Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
pages 342-343 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.032
Neurolyse endoscopique du plexus brachial, technique et résultats : à propos de 36 cas
 

Thibault Lafosse 1, , Emmanuel Masmejean 2, Laurent Lafosse 3
1 14, rue De thionville, Paris, France 
2 HEGP, Paris, France 
3 ASI, Annecy, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’arthroscopie d’épaule s’est étendue en au delà de l’articulation gléno-humérale, et se pratique désormais à proximité du plexus brachial (PB). Nous décrivons une technique de neurolyse endoscopique du PB indiquée lors de toute intervention se déroulant à proximité du PB, ou dans certains cas de souffrance du PB notamment les syndromes du défilé thoraco-brachial. Nous présentons notre expérience dans ces indications.

Patients et méthode

Nous avons revu 36 patients souffrant de compressions du PB de type syndrome du défilé thoraco-brachial sous claviculaire avec une présentation essentiellement neurologique, et ayant bénéficié d’une neurolyse endoscopique isolée du PB entre janvier 2010, et décembre 2014. Une intervention concomitante sur l’épaule était un critère d’exclusion. Notre critère de jugement principal était le score de DASH, pré- et postopératoire. Nous avons également étudié la douleur, le déficit moteur, sensitif, et la présence de symptômes neurovégétatifs, d’un pseudo-Tinel irritatif, d’un signe de Wright positif.

Résultats

Sur 36 patients, 7 ont été exclus, 7 perdus de vue, et 1 est décédé. Vingt et un ont bénéficié d’une neurolyse endoscopique isolée du PB. Il n’y a eu aucune complication. Les score pré- et postopératoire de DASH étaient respectivement 69,78 (47,73–97,73) et 33,53 (2,27, 90,91). La différence moyenne était 36,15 (−20,46 −79,55) (p <0,0001). Le pseudo-Tinel irritatif, et le test de Wright ont disparu dans respectivement 94 et 85 % des cas. Cette technique a été efficace pour le soulagement de la douleur, et l’amélioration de la force motrice dans la majorité des cas.

Conclusion

La neurolyse endoscopique du plexus brachial est une technique réalisable, peu invasive, mais techniquement exigeante. L’amélioration fonctionnelle des patients de notre série est significative et encourageante. L’anatomie endoscopique des nerfs et du PB est indispensable à maîtriser pour pratiquer la plupart des interventions d’arthroscopie d’épaule se déroulant au-delà de l’articulation gléno-humérale, afin de repérer et protéger ces structures nerveuses.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline