
      • Infarctus antérieur 
      • Faux pas du coït 
      • Pneumopathie infectieuse  
      • SCA ST+ 
      • Arrachement naviculaire 
      • Fracture articulaire extr inf radius.  
      • Tamponnement vestibulaire 
      • Photo épanchement genou  
      • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
      • Fracture type Salter 2 
      • Luxation talo-naviculaire 
      • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Erysipèle bulleux 
      • SCA non ST+ 
      • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
      • Cardiomégalie 
      • ECG hypothyroïdie 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
      • Kératite traumatique  
      • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
      • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Otohématome 
      • Conjonctivite bactérienne 
      • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
      • Bloc infra orbitaire 
      • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
      • IDM inférieur 
      • Fracture du plancher orbitaire droit. 
      • Fracture de houppe pouce photo 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
      • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
      • Repérage points de ponction drainage pleural 
      • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
      • Ponction de genou 
      • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
      • Épidermolyse à staphylocoque 
      • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
      • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
      • Œdème bradikynique des lèvres 
      • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
      • Fracture type Salter 3 
      • Dispositif de drainage sus-pubien 
      • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
      • Bloc mentonnier  
      • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
      • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
      • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
      • Pemphygoïde bulleuse 
      • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
      • Fracture tête métatarsien IV 
      • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
      • Sclérite nodulaire 
      • Perforation tympanique traumatique 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Sous-décalage ischémique 
      • Kératite ponctuée superficielle  
      • Ponction pleurale 
      • Dermohypodermite avec lymphangite 
      • Fracture styloïde ulnaire.  
      • Ponction de genou repères 
      • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
      • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
      • Miliaire tuberculeuse 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
      • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
      • Fracture de houppe pouce 
      • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
      • Otite externe mycosique  
      • Ponction d'hémarthrose 
      • Fractures métatarsiens 
      • Volvulus du sigmoïde 
      • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
      • Fracture type Salter 4 
      • Marques électriques de Jellineck 
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
      • Arrachement base P2 
      • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
      • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
      • Sclérite nodulaire 
      • EP proximale 
      • Fracture scaphoïde.  
      • Corps étranger palpébral  
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
      • Kératite herpétique 
      • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
      • Fracture du tubercule majeur.  
      • Fractures scaphoïde et triquetrum 
      • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
      • Repères BIF  
      • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
      • Arrachement styloïde métatarsien V 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
      • Brûlure cornéenne  
      • Fracture transversale rotule 
      • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
      • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
      • Fracture pisiforme. 
      • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
      • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
      • Luxation post base Métacarpien 4 
      • Corps étranger intra-oculaire  
      • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
      • Arrachement styloïde 5 méta 
      • Endophtalmie 
      • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
      • Fracture triquetrum.  
      • Fracture luxation base de M4 
      • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
      • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
      • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
      • Uvéïte antérieure aiguë 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
      • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur  
      • Fracture enfoncement plateau tibial.  
      • Conjonctivite allergique  
      • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
      • Clavicule tiers moyen. 
      • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
      • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
      • Fracture plateau tibial latéral  
      • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
      • Fracture clavicule quart extérieur. 
      • Luxation rétro-lunaire face 
      • Fracture quart extérieur clavicule. 
      • Fracture quart externe clavicule 3. 
      • Luxation rétro-lunaire profil 
      • Fracture de Latarjet. 
      • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
      • Épine scapulaire extra-articulaire. 
      • Épaule flottante face. 
      • Épaule flottante profil. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
      • Luxation fracture.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




       Fiche 7 : Dissection aortique

         Iconographie

      • Ischémie aiguë de membre  
      • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
      • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
      • Coude signe de la voile.  
      • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
      • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
      • ECG péricardite  
      • TDM dissection AO type 1 
      • Échelle visuelle analogique  
      • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
      • Fil de suture - informations 
      • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
      • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
      • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
      • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
      • Lithiase de la voie biliaire principale  
      • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
      • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
      • Fracture calcanéum.  
      • Tassement ostéoporotique 
      • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
      • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
      • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
      • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
      • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
      • Installation VNI 
      • Ulcère à cratère propre  
      • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
      • Thrombose hémorroïdaire 
      • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
      • Combitube® 
      • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
      • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
      • Fracture calcanéum.  
      • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
      • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
      • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
      • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
      • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
      • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
      • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
      • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
      • Embolie poplitée sur artère saine  
      • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
      • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
      • Imagerie dissection AO 
      • Fissure anale 
      • Échelle des visages 
      • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
      • Luxation du coude.  
      • Kyphoplastie  
      • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
      • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
      • Mandrin de Eschmann 
      • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
      • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
      • Abcès anal 
      • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
      • Sonde de Fogarty  
      • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
      • Vertébroplastie 
      • Fracture supra-condylienne. 
      • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
      • Ulcère avec taches hémorragiques 
      • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
      • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
      • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
      • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
      • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
      • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
      • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
      • Fracture unicondylienne. 
      • Classification fractures de l'astragale.  
      • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
      • Ulcère avec caillot adhérent 
      • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
      • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
      • Fibrinolyse locale  
      • Gastropathie d'hypertension portale 
      • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
      • Fracture olécrâne.  
      • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
      • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
      • Échographie en cas de polytraumatisme 
      • Classification de Weber 
      • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
      • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
      • Fracture horizontale du calcaneum. 
      • Saignement en jet (C)  
      • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
      • Fracture tête radiale. 
      • Fracture pilon tibia. 
      • Fracture tête radiale Maison 1.  
      • Fracture en ADD rotation latérale.  
      • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
      • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
      • Fracture malléole médiale. 
      • Fracture interligamentaire de cheville.  
      • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
      • Luxation sous-talienne.  
      • Photo cheville fracture malléolaire.  




       Fiche 8 : Péricardite

         Iconographie

      • Ischémie aiguë de membre  
      • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
      • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
      • Coude signe de la voile.  
      • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
      • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
      • ECG péricardite  
      • TDM dissection AO type 1 
      • Échelle visuelle analogique  
      • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
      • Fil de suture - informations 
      • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
      • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
      • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
      • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
      • Lithiase de la voie biliaire principale  
      • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
      • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
      • Fracture calcanéum.  
      • Tassement ostéoporotique 
      • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
      • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
      • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
      • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
      • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
      • Installation VNI 
      • Ulcère à cratère propre  
      • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
      • Thrombose hémorroïdaire 
      • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
      • Combitube® 
      • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
      • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
      • Fracture calcanéum.  
      • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
      • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
      • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
      • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
      • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
      • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
      • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
      • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
      • Embolie poplitée sur artère saine  
      • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
      • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
      • Imagerie dissection AO 
      • Fissure anale 
      • Échelle des visages 
      • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
      • Luxation du coude.  
      • Kyphoplastie  
      • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
      • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
      • Mandrin de Eschmann 
      • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
      • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
      • Abcès anal 
      • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
      • Sonde de Fogarty  
      • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
      • Vertébroplastie 
      • Fracture supra-condylienne. 
      • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
      • Ulcère avec taches hémorragiques 
      • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
      • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
      • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
      • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
      • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
      • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
      • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
      • Fracture unicondylienne. 
      • Classification fractures de l'astragale.  
      • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
      • Ulcère avec caillot adhérent 
      • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
      • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
      • Fibrinolyse locale  
      • Gastropathie d'hypertension portale 
      • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
      • Fracture olécrâne.  
      • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
      • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
      • Échographie en cas de polytraumatisme 
      • Classification de Weber 
      • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
      • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
      • Fracture horizontale du calcaneum. 
      • Saignement en jet (C)  
      • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
      • Fracture tête radiale. 
      • Fracture pilon tibia. 
      • Fracture tête radiale Maison 1.  
      • Fracture en ADD rotation latérale.  
      • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
      • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
      • Fracture malléole médiale. 
      • Fracture interligamentaire de cheville.  
      • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
      • Luxation sous-talienne.  
      • Photo cheville fracture malléolaire.  




       Fiche 9 : Dyspnée aiguë

         Iconographie

      • Fracture base P1pouce 
      • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
      • Échographie des voies urinaires 
      • Pose cathéter de l'urètre  
      • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
      • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
      • Échographie de thyroïdite 
      • Corps étranger: limaille cornéenne  
      • Otite externe bactérienne diffuse 
      • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
      • Point d'entrée du courant à la main. 
      • Hématome rétro-placentaire. 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
      • Fractures de Le Fort I, II, III.  
      • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
      • Échographie du col.  
      • Épanchement genou.  
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Physiopathologie HTA eclampsie.  
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
      • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
      • Sillon de pendaison 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
      • Bloc supra orbitaire  
      • Insertion drain pleural  
      • Ponction d'ascite 
      • Affiche de prévention 
      • ECG avec onde d'Osborn 
      • Hémorragie sous-conjonctivale 
      • Sonde double ballonnet  
      • Test de Weber et de Rinne 
      • Fracture type Salter 1 
      • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
      • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
      • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
      • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
      • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
      • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
      • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Ponction articulaire du genou 
      • Lésions urticariennes du dos 
      • Arc de Gilula.  
      • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
      • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
      • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
      • Érythème polymorphe 
      • Infarctus antérieur 
      • Faux pas du coït 
      • Pneumopathie infectieuse  
      • SCA ST+ 
      • Arrachement naviculaire 
      • Fracture articulaire extr inf radius.  
      • Tamponnement vestibulaire 
      • Photo épanchement genou  
      • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
      • Fracture type Salter 2 
      • Luxation talo-naviculaire 
      • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Erysipèle bulleux 
      • SCA non ST+ 
      • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
      • Cardiomégalie 
      • ECG hypothyroïdie 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
      • Kératite traumatique  
      • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
      • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Otohématome 
      • Conjonctivite bactérienne 
      • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
      • Bloc infra orbitaire 
      • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
      • IDM inférieur 
      • Fracture du plancher orbitaire droit. 
      • Fracture de houppe pouce photo 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
      • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
      • Repérage points de ponction drainage pleural 
      • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
      • Ponction de genou 
      • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
      • Épidermolyse à staphylocoque 
      • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
      • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
      • Œdème bradikynique des lèvres 
      • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
      • Fracture type Salter 3 
      • Dispositif de drainage sus-pubien 
      • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
      • Bloc mentonnier  
      • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
      • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
      • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
      • Pemphygoïde bulleuse 
      • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
      • Fracture tête métatarsien IV 
      • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
      • Sclérite nodulaire 
      • Perforation tympanique traumatique 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Sous-décalage ischémique 
      • Kératite ponctuée superficielle  
      • Ponction pleurale 
      • Dermohypodermite avec lymphangite 
      • Fracture styloïde ulnaire.  
      • Ponction de genou repères 
      • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
      • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
      • Miliaire tuberculeuse 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
      • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
      • Fracture de houppe pouce 
      • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
      • Otite externe mycosique  
      • Ponction d'hémarthrose 
      • Fractures métatarsiens 
      • Volvulus du sigmoïde 
      • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
      • Fracture type Salter 4 
      • Marques électriques de Jellineck 
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
      • Arrachement base P2 
      • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
      • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
      • Sclérite nodulaire 
      • EP proximale 
      • Fracture scaphoïde.  
      • Corps étranger palpébral  
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
      • Kératite herpétique 
      • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
      • Fracture du tubercule majeur.  
      • Fractures scaphoïde et triquetrum 
      • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
      • Repères BIF  
      • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
      • Arrachement styloïde métatarsien V 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
      • Brûlure cornéenne  
      • Fracture transversale rotule 
      • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
      • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
      • Fracture pisiforme. 
      • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
      • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
      • Luxation post base Métacarpien 4 
      • Corps étranger intra-oculaire  
      • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
      • Arrachement styloïde 5 méta 
      • Endophtalmie 
      • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
      • Fracture triquetrum.  
      • Fracture luxation base de M4 
      • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
      • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
      • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
      • Uvéïte antérieure aiguë 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
      • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur  
      • Fracture enfoncement plateau tibial.  
      • Conjonctivite allergique  
      • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
      • Clavicule tiers moyen. 
      • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
      • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
      • Fracture plateau tibial latéral  
      • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
      • Fracture clavicule quart extérieur. 
      • Luxation rétro-lunaire face 
      • Fracture quart extérieur clavicule. 
      • Fracture quart externe clavicule 3. 
      • Luxation rétro-lunaire profil 
      • Fracture de Latarjet. 
      • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
      • Épine scapulaire extra-articulaire. 
      • Épaule flottante face. 
      • Épaule flottante profil. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
      • Luxation fracture.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




       Fiche 10 : Embolie pulmonaire

         Recommandations

      • Rapport européen sur les drogues 
      • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
      • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
      • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
      • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
      • Actualisation conférence de consensus entorse. 
      • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Antibioguide 
      • Antibioguide 
      • Rapport Morlat 2013  
      • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
      • Ilcor 2015 executive summary 
      • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
      • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
      • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
      • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
      • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
      • Antibioguide 
      • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
      • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
      • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
      • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
      • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
      • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
      • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
      • RFE 2014 : choc cardiogénique  
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
      • Recommandations, AFASPS, 2002 
      • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
      • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
      • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
      • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
      • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
      • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
      • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
      • French Guidelines sepsis sévère 
      • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
      • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
      • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
      • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
      • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
      • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
      • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
      • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


         Vidéos

      • Film ponction genou 
      • Embolie pulmonaire confirmée par angioscanner thoracique multibarette  
      • Évaluation du score NIH lors de la prise en charge d'un AVC 
      • Drainage thoracique aux urgences 
      • Film ponction lombaire 
      • Film ponction pleurale 
      • Film ponction ascite 


         Iconographie

      • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac.  
      • Écartement des masses latérales C1 et fracture base odontoïde.  
      • Fracture du col fémoral garden 4.  
      • ECG évocateur d'embolie pulmonaire.  
      • IRM cérébrale, coupe axiale, séquence T2*.  
      • Lame de pneumothorax avec emphysème sous-cutané.  
      • Fixateur externe de bassin. 
      • Scanner cérébral sans injection, coupe axiale 
      • IRM cérébrale, coupe axiale, séquence FLAIR. Hématome capsulo-lenticulaire gauche. Mise en évidence d'une leucopathie périventriculaire  
      • Radio du bassin de face : disjonction importante de la symphyse pubienne et des fractures des branches ilio- et ischiopubiennes gauches, avant et après pose d'un fixateur externe  
      • Hyperdensité spontanée frontale droite avec déviation de la ligne médiane et effacement de la corne ventriculaire frontale droite 
      • IRM cérébrale, coupe axiale, séquence T2*. Hématome en phase très aiguë n'apparaissant pas encore en hyposignal 
      • Séquence T1 Fat SAT image d'hématome de paroi carotidienne 
      • Occlusion complète CI aspect flammèche (dissection) ARM 
      • Infarctus cérébral TDM 
      • Infarctus cérébral constitué, hypersignal en diffusion, IRM 




       Fiche 11 : Crise d'asthme

         Recommandations

      • Rapport européen sur les drogues 
      • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
      • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
      • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
      • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
      • Actualisation conférence de consensus entorse. 
      • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
      • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
      • Antibioguide 
      • Antibioguide 
      • Rapport Morlat 2013  
      • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
      • Ilcor 2015 executive summary 
      • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
      • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
      • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
      • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
      • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
      • Antibioguide 
      • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
      • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
      • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
      • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
      • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
      • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
      • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
      • RFE 2014 : choc cardiogénique  
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
      • Recommandations, AFASPS, 2002 
      • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
      • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
      • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
      • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
      • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
      • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
      • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
      • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
      • French Guidelines sepsis sévère 
      • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
      • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
      • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
      • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
      • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
      • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
      • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
      • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
      • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 




       Fiche 12 : Œdème aigu du poumon cardiogénique

         Iconographie

      • Fracture base P1pouce 
      • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
      • Échographie des voies urinaires 
      • Pose cathéter de l'urètre  
      • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
      • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
      • Échographie de thyroïdite 
      • Corps étranger: limaille cornéenne  
      • Otite externe bactérienne diffuse 
      • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
      • Point d'entrée du courant à la main. 
      • Hématome rétro-placentaire. 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
      • Fractures de Le Fort I, II, III.  
      • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
      • Échographie du col.  
      • Épanchement genou.  
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Physiopathologie HTA eclampsie.  
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
      • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
      • Sillon de pendaison 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
      • Bloc supra orbitaire  
      • Insertion drain pleural  
      • Ponction d'ascite 
      • Affiche de prévention 
      • ECG avec onde d'Osborn 
      • Hémorragie sous-conjonctivale 
      • Sonde double ballonnet  
      • Test de Weber et de Rinne 
      • Fracture type Salter 1 
      • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
      • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
      • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
      • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
      • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
      • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
      • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Ponction articulaire du genou 
      • Lésions urticariennes du dos 
      • Arc de Gilula.  
      • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
      • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
      • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
      • Érythème polymorphe 
      • Infarctus antérieur 
      • Faux pas du coït 
      • Pneumopathie infectieuse  
      • SCA ST+ 
      • Arrachement naviculaire 
      • Fracture articulaire extr inf radius.  
      • Tamponnement vestibulaire 
      • Photo épanchement genou  
      • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
      • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
      • Fracture type Salter 2 
      • Luxation talo-naviculaire 
      • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
      • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
      • Erysipèle bulleux 
      • SCA non ST+ 
      • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
      • Cardiomégalie 
      • ECG hypothyroïdie 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
      • Kératite traumatique  
      • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
      • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
      • Accouchement en présentation du siège  
      • Otohématome 
      • Conjonctivite bactérienne 
      • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
      • Bloc infra orbitaire 
      • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
      • IDM inférieur 
      • Fracture du plancher orbitaire droit. 
      • Fracture de houppe pouce photo 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
      • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
      • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
      • Repérage points de ponction drainage pleural 
      • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
      • Ponction de genou 
      • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
      • Épidermolyse à staphylocoque 
      • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
      • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
      • Œdème bradikynique des lèvres 
      • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
      • Fracture type Salter 3 
      • Dispositif de drainage sus-pubien 
      • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
      • Bloc mentonnier  
      • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
      • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
      • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
      • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
      • Pemphygoïde bulleuse 
      • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
      • Fracture tête métatarsien IV 
      • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
      • Sclérite nodulaire 
      • Perforation tympanique traumatique 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Sous-décalage ischémique 
      • Kératite ponctuée superficielle  
      • Ponction pleurale 
      • Dermohypodermite avec lymphangite 
      • Fracture styloïde ulnaire.  
      • Ponction de genou repères 
      • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
      • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
      • Miliaire tuberculeuse 
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
      • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
      • Fracture de houppe pouce 
      • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
      • Otite externe mycosique  
      • Ponction d'hémarthrose 
      • Fractures métatarsiens 
      • Volvulus du sigmoïde 
      • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
      • Fracture type Salter 4 
      • Marques électriques de Jellineck 
      • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
      • Arrachement base P2 
      • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
      • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
      • Sclérite nodulaire 
      • EP proximale 
      • Fracture scaphoïde.  
      • Corps étranger palpébral  
      • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
      • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
      • Kératite herpétique 
      • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
      • Fracture du tubercule majeur.  
      • Fractures scaphoïde et triquetrum 
      • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
      • Repères BIF  
      • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
      • Arrachement styloïde métatarsien V 
      • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
      • Brûlure cornéenne  
      • Fracture transversale rotule 
      • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
      • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
      • Fracture pisiforme. 
      • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
      • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
      • Luxation post base Métacarpien 4 
      • Corps étranger intra-oculaire  
      • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
      • Arrachement styloïde 5 méta 
      • Endophtalmie 
      • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
      • Fracture triquetrum.  
      • Fracture luxation base de M4 
      • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
      • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
      • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
      • Uvéïte antérieure aiguë 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
      • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
      • Luxation doigt P1P2 postérieur  
      • Fracture enfoncement plateau tibial.  
      • Conjonctivite allergique  
      • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
      • Clavicule tiers moyen. 
      • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
      • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
      • Fracture plateau tibial latéral  
      • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
      • Fracture clavicule quart extérieur. 
      • Luxation rétro-lunaire face 
      • Fracture quart extérieur clavicule. 
      • Fracture quart externe clavicule 3. 
      • Luxation rétro-lunaire profil 
      • Fracture de Latarjet. 
      • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
      • Épine scapulaire extra-articulaire. 
      • Épaule flottante face. 
      • Épaule flottante profil. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure. 
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
      • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
      • Luxation fracture.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure.  
      • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




       Fiche 13 : Exacerbation/décompensation d'une BPCO

         Erratum



           Recommandations

        • 17e Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-infectieuse. Prise en charge des méningites bactériennes aiguës communautaires (à l'exclusion du nouveau-né) 
        • Antibioguide 
        • Conférence de consensus, SPILF et Société française de dermatologie : érysipèle et fasciite nécrosante : prise en charge. 2000 
        • Actualisation des recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO 
        • Antibiotique : Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 
        • Antibiothérapie 
        • Antibiotique : Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 
        • Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 




         Fiche 14 : Pneumopathies infectieuses communautaires

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 


           Recommandations

        • 17e Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-infectieuse. Prise en charge des méningites bactériennes aiguës communautaires (à l'exclusion du nouveau-né) 
        • Antibioguide 
        • Conférence de consensus, SPILF et Société française de dermatologie : érysipèle et fasciite nécrosante : prise en charge. 2000 
        • Actualisation des recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO 
        • Antibiotique : Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 
        • Antibiothérapie 
        • Antibiotique : Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 
        • Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 




         Fiche 15 : Pneumothorax

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 


           Vidéos

        • Film ponction genou 
        • Embolie pulmonaire confirmée par angioscanner thoracique multibarette  
        • Évaluation du score NIH lors de la prise en charge d'un AVC 
        • Drainage thoracique aux urgences 
        • Film ponction lombaire 
        • Film ponction pleurale 
        • Film ponction ascite 




         Fiche 16 : Pleurésie

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




         Fiche 17 : Hémoptysie

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




         Fiche 18 : Syncope

           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 19 : Troubles du rythme supraventriculaire et ventriculaire

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 




         Fiche 20 : Troubles de la conduction cardiaque

           Documents complémentaires

        • Causes principales de priapisme.  
        • Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier  
        • Responsabilité des médicaments dans la survenue des colites aiguës 
        • Facteurs de coagulation 
        • Principales causes de fièvre pendant la grossesse 
        • Algorithme - Insuffisance rénale aiguë 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH).  
        • Causes d'hématurie en fonction de l'origine de l'atteinte  
        • Fiche ORPHANET Urgences, hémophilie 
        • Relations entre pic de surpression et effet vulnérant 
        • Pictogrammes de danger lié à l'utilisation des produits chimiques 
        • Hypoglycémies chez les personnes diabétiques 
        • Principes actifs des 100 médicaments a les plus souvent à l'origine d'une intoxication aiguë. Données du Centre antipoison de Paris pour l'année 2003 
        • Transfusion de culots globulaires aux urgences  
        • Principaux systèmes immunogènes de groupes sanguins, nature des anticorps correspondants, phénotype des sujets les produisant ou susceptibles de les produire, et conséquences cliniques. 
        • Causes d'aggravation de l'anémie 
        • Tétanos chez un enfant de 9 ans. Rappel de l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses 
        • Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la vie et de la santé 
        • Les certificats médicaux : règles générales d'établissement 
        • Recommandations des auteurs du Méga Guide Pratique des Urgences 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Version française du four score 
        • Les médicaments dangereux pendant la grossesse. 
        • Score ASIA 
        • Exemple de consignes de sortie en traumatologie 
        • Normogramme du risque d'hépatite aiguë en fonction de la paracétamolémie 
        • Mécanisme des différentes hyponatrémies 
        • Suivi biologique post-expositionnel 
        • Facteurs de risque des aplasies fébriles  
        • Manoeuvre de Salem 
        • Pateron D, Reinhard I, Debuc E. Douleurs abdominales aiguës : stratégie clinique, congrès Urgences 2007, SFMU  
        • Journées scientifiques de la SFMU. Journées Scientifiques 2013 : urgences vitales et infectiologie  
        • Déshydratation globale, physiopathologie 
        • S classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus 
        • Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale, 2007 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Entraînement électro-systolique externe avec Life Pack12® 
        • Conseil supérieur d'hygiène publique de France : AVIS relatif à la surveillance et à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone. 2002 
        • Mécanismes des hypoglycémies chez les patients diabétiques 
        • Classification des fractures de la tête radiale. 
        • Rapport du Comité Consultatif National d'Ethique sur le débat public concernant la fin de vie, 2014 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Médicaments pouvant être à l'origine de convulsions 
        • Prévention de l'intoxication au CO 
        • Fractions coagulantes spécifiques utilisables par voie intraveineuse 
        • Médicaments et grossesse 
        • Déshydratation intracellulaire, physiopathologie 
        • Prise en charge des complications hémorragiques graves et de la chirurgie en urgence chez les patients recevant un anticoagulant oral anti-IIa ou anti-Xa direct 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Facteurs favorisant les hypoglycémies chez les patients diabétiques  
        • Modèle certificat SPRE 
        • Ethique et urgences : réflexions et recommandations de la Société Francophone de Médecine d'Urgence, Recommandations de la SFMU 2003 
        • Déshydratation extracellulaire, physiopathologie 
        • Modèle certificat SPRE 




         Fiche 21 : Crise convulsive

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 




         Fiche 22 : Hypertension artérielle

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 




         Fiche 23 : Thrombose veineuse profonde

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 




         Fiche 24 : Ischémie aiguë de membre

           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 25 : Coma

           Documents complémentaires

        • Causes principales de priapisme.  
        • Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier  
        • Responsabilité des médicaments dans la survenue des colites aiguës 
        • Facteurs de coagulation 
        • Principales causes de fièvre pendant la grossesse 
        • Algorithme - Insuffisance rénale aiguë 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH).  
        • Causes d'hématurie en fonction de l'origine de l'atteinte  
        • Fiche ORPHANET Urgences, hémophilie 
        • Relations entre pic de surpression et effet vulnérant 
        • Pictogrammes de danger lié à l'utilisation des produits chimiques 
        • Hypoglycémies chez les personnes diabétiques 
        • Principes actifs des 100 médicaments a les plus souvent à l'origine d'une intoxication aiguë. Données du Centre antipoison de Paris pour l'année 2003 
        • Transfusion de culots globulaires aux urgences  
        • Principaux systèmes immunogènes de groupes sanguins, nature des anticorps correspondants, phénotype des sujets les produisant ou susceptibles de les produire, et conséquences cliniques. 
        • Causes d'aggravation de l'anémie 
        • Tétanos chez un enfant de 9 ans. Rappel de l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses 
        • Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la vie et de la santé 
        • Les certificats médicaux : règles générales d'établissement 
        • Recommandations des auteurs du Méga Guide Pratique des Urgences 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Version française du four score 
        • Les médicaments dangereux pendant la grossesse. 
        • Score ASIA 
        • Exemple de consignes de sortie en traumatologie 
        • Normogramme du risque d'hépatite aiguë en fonction de la paracétamolémie 
        • Mécanisme des différentes hyponatrémies 
        • Suivi biologique post-expositionnel 
        • Facteurs de risque des aplasies fébriles  
        • Manoeuvre de Salem 
        • Pateron D, Reinhard I, Debuc E. Douleurs abdominales aiguës : stratégie clinique, congrès Urgences 2007, SFMU  
        • Journées scientifiques de la SFMU. Journées Scientifiques 2013 : urgences vitales et infectiologie  
        • Déshydratation globale, physiopathologie 
        • S classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus 
        • Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale, 2007 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Entraînement électro-systolique externe avec Life Pack12® 
        • Conseil supérieur d'hygiène publique de France : AVIS relatif à la surveillance et à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone. 2002 
        • Mécanismes des hypoglycémies chez les patients diabétiques 
        • Classification des fractures de la tête radiale. 
        • Rapport du Comité Consultatif National d'Ethique sur le débat public concernant la fin de vie, 2014 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Médicaments pouvant être à l'origine de convulsions 
        • Prévention de l'intoxication au CO 
        • Fractions coagulantes spécifiques utilisables par voie intraveineuse 
        • Médicaments et grossesse 
        • Déshydratation intracellulaire, physiopathologie 
        • Prise en charge des complications hémorragiques graves et de la chirurgie en urgence chez les patients recevant un anticoagulant oral anti-IIa ou anti-Xa direct 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Facteurs favorisant les hypoglycémies chez les patients diabétiques  
        • Modèle certificat SPRE 
        • Ethique et urgences : réflexions et recommandations de la Société Francophone de Médecine d'Urgence, Recommandations de la SFMU 2003 
        • Déshydratation extracellulaire, physiopathologie 
        • Modèle certificat SPRE 




         Fiche 26 : Accidents vasculaires cérébraux

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


           Vidéos

        • Film ponction genou 
        • Embolie pulmonaire confirmée par angioscanner thoracique multibarette  
        • Évaluation du score NIH lors de la prise en charge d'un AVC 
        • Drainage thoracique aux urgences 
        • Film ponction lombaire 
        • Film ponction pleurale 
        • Film ponction ascite 


           Iconographie

        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac.  
        • Écartement des masses latérales C1 et fracture base odontoïde.  
        • Fracture du col fémoral garden 4.  
        • ECG évocateur d'embolie pulmonaire.  
        • IRM cérébrale, coupe axiale, séquence T2*.  
        • Lame de pneumothorax avec emphysème sous-cutané.  
        • Fixateur externe de bassin. 
        • Scanner cérébral sans injection, coupe axiale 
        • IRM cérébrale, coupe axiale, séquence FLAIR. Hématome capsulo-lenticulaire gauche. Mise en évidence d'une leucopathie périventriculaire  
        • Radio du bassin de face : disjonction importante de la symphyse pubienne et des fractures des branches ilio- et ischiopubiennes gauches, avant et après pose d'un fixateur externe  
        • Hyperdensité spontanée frontale droite avec déviation de la ligne médiane et effacement de la corne ventriculaire frontale droite 
        • IRM cérébrale, coupe axiale, séquence T2*. Hématome en phase très aiguë n'apparaissant pas encore en hyposignal 
        • Séquence T1 Fat SAT image d'hématome de paroi carotidienne 
        • Occlusion complète CI aspect flammèche (dissection) ARM 
        • Infarctus cérébral TDM 
        • Infarctus cérébral constitué, hypersignal en diffusion, IRM 




         Fiche 27 : Thrombophlébite cérébrale

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




         Fiche 28 : Compression médullaire non traumatique

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




         Fiche 29 : Céphalées aiguës

           Documents

        • Classification des céphalées selon l'IHS  


           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 30 : Hémorragie méningée

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




         Fiche 31 : Méningites aiguës infectieuses

           Documents complémentaires

        • Causes principales de priapisme.  
        • Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier  
        • Responsabilité des médicaments dans la survenue des colites aiguës 
        • Facteurs de coagulation 
        • Principales causes de fièvre pendant la grossesse 
        • Algorithme - Insuffisance rénale aiguë 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH).  
        • Causes d'hématurie en fonction de l'origine de l'atteinte  
        • Fiche ORPHANET Urgences, hémophilie 
        • Relations entre pic de surpression et effet vulnérant 
        • Pictogrammes de danger lié à l'utilisation des produits chimiques 
        • Hypoglycémies chez les personnes diabétiques 
        • Principes actifs des 100 médicaments a les plus souvent à l'origine d'une intoxication aiguë. Données du Centre antipoison de Paris pour l'année 2003 
        • Transfusion de culots globulaires aux urgences  
        • Principaux systèmes immunogènes de groupes sanguins, nature des anticorps correspondants, phénotype des sujets les produisant ou susceptibles de les produire, et conséquences cliniques. 
        • Causes d'aggravation de l'anémie 
        • Tétanos chez un enfant de 9 ans. Rappel de l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses 
        • Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la vie et de la santé 
        • Les certificats médicaux : règles générales d'établissement 
        • Recommandations des auteurs du Méga Guide Pratique des Urgences 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Version française du four score 
        • Les médicaments dangereux pendant la grossesse. 
        • Score ASIA 
        • Exemple de consignes de sortie en traumatologie 
        • Normogramme du risque d'hépatite aiguë en fonction de la paracétamolémie 
        • Mécanisme des différentes hyponatrémies 
        • Suivi biologique post-expositionnel 
        • Facteurs de risque des aplasies fébriles  
        • Manoeuvre de Salem 
        • Pateron D, Reinhard I, Debuc E. Douleurs abdominales aiguës : stratégie clinique, congrès Urgences 2007, SFMU  
        • Journées scientifiques de la SFMU. Journées Scientifiques 2013 : urgences vitales et infectiologie  
        • Déshydratation globale, physiopathologie 
        • S classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus 
        • Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale, 2007 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Entraînement électro-systolique externe avec Life Pack12® 
        • Conseil supérieur d'hygiène publique de France : AVIS relatif à la surveillance et à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone. 2002 
        • Mécanismes des hypoglycémies chez les patients diabétiques 
        • Classification des fractures de la tête radiale. 
        • Rapport du Comité Consultatif National d'Ethique sur le débat public concernant la fin de vie, 2014 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Médicaments pouvant être à l'origine de convulsions 
        • Prévention de l'intoxication au CO 
        • Fractions coagulantes spécifiques utilisables par voie intraveineuse 
        • Médicaments et grossesse 
        • Déshydratation intracellulaire, physiopathologie 
        • Prise en charge des complications hémorragiques graves et de la chirurgie en urgence chez les patients recevant un anticoagulant oral anti-IIa ou anti-Xa direct 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Facteurs favorisant les hypoglycémies chez les patients diabétiques  
        • Modèle certificat SPRE 
        • Ethique et urgences : réflexions et recommandations de la Société Francophone de Médecine d'Urgence, Recommandations de la SFMU 2003 
        • Déshydratation extracellulaire, physiopathologie 
        • Modèle certificat SPRE 


           Recommandations

        • 17e Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-infectieuse. Prise en charge des méningites bactériennes aiguës communautaires (à l'exclusion du nouveau-né) 
        • Antibioguide 
        • Conférence de consensus, SPILF et Société française de dermatologie : érysipèle et fasciite nécrosante : prise en charge. 2000 
        • Actualisation des recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO 
        • Antibiotique : Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 
        • Antibiothérapie 
        • Antibiotique : Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 
        • Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l'adulte 




         Fiche 32 : Agitation psychomotrice et sédation médicamenteuse

           Documents complémentaires

        • Causes principales de priapisme.  
        • Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier  
        • Responsabilité des médicaments dans la survenue des colites aiguës 
        • Facteurs de coagulation 
        • Principales causes de fièvre pendant la grossesse 
        • Algorithme - Insuffisance rénale aiguë 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH).  
        • Causes d'hématurie en fonction de l'origine de l'atteinte  
        • Fiche ORPHANET Urgences, hémophilie 
        • Relations entre pic de surpression et effet vulnérant 
        • Pictogrammes de danger lié à l'utilisation des produits chimiques 
        • Hypoglycémies chez les personnes diabétiques 
        • Principes actifs des 100 médicaments a les plus souvent à l'origine d'une intoxication aiguë. Données du Centre antipoison de Paris pour l'année 2003 
        • Transfusion de culots globulaires aux urgences  
        • Principaux systèmes immunogènes de groupes sanguins, nature des anticorps correspondants, phénotype des sujets les produisant ou susceptibles de les produire, et conséquences cliniques. 
        • Causes d'aggravation de l'anémie 
        • Tétanos chez un enfant de 9 ans. Rappel de l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses 
        • Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la vie et de la santé 
        • Les certificats médicaux : règles générales d'établissement 
        • Recommandations des auteurs du Méga Guide Pratique des Urgences 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Version française du four score 
        • Les médicaments dangereux pendant la grossesse. 
        • Score ASIA 
        • Exemple de consignes de sortie en traumatologie 
        • Normogramme du risque d'hépatite aiguë en fonction de la paracétamolémie 
        • Mécanisme des différentes hyponatrémies 
        • Suivi biologique post-expositionnel 
        • Facteurs de risque des aplasies fébriles  
        • Manoeuvre de Salem 
        • Pateron D, Reinhard I, Debuc E. Douleurs abdominales aiguës : stratégie clinique, congrès Urgences 2007, SFMU  
        • Journées scientifiques de la SFMU. Journées Scientifiques 2013 : urgences vitales et infectiologie  
        • Déshydratation globale, physiopathologie 
        • S classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus 
        • Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale, 2007 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Entraînement électro-systolique externe avec Life Pack12® 
        • Conseil supérieur d'hygiène publique de France : AVIS relatif à la surveillance et à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone. 2002 
        • Mécanismes des hypoglycémies chez les patients diabétiques 
        • Classification des fractures de la tête radiale. 
        • Rapport du Comité Consultatif National d'Ethique sur le débat public concernant la fin de vie, 2014 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Médicaments pouvant être à l'origine de convulsions 
        • Prévention de l'intoxication au CO 
        • Fractions coagulantes spécifiques utilisables par voie intraveineuse 
        • Médicaments et grossesse 
        • Déshydratation intracellulaire, physiopathologie 
        • Prise en charge des complications hémorragiques graves et de la chirurgie en urgence chez les patients recevant un anticoagulant oral anti-IIa ou anti-Xa direct 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Facteurs favorisant les hypoglycémies chez les patients diabétiques  
        • Modèle certificat SPRE 
        • Ethique et urgences : réflexions et recommandations de la Société Francophone de Médecine d'Urgence, Recommandations de la SFMU 2003 
        • Déshydratation extracellulaire, physiopathologie 
        • Modèle certificat SPRE 




         Fiche 33 : Intoxication éthylique aiguë 263

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


           Documents complémentaires

        • Groupe Transversal Sepsis  
        • Le praticien face aux violences sexuelles  
        • Directives 2015 de réanimation 
        • Que faire en cas d'oubli de pilule? 
        • Arbre décisionnel. Prise en charge des patients avec traumatisme du bassin.  
        • Paralysie périodique thyrotoxique, forme particulière d'hyperthyroïdie 
        • Guide pratique INPES 2014 pour les médecins 
        • Collision postérieure-éjection. Élévation du rachis cervical inférieur.  
        • Scores prédictifs et douleurs thoraciques.  
        • Algorithme de prise en charge d'un traumatisme thoracique. 
        • Informations généralistes.  
        • Notice explicative du certificat médical en cas de violence sur personne majeure  
        • New Vancouver Chest Pain Rule 
        • Classification de Garden.  
        • Informations blessés adultes.  
        • Guide pratique INPES 2014 pour les patients : Alcool, pour réduire sa consommation 
        • Whiplash déformation dynamique du rachis.  
        • Guide pratique INPES 2014 pour les patients : Pour faire le point 
        • Informations blessés enfants.  
        • Modèle certificat de non admission 
        • Informations urgentistes.  
        • Westmead post traumatic amnesia scale. 




         Fiche 34 : Bouffée délirante aiguë

           Documents complémentaires

        • Causes principales de priapisme.  
        • Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier  
        • Responsabilité des médicaments dans la survenue des colites aiguës 
        • Facteurs de coagulation 
        • Principales causes de fièvre pendant la grossesse 
        • Algorithme - Insuffisance rénale aiguë 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH).  
        • Causes d'hématurie en fonction de l'origine de l'atteinte  
        • Fiche ORPHANET Urgences, hémophilie 
        • Relations entre pic de surpression et effet vulnérant 
        • Pictogrammes de danger lié à l'utilisation des produits chimiques 
        • Hypoglycémies chez les personnes diabétiques 
        • Principes actifs des 100 médicaments a les plus souvent à l'origine d'une intoxication aiguë. Données du Centre antipoison de Paris pour l'année 2003 
        • Transfusion de culots globulaires aux urgences  
        • Principaux systèmes immunogènes de groupes sanguins, nature des anticorps correspondants, phénotype des sujets les produisant ou susceptibles de les produire, et conséquences cliniques. 
        • Causes d'aggravation de l'anémie 
        • Tétanos chez un enfant de 9 ans. Rappel de l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses 
        • Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la vie et de la santé 
        • Les certificats médicaux : règles générales d'établissement 
        • Recommandations des auteurs du Méga Guide Pratique des Urgences 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Version française du four score 
        • Les médicaments dangereux pendant la grossesse. 
        • Score ASIA 
        • Exemple de consignes de sortie en traumatologie 
        • Normogramme du risque d'hépatite aiguë en fonction de la paracétamolémie 
        • Mécanisme des différentes hyponatrémies 
        • Suivi biologique post-expositionnel 
        • Facteurs de risque des aplasies fébriles  
        • Manoeuvre de Salem 
        • Pateron D, Reinhard I, Debuc E. Douleurs abdominales aiguës : stratégie clinique, congrès Urgences 2007, SFMU  
        • Journées scientifiques de la SFMU. Journées Scientifiques 2013 : urgences vitales et infectiologie  
        • Déshydratation globale, physiopathologie 
        • S classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus 
        • Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale, 2007 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Entraînement électro-systolique externe avec Life Pack12® 
        • Conseil supérieur d'hygiène publique de France : AVIS relatif à la surveillance et à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone. 2002 
        • Mécanismes des hypoglycémies chez les patients diabétiques 
        • Classification des fractures de la tête radiale. 
        • Rapport du Comité Consultatif National d'Ethique sur le débat public concernant la fin de vie, 2014 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Médicaments pouvant être à l'origine de convulsions 
        • Prévention de l'intoxication au CO 
        • Fractions coagulantes spécifiques utilisables par voie intraveineuse 
        • Médicaments et grossesse 
        • Déshydratation intracellulaire, physiopathologie 
        • Prise en charge des complications hémorragiques graves et de la chirurgie en urgence chez les patients recevant un anticoagulant oral anti-IIa ou anti-Xa direct 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Facteurs favorisant les hypoglycémies chez les patients diabétiques  
        • Modèle certificat SPRE 
        • Ethique et urgences : réflexions et recommandations de la Société Francophone de Médecine d'Urgence, Recommandations de la SFMU 2003 
        • Déshydratation extracellulaire, physiopathologie 
        • Modèle certificat SPRE 




         Fiche 35 : Diagnostic des douleurs abdominales aiguës non traumatiques

           Documents complémentaires

        • Causes principales de priapisme.  
        • Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier  
        • Responsabilité des médicaments dans la survenue des colites aiguës 
        • Facteurs de coagulation 
        • Principales causes de fièvre pendant la grossesse 
        • Algorithme - Insuffisance rénale aiguë 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH) 
        • Mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'acidocétose diabétique (ACD) et du syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire (SSH).  
        • Causes d'hématurie en fonction de l'origine de l'atteinte  
        • Fiche ORPHANET Urgences, hémophilie 
        • Relations entre pic de surpression et effet vulnérant 
        • Pictogrammes de danger lié à l'utilisation des produits chimiques 
        • Hypoglycémies chez les personnes diabétiques 
        • Principes actifs des 100 médicaments a les plus souvent à l'origine d'une intoxication aiguë. Données du Centre antipoison de Paris pour l'année 2003 
        • Transfusion de culots globulaires aux urgences  
        • Principaux systèmes immunogènes de groupes sanguins, nature des anticorps correspondants, phénotype des sujets les produisant ou susceptibles de les produire, et conséquences cliniques. 
        • Causes d'aggravation de l'anémie 
        • Tétanos chez un enfant de 9 ans. Rappel de l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses 
        • Comité Consultatif National d'Ethique pour les Sciences de la vie et de la santé 
        • Les certificats médicaux : règles générales d'établissement 
        • Recommandations des auteurs du Méga Guide Pratique des Urgences 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Version française du four score 
        • Les médicaments dangereux pendant la grossesse. 
        • Score ASIA 
        • Exemple de consignes de sortie en traumatologie 
        • Normogramme du risque d'hépatite aiguë en fonction de la paracétamolémie 
        • Mécanisme des différentes hyponatrémies 
        • Suivi biologique post-expositionnel 
        • Facteurs de risque des aplasies fébriles  
        • Manoeuvre de Salem 
        • Pateron D, Reinhard I, Debuc E. Douleurs abdominales aiguës : stratégie clinique, congrès Urgences 2007, SFMU  
        • Journées scientifiques de la SFMU. Journées Scientifiques 2013 : urgences vitales et infectiologie  
        • Déshydratation globale, physiopathologie 
        • S classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus 
        • Conduite à tenir devant l'hépatite aiguë virale, 2007 
        • Modèle certificat SPDT 
        • Entraînement électro-systolique externe avec Life Pack12® 
        • Conseil supérieur d'hygiène publique de France : AVIS relatif à la surveillance et à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone. 2002 
        • Mécanismes des hypoglycémies chez les patients diabétiques 
        • Classification des fractures de la tête radiale. 
        • Rapport du Comité Consultatif National d'Ethique sur le débat public concernant la fin de vie, 2014 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Médicaments pouvant être à l'origine de convulsions 
        • Prévention de l'intoxication au CO 
        • Fractions coagulantes spécifiques utilisables par voie intraveineuse 
        • Médicaments et grossesse 
        • Déshydratation intracellulaire, physiopathologie 
        • Prise en charge des complications hémorragiques graves et de la chirurgie en urgence chez les patients recevant un anticoagulant oral anti-IIa ou anti-Xa direct 
        • Modèle certificat SPPI 
        • Facteurs favorisant les hypoglycémies chez les patients diabétiques  
        • Modèle certificat SPRE 
        • Ethique et urgences : réflexions et recommandations de la Société Francophone de Médecine d'Urgence, Recommandations de la SFMU 2003 
        • Déshydratation extracellulaire, physiopathologie 
        • Modèle certificat SPRE 


           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 36 : Péritonites aiguës

           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 37 : Infections des voies biliaires

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 38 : Appendicite aiguë

           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 39 : Diverticulite aiguë

           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 40 : Algies pelviennes aiguës de la femme

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.  
        • Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension 
        • Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies sexuellement transmissibles. Section MST/sida de la Société française de dermatologie. 2016. 
        • Référentiel et guide d'évaluation SAMU-centre 15, SUDF, SFMU, 2015 
        • Prise en charge de l'arrêt cardiaque en établissement de soins 
        • RFE 2014 : choc cardiogénique  
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte Mise au point SPILF 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 1. Executive summary 
        • Recommandations, AFASPS, 2002 
        • Préconisations de la SFNV : Pression artérielle à la phase aiguë des hémorragies intracérébrales 2015 
        • Actualisation 2007 de la IIIe Conférence de consensus en médecine d'urgence (Créteil, avril 1993) : le traitement médicamenteux de la douleur de l'adulte dans le cadre de l'urgence 
        • Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children 
        • Organisation de l'aval des urgences : états des lieux et propositions, SFMU, 2005 
        • Recommandations de la 3e conférence de consensus de l'asthme aigu grave de l'adulte et de l'enfant 1998 SRLF 
        • Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l'adulte. Mise au point SPILF 2015 
        • Bon usage des anticoagulants ANSM 2014  
        • Prise en charge d'une première crise d'épilepsie de l'adulte ; Recommandations de bonnes pratiques, Société Française de neurologie, 2014 
        • French Guidelines sepsis sévère 
        • EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis 
        • Prise en charge en situation d'urgence et en réanimation des états de mal épileptiques de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu).  
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 2. Adult basic life support and automated external defibrillation 
        • Le triage en structure des urgences. Recommandations formalisées d'experts. Société Française de Médecine d'Urgence, 2013 
        • Recommandations formalisées d'experts sédation-analgésie en structure d'urgence 2010 SFAR SFMU 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 3. Adult advanced life support 
        • Infirmière organisatrice de l'accueil, référentiel IOA, SFMU, 2004 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 4. Cardiac arrest in special circumstances 
        • Recommandations de la SFMU concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation des unités d'hospitalisation de courte durée des services d'urgence, SFMU 2001 
        • ERC and ESICM Guidelines for Post-resuscitation Care 2015 Section 5 of the European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 6. Paediatric life support 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 7. Resuscitation and support of transition of babies at birth 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 8. Initial management of acute coronary syndromes 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 9. First aid 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 10. Education and implementation of resuscitation 
        • European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2015 Section 11. The ethics of resuscitation and end-of-life decisions 
        • Recommandations de la direction de la sécurité civile relatives à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes 


           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 41 : Syndrome occlusif

           Iconographie

        • Fracture base P1pouce 
        • TDM thoracique : Aspect tomodensitométrique en verre dépoli diffus, épargnant les régions sous-pleurales en rapport avec une hémorragie intra-alvéolaire.  
        • Échographie des voies urinaires 
        • Pose cathéter de l'urètre  
        • Dermohypodermite nécrosante à Streptococcus A β-hémolytique chez un patient diabétique 
        • Radio du thorax : pneumopathie aiguë droite  
        • Échographie de thyroïdite 
        • Corps étranger: limaille cornéenne  
        • Otite externe bactérienne diffuse 
        • Radio du thorax : pneumothorax complet droit avec déviation médiastinale vers la gauche 
        • Point d'entrée du courant à la main. 
        • Hématome rétro-placentaire. 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur : Imagerie par résonance magnétique (IRM) séquence T1 coupe sagittale : hypersignal spontané du SLS signant la thrombose. 
        • Fractures de Le Fort I, II, III.  
        • Classification des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus.  
        • Échographie du col.  
        • Épanchement genou.  
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Physiopathologie HTA eclampsie.  
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Signe du pouce sur radiographie du cou de profil : réduction de l'espace entre l'épiglotte et la base de la langue.  
        • Agression par de l'acide concentré : brûlures chimiques de la face et des yeux 
        • Sillon de pendaison 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Bactériémie à Capnocytophaga canimorsus compliquée de coagulation intravasculaire disséminée avec nécrose des orteils chez un patient éthylique chronique (A, B).  
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à l'arrivée. 
        • Bloc supra orbitaire  
        • Insertion drain pleural  
        • Ponction d'ascite 
        • Affiche de prévention 
        • ECG avec onde d'Osborn 
        • Hémorragie sous-conjonctivale 
        • Sonde double ballonnet  
        • Test de Weber et de Rinne 
        • Fracture type Salter 1 
        • Les 18 points douloureux de la fibromyalgie. 
        • Hémorragie sous arachnoïdienne : présence de sang dans les espaces sous arachnoïdien (hyperdensités) 
        • Occlusion du grêle sur hernie crurale étranglée 
        • ECG : Hyperkaliémie : ondes T amples, pointues et symétriques dans toutes les dérivations 
        • ECG : Hypokaliémie: un aplatissement diffus voire une inversion des ondes T, apparition d?ondes U et pseudo-allongement du QT (en fait espace QU) 
        • Purpura thrombopénique pétéchial et ecchymotique 
        • IRM parasagittale T2 : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Ponction articulaire du genou 
        • Lésions urticariennes du dos 
        • Arc de Gilula.  
        • Hernie sténosante C6-C7, IRM coupe sagittale 
        • Radiographie de thorax : Œdème interstitiel  
        • Hypercalcémie à 3,8 mmoles/L 
        • Érythème polymorphe 
        • Infarctus antérieur 
        • Faux pas du coït 
        • Pneumopathie infectieuse  
        • SCA ST+ 
        • Arrachement naviculaire 
        • Fracture articulaire extr inf radius.  
        • Tamponnement vestibulaire 
        • Photo épanchement genou  
        • Malformation vasculaire : Anévrisme plurilobé de 10,5 mm de la jonction sylvienne droiteà l'origine d'une hémorragie méningée 
        • Thrombose du sinus longitudinal supérieur: IRM séquence T2 coupe coronale  
        • Fracture type Salter 2 
        • Luxation talo-naviculaire 
        • Échographie du cou: échographie normale (TC : thyroid cartilage ; HY : Hyoid bone ; GG : genioglosusus ; TS : tongue surface ; SLF : sublingual fat ; PES : periglottic space) 
        • Recherche d'un nystagmus spontané sous lunettes de Frenzel, avant puis après secouage rapide de la tête, dans le plan horizontal pendant 10 à 20 secondes 
        • Erysipèle bulleux 
        • SCA non ST+ 
        • Pose du cathéter sus-pubien : présentation 
        • Cardiomégalie 
        • ECG hypothyroïdie 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul de l'uretère gauche  
        • Kératite traumatique  
        • Pneumothorax inférieur gauche suspecté cliniquement, mais mal vu à la radiographie thoracique  
        • Radiographie de thorax : OAP alvéolaire 
        • Accouchement en présentation du siège  
        • Otohématome 
        • Conjonctivite bactérienne 
        • Image échographique d'hématome du cordon et de l'épididyme (A, B).  
        • Bloc infra orbitaire 
        • Fracture comminutive céphalo-tuberositaire 4 fragments.  
        • IDM inférieur 
        • Fracture du plancher orbitaire droit. 
        • Fracture de houppe pouce photo 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Radio du thorax - Épanchement pleural droit  
        • Hypercalcémie à 5,6 mmoles/L 
        • Radiographie de thorax d'un noyé faiblement hypoxique à la 12e heure 
        • Repérage points de ponction drainage pleural 
        • Hypokaliémie à 2 mmoles/L : sous-décalage du segment ST  
        • Ponction de genou 
        • Hyperkaliémie menaçante : diminution de l'amplitude de l'onde P, allongement de l'intervalle PR et élargissement des QRS 
        • Épidermolyse à staphylocoque 
        • Occlusion du grêle sur hernie inguinale étranglée 
        • Escarrotomies des jambes sur brûlure circulaire profonde. 
        • Œdème bradikynique des lèvres 
        • IRM axiale T2 : mal de Pott avec spondylodisicte et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Figures de Lichtenberg après foudroiement  
        • Fracture type Salter 3 
        • Dispositif de drainage sus-pubien 
        • Brûlure circulaire du troisième degré des jambes par flammes et inflammation de vêtements 
        • Bloc mentonnier  
        • Effets cardio-vasculaires des hormones thyroïdiennes 
        • IRM T1 Fat Sat Galodinium : mal de Pott avec spondylodiscite et épidurite et compression médullaire dorsale 
        • Occlusion mécanique iléo-caecale sur bride 
        • Radiographie de thorax d'un noyé grand hypoxique à l'arrivée. 
        • Pemphygoïde bulleuse 
        • ECG d'un électrisé avec courant d'ischémie 
        • Fracture tête métatarsien IV 
        • Signe échographique du P dû à l'ombre acoustique de l'os hyoïde et la tuméfaction hypoéchogène de l'épiglotte.  
        • Sclérite nodulaire 
        • Perforation tympanique traumatique 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Sous-décalage ischémique 
        • Kératite ponctuée superficielle  
        • Ponction pleurale 
        • Dermohypodermite avec lymphangite 
        • Fracture styloïde ulnaire.  
        • Ponction de genou repères 
        • TDM thoracique : et confirmé à la tomodensitométrie thoracique.  
        • Fracture du tiers supérieur de l'humérus.  
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais sur toute sa hauteur. Grand axe parasternal gauche. 
        • Miliaire tuberculeuse 
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec dilation pyélo-calicielle gauche 
        • Pose du cathéter sus-pubien : anesthésie et ponction sus-pubienne 
        • Fracture de houppe pouce 
        • Anesthésie de la gaine des fléchisseurs 
        • Otite externe mycosique  
        • Ponction d'hémarthrose 
        • Fractures métatarsiens 
        • Volvulus du sigmoïde 
        • Fracture du col chirurgical et grosse tubérosité.  
        • Fracture type Salter 4 
        • Marques électriques de Jellineck 
        • Échographie : cardiomyopathie hypertrophique et obstructive. Le septum interventriculaire est très épais et d'échostructure inhomogène. Petit axe parasternal gauche. 
        • Arrachement base P2 
        • Immersion dans de l'eau chaude domestique, chute dans la baignoire : brûlure profonde. 
        • Inversion d'ondes T d'origine ischémique 
        • Sclérite nodulaire 
        • EP proximale 
        • Fracture scaphoïde.  
        • Corps étranger palpébral  
        • TDM sans injection de l'arbre urinaire avec calcul jonction urétéro-vésicale droite  
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques 
        • Pose du cathéter sus-pubien : mise en place 
        • Kératite herpétique 
        • Aspect typique de brûlure superficielle avec phlyctène extensive à paroi épaisse 
        • Fracture du tubercule majeur.  
        • Fractures scaphoïde et triquetrum 
        • Fracture diaphysaire Métacarpien 5 
        • Repères BIF  
        • Zona surinfecté : zone de Ramsay-hunt 
        • Arrachement styloïde métatarsien V 
        • Lésions endoscopiques induites par les caustiques  
        • Brûlure cornéenne  
        • Fracture transversale rotule 
        • Crise aiguë de fermeture du l'angle irridocornéen 
        • Fractures des tubercules majeur et mineur. 
        • Fracture pisiforme. 
        • Lésions caustiques buccales. Microstomie et microglossie 
        • Fracture de rotule. Intérêt de FDP 
        • Luxation post base Métacarpien 4 
        • Corps étranger intra-oculaire  
        • Fracture du rocher : Coupe axiale de tomodensitométrie d'une fracture longitudinale du rocher 
        • Arrachement styloïde 5 méta 
        • Endophtalmie 
        • Fracture de rotule avec lipohémarthrose 
        • Fracture triquetrum.  
        • Fracture luxation base de M4 
        • Fracture tubercules majeur et mineur profil. 
        • Classification des fractures du quart externe de le clavicule.  
        • Classification fracture des plateaux tibiaux.  
        • Uvéïte antérieure aiguë 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur face 
        • Entorse scapho-lunaire. Rupture gilula et horizontalisation scaphoïde de profil 
        • Luxation doigt P1P2 postérieur  
        • Fracture enfoncement plateau tibial.  
        • Conjonctivite allergique  
        • Rupture scapho-lunaire. signe de l'anneau diastasis scapho-lunaire 
        • Clavicule tiers moyen. 
        • Fracture clavicule moyen 3 fragments. 
        • Luxation rétro-lunaire du carpe face 
        • Fracture plateau tibial latéral  
        • Luxation rétro-lunaire du carpe profil 
        • Fracture clavicule quart extérieur. 
        • Luxation rétro-lunaire face 
        • Fracture quart extérieur clavicule. 
        • Fracture quart externe clavicule 3. 
        • Luxation rétro-lunaire profil 
        • Fracture de Latarjet. 
        • Classification des luxations acromio-claviculaires. 
        • Épine scapulaire extra-articulaire. 
        • Épaule flottante face. 
        • Épaule flottante profil. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure. 
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche.  
        • Luxation gléno-humérale antérieure encoche réduite.  
        • Luxation fracture.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure.  
        • Luxation gléno-humérale postérieure profil. 




         Fiche 42 : Pancréatite aiguë

           Iconographie

        • Ischémie aiguë de membre  
        • Voies veineuses centrales sous clavière : voie d'Aubagnac et de Yoffa  
        • Dilatation pyélocalicielle gauche sur obstacle lithiasique; TDM coupe coronale  
        • Coude signe de la voile.  
        • Hypodensité du globule palidus, TDM coupe axiale 
        • TDM : Présence d'air en extradigestif (pneumopéritoine); épanchement liquidien intrapéritonéal : péritonite par perforation d'ulcère 
        • ECG péricardite  
        • TDM dissection AO type 1 
        • Échelle visuelle analogique  
        • Corps étranger intrarectal. Radiographie du bassin sans préparation de face 
        • Fil de suture - informations 
        • Torsion intravaginale : testicule droit ascensionné et horizontalisé. Pas de signes inflammatoires locaux 
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe transversale 
        • Bases physiopathologiques de la classification de la European Society of Cardiology (ESC). 
        • Abcès rénal compliquant une pyélonéphrite aigüe, TDM coupe axiale  
        • Lithiase de la voie biliaire principale  
        • Hernie discale à large base L4-L5. IRM : Coupe sagittale pondérée T2 médiane : pincement et hyposignal global 
        • Rupture diaphragmatique gauche avec hernie intrathoracique de l'estomac 
        • Fracture calcanéum.  
        • Tassement ostéoporotique 
        • Figure expliquant la manoeuvre de Salem 
        • Pancréatite aiguë avec coulée de nécrose unique 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe transversale  
        • Lithiase de la jonction urétéro-vésicale entrainant une colique néphrétique, TDM coupe transversale 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. A. Ponction à l'aiguille du gland.  
        • Installation VNI 
        • Ulcère à cratère propre  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe coronale 
        • Thrombose hémorroïdaire 
        • Processus expansif frontal pré-rolandique, hypersignal T1 et T2, bien limité avec œdème péri-lésionnel, évoquant un abcès cérébral 
        • Combitube® 
        • Pancréatite aiguë avec plusieurs coulées de nécrose 
        • Pneumothorax droit de faible volume avec emphysème sous-cutané 
        • Fracture calcanéum.  
        • Sigmoïdite diverticulaire coupe transversale 
        • Monitorage et écran de réglage des paramètres 
        • Fistules ou shunts distaux percutanés. B. Technique de Winter.  
        • Cholécystite aiguë lithiasique, épaississement de la paroi vésiculaire, TDM coupe coronale 
        • Méthodologie du tilt test dérivée du concept physiopathologique présumé à l'origine de la syncope vasovagale.  
        • Dilatation pyélocalicielle droite TDM coupe axiale  
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans son grand axe 
        • Vue peropératoire d'une torsion intravaginale : le cordon spermatique présente plusieurs tours de spires (flèche). Le testicule (1) présente un aspect ischémique. 
        • Embolie poplitée sur artère saine  
        • TDM : Péritonite par perforation digestive, présence d'un épanchement dans le Douglas 
        • Ovaire augmenté de volume avec œdème en rapport avec une torsion de l'ovaire gauche, TDM coupe coronale  
        • Imagerie dissection AO 
        • Fissure anale 
        • Échelle des visages 
        • Voie veineuse centrale jugulaire interne : voie de Daily  
        • Luxation du coude.  
        • Kyphoplastie  
        • Anévrysme de l'aorte abdominale avec faux chenal entraînant un syndrome pré-fissuraire, TDM coupe transversale 
        • Règle des carrés. Chaque distance représentée est équivalente - espace entre deux points, profondeur et largeur du point séparé 
        • Mandrin de Eschmann 
        • Voie veineuse centrale fémorale au triangle de Scarpa  
        • Après détorsion la vitalité testiculaire est rassurante. Celui-ci est fixé par des fils non résorbables pour prévenir la récidive. 
        • Abcès anal 
        • Sigmoïdite diverticulaire avec infiltration de la graisse péri-sigmoïdienne, TDM coupe transversale 
        • Sonde de Fogarty  
        • Epanchement pleural dans le cadre d'une pancréatite, élément de sévérité 
        • Vertébroplastie 
        • Fracture supra-condylienne. 
        • TDM injecté: Lacération splénique responsable d'une dévascularisation supérieures à 25 % de la rate (grade IV) 
        • Ulcère avec taches hémorragiques 
        • Fracture calcanéum cliché rétromalleolaire.  
        • TDM : Sigmoïdite perforée avec épaississement de la paroi sigmoïdienne, bulles gazeuses extra-digestives, densification de la graisse péri-sigmoïdienne 
        • Ovaire augmenté de volume avec oedème en rapport avec une torsion de l'ovaire, échographie 
        • Appendicite aiguë, échographie coupe transversale de l'appendice 
        • Pseudo-kyste secondaire à une pancréatite aiguë 
        • Fracture « éclatement » de la rate avec persistance de languettes de parenchyme rehaussé (pointillés) en rapport avec un traumatisme de grade VI 
        • Appendicite aiguë, TDM coupe transversale avec appendicite vue dans sa largeur 
        • Fracture unicondylienne. 
        • Classification fractures de l'astragale.  
        • TDM : Appendicite aiguë avec épanchement liquidien de la fosse iliaque droite témoignant d'une péritonite appendiculaire 
        • Ulcère avec caillot adhérent 
        • Polythrombose hémorroïdaire interne extériorisée 
        • Cholécystite aiguë avec épaississement de la paroi et lithiase du collet, TDM coupe coronale 
        • Fibrinolyse locale  
        • Gastropathie d'hypertension portale 
        • Occlusion du grêle, TDM coupe transversale 
        • Fracture olécrâne.  
        • Fracture extrémité inférieure du tibia.  
        • Syndrome des loges compartimental : fasciotomies  
        • Échographie en cas de polytraumatisme 
        • Classification de Weber 
        • Varices oesophagiennes avec suintement hémorragique (A)  
        • Fracture tête radiale et processus coronoïde.  
        • Fracture horizontale du calcaneum. 
        • Saignement en jet (C)  
        • Syndrome d'Essex-Lopresti. 
        • Fracture tête radiale. 
        • Fracture pilon tibia. 
        • Fracture tête radiale Maison 1.  
        • Fracture en ADD rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire en rotation latérale.  
        • Fracture bimalléolaire réduite avant radio.  
        • Fracture malléole médiale. 
        • Fracture interligamentaire de cheville.  
        • Fracture non déplacée malléole latérale sous lig.  
        • Luxation sous-talienne.  
        • Photo cheville fracture malléolaire.  




         Fiche 43 : Hémorragies digestives

           Recommandations

        • Rapport européen sur les drogues 
        • Recommandations 2016 de la Société Française de dermatologie : orchiépididymite  
        • Actualisation 2006 de la seconde conférence de consensus 1992 : l'ivresse éthylique aiguë dans les SAU  
        • Les Crises convulsives de l'adulte au service d'Accueil et d'Urgence 
        • Prise en charge fibrillation atriale en médecine d'urgence 2015  
        • Actualisation conférence de consensus entorse. 
        • Traumatisme thoracique : prise en charge des 48 premières heures. 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Recommandations internationales du Global Initiative for asthma 2015 
        • Les anticoagulants en France en 2014 : état des lieux synthèses et surveillance 
        • Antibioguide 
        • Antibioguide 
        • Rapport Morlat 2013  
        • Recommandations formalisées d'experts 2010 : sédation et analgésie en structure d'urgence (réactualisation de la conférence d?experts de la SFAR de 1999) 
        • Ilcor 2015 executive summary 
        • Expanding consensus in portal hypertension Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension  
        • 12e Conférence de consensus de la SFMU : prise en charge des plaies aux urgences 
        • Prise en charge de la lithiase biliaire, SNFGE, 2010 
        • Actualisation de la IVe conférence de consensus en médecine d'urgence de 1994 
        • Recommandations pour le diagnostic et le traitement de l'algie vasculaire de la face 
        • Antibioguide 
        • Circulaire N° 99-84 du 11 février 1999  
        • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 
        • Recommandations pour la pratique clinique. Infections génitales hautes. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2012.