Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 337 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.016
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Avantages partagés par le chirurgien et le patient de l’e-consentement en chirurgie de la main. À propos de 50 canaux carpiens
 

Gilles Candelier 1, , Jean Pierre Lemerle 2, Thomas Apard 1, Yann Erwan Favennec 3
1 Centre de la main Caen, Caen, France 
2 Hôpital Saint-Antoine, Paris, France 
3 Polyclinique Avranches, Saint-Martin-des-Champs, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@

Le recueil d’un consentement libre et éclairé est un moment essentiel de la planification d’une intervention chirurgicale. Celui-ci doit être éclairé. L’information partagée se doit d’être claire et loyale, telle que le patient puisse participer de façon active à la décision opératoire.

Le but de ce travail était de valider une application web de recueil du consentement. Elle met à disposition du patient des moyens d’information multimédia (information sur la pathologie et enjeux du traitement) et permet au chirurgien, au travers d’un questionnaire en ligne, de s’assurer de la bonne compréhension du patient et de recueillir sa signature électronique.

Nous avons mené une étude prospective de février à mai 2015. Seuls les patients ayant un syndrome du canal carpien (SCC) unilatéral étaient inclus, ils devaient posséder un numéro de téléphone portable personnel. Le consentement dédié à la chirurgie du SCC est composé de 18 questions dont les réponses sont de type binaire oui non avec une possibilité de re-information. Au terme de celle ci, le patient était invité à reformuler sa réponse avec la possibilité de ne pas valider la question. Les questions posées concernaient la connaissance de la pathologie et de son traitement, les risques encourus, les bénéfices attendus, les modalités de la prévention des infections nosocomiales. À la fin du questionnaire est validé par une signature électronique via un code SMS.

Cinquante patients ont été inclus (12 hommes, 38 femmes age moyen 48ans). La durée moyenne fut de 7,30minutes (3–31). Tous les patients ont validé leur consentement. Toutes les questions ont été validées avec ou sans re-information. Celles le plus souvent reformulées furent - le risque de lésion du nerf médian (12), l’algodystrophie (7), la possibilité d’adapter le geste aux circonstances peropératoires (5), les consignes d’hygiène (4). Il n’y a eu aucun échec de signature électronique.

L’utilisation de l’application permet aux patients d’avoir accès à un contenu informatif qui a semblé pertinent (aucune non validation). Le fractionnement en questions autorise un consentement par étapes et évite une signature en bloc. Il permet au patient de participer de façon éclairé aux décisions thérapeutiques. Le chirurgien peut évaluer la qualité de l’information qu’il délivre et de s’assurer que le consentent est recueilli.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline