Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
pages 333-334 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.007
Reconstruction du ligament collatéral latéral ulnaire dans l’instabilité rotatoire postéro-latérale du coude – à propos de 14 patients au recul moyen de 5ans
 

Thi Thuy Trang Pham , Stephanie Delclaux, Nicolas Bonnevialle, Michel Rongières, Pierre Mansat
 Département de l’appareil locomoteur, hôpital PPR, CHU de Toulouse, Toulouse, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’instabilité rotatoire postéro-latérale du coude est une pathologie rare. Sa patho-anatomie fût popularisée par O’Driscoll et al. en 1991 et implique une incompétence du ligament collatéral latéral ulnaire (LUCL). L’objectif de cette étude était d’évaluer les résultats cliniques et fonctionnels de la reconstruction du LUCL par greffe tendineuse autologue.

Matériels et méthodes

Entre 2003 et 2013, 14 reconstructions du LUCL par greffe tendineuse autologue ont été réalisées pour instabilité rotatoire postéro-latérale du coude. Il s’agissait de 9 femmes et de 5 hommes, de 32ans (16–50) en moyenne lors de la chirurgie. L’instabilité était post-traumatique dans 13 cas et d’origine iatrogène dans 1 cas. Le ligament était reconstruit avec le tendon du long palmaire dans 9 cas, avec le tiers latéral du fascia tricipital dans 4 cas et avec le tendon gracilis dans 1 cas. Une ostéotomie de correction pour cubitus varus y était associée dans 1 cas. L’évaluation clinique était réalisée au dernier recul par un examen clinique (amplitudes articulaires, test d’instabilité rotatoire postéro-latéral, « push up test », classification fonctionnelle de Nestor et al.), le Mayo Elbow Performance Score (MEPS), le QuickDASH et la satisfaction des patients.

Résultats

Au recul moyen de 5ans (1–10,8), le MEPS moyen était de 92 points (75–100) et le QuickDASH moyen était de 10 points (0–36,3). L’arc de mobilité moyen en flexion–extension était de 134° (70–160) et en prono-supination était de 177° (160–190). Selon la classification de Nestor et al., les résultats étaient excellents dans 8 cas, bon dans 3 cas, moyen dans 2 cas et mauvais dans 1 cas. Il existait 1 récidive avec un test d’instabilité positif à 50 mois de recul, nécessitant une reprise chirurgicale. Au dernier recul, 1 patient présentait une chondropathie. La capacité de se lever d’une chaise en poussant sur les 2 bras était limitée chez 4 patients. Tous les patients étaient satisfaits ou très satisfaits.

Conclusion

L’instabilité rotatoire postéro-latérale du coude est une pathologie méconnue et représente un challenge diagnostique. La reconstruction du LUCL par greffe tendineuse autologue apporte des résultats fonctionnels satisfaisants avec restauration de la stabilité.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline