Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
pages 338-339 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.020
Stabilisation du poignet chez le patient cérébrolésé – évaluation analytique et impact fonctionnel. À propos de 43 cas
 

Iskander Djerbi 1, , Bertrand Coulet 2, Michel Chammas 2, Cyril Lazerges 2
1 Ancienne route de Ganges, Grabels, France 
2 CHRU de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@

Les objectifs étaient d’évaluer l’amélioration des critères non fonctionnels et fonctionnels et de comparer les deux méthodes de stabilisation du poignet chez le patient cérébrolésé.

La population étudiée incluait 43 adultes cérébrolésés, 14 femmes et 29 hommes, d’un âge moyen de 50,4ans, présentant une main spastique sévèrement rétractée, avec stabilisation du poignet, dans 23 cas par ténodèse et dans 20 cas par arthrodèse, avec un recul moyen de 67 mois. Les résultats montraient une bonne correction de la déformation du poignet de 96° pour arthrodèses contre 75° pour les ténodèses (p =0,07) et de la fermeture des doigts avec une correction de l’angle palmo-digital de 101,3° pour les ténodèses contre 93,2° pour les arthrodèses (p =0,11).

Seize patients sur 43 (37 %) avaient une amélioration du score de House en postopératoire. Si les deux techniques sont équivalentes en termes d’amélioration de l’hygiène (VAS=8,8) et de la douleur postopératoire (EVA=0,3 pour les ténodèses, 1,5 pour les arthrodèses, p =0,12), il existait en revanche une supériorité significative des arthrodèses de poignet d’un point de vue fonctionnel évalué par le FM proximal (1,9 contre 0,5, p =0,04) et distal (1,3 contre 0,3, p =0,04) et le score de House (1,4 contre 0,8, p =0,19).

L’arthrodèse par plaque présente plusieurs avantages : peu de conflit avec les tendons extenseurs, absence de nécessité d’ablation de matériel, une correction du poignet en légère extension, l’absence de lâchage des ténodèses, et un gain fonctionnel supérieur aux ténodèses en préhension et en motricité proximales et distales.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline