Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 344 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.036
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Méta-analyse à propos des effets du délai préopératoire sur les résultats des réparations différées des lésions nerveuses périphériques
 

Jérémy Hardy 1, , Pierre-Sylvain Marcheix 1, Guillaume Vergnenègre 1, Jean Paul Arnaud 1, Jean Louis Charissoux 1, Christian Mabit 1, Christophe Oberlin 2
1 CHRU Dupuytren, Limoges, France 
2 CHU Bichat, Paris, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’objectif de cette méta-analyse était d’évaluer les résultats des réparations nerveuses différées et ainsi de déterminer un délai maximum préopératoire de prise en charge chirurgicale.

Méthodes

Sur 2704 articles, nous avons inclus 48 articles soit 765 cas de réparations nerveuses différées. Pour chaque cas nous avons noté le délai préopératoire de prise en charge, le résultat au dernier recul, le nerf réparé et son site lésionnel, l’âge et la technique opératoire. Un bon résultat sensitif était coté à plus de S3 et un bon résultat moteur était coté supérieur ou égal à M4 (échelles du British Medical Research Council). Le pourcentage de bons résultats en fonction du délai préopératoire était rendu en fonction du nerf.

Résultats

Pour le nerf ulnaire le délai limite de prise en charge est de 6 mois (81 % de bons résultats sensitivomoteurs versus 25 % après 6 mois).

Pour le nerf radial le délai limite de prise en charge est de 3 mois (100 % de bons résultats sensitivomoteurs versus moins de 59 % après 3 mois).

Pour le nerf médian les résultats sensitifs sont constamment bons (93 %) indépendamment du délai de prise en charge, cependant les résultats moteurs sont moins bons après 3 mois (94 % versus 58 %).

Les nerfs axilaires et spinaux donnent constamment de bons résultats sensitivomoteurs quel que soit le délai de prise en charge - 92 % de bons résultats.

Les nerfs sciatiques et fibulaires donnent peu de bons résultats sensitivomoteurs, quel que soit le délai de prise en charge - moins de 44 % de bons résultats.

Les transferts nerveux distaux semblent donner de meilleurs résultats que les greffes nerveuses conventionelles - plus de 81 % de bons résultats pour des délais préopératoires de plus de 6 mois tous nerfs confondus.

Conclusion

Cette méta-analyse nous permet de préciser nos indications de réparation nerveuse périphérique différée et ainsi de choisir la technique chirurgicale la plus adaptée.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline