Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 347 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.044
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Prise en charge des instabilités chroniques post-traumatiques de la métacarpophalangienne du pouce – étude comparative de 3 techniques chirurgicales avec 84 mois de recul
 

Charles Agout 1, , Jacky Laulan 2, Yves Bouju 2, Emilie Marteau 2, Guillaume Bacle 2
1 23, rue Origet, Tours, France 
2 CHRU de Tours, Tours, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’entorse de la métacarpophalangienne du pouce est une lésion fréquente mais souvent méconnue. Sa réparation en primaire donne de bons résultats fonctionnels, mais les interventions proposées dans les séquelles sont encore débattues. Le but de cette étude était de comparer de manière rétrospective les résultats cliniques et radiologiques des trois principaux traitements des instabilités chroniques de la métacarpophalangienne du pouce pour identifier les tendances et optimiser les résultats.

Patients et méthodes

Étude rétrospective et monocentrique. Inclusion de tous les patients opérés entre 2000 et 2012 d’une instabilité chronique post-traumatique de la métacarpophalangienne du pouce par une des trois techniques suivantes - suture simple (37 cas), ligamentoplastie (14 cas) et arthrodèse (43 cas). Exclusion des patients présentant une instabilité en hyperextension, d’une instabilité d’origine dégénérative ou ayant un suivi inférieur à 2ans. Les résultats subjectifs et objectifs, le taux de complications et les récidives ont été comparés au recul final.

Résultats

Soixante-sept patients ont été inclus et 55 ont été revus avec un suivi moyen de 84 mois (24–164). Quelle que soit l’intervention réalisée, tous les patients ont été améliorés ou guéris ; 87,3 % des patients étaient satisfaits ou très satisfaits du résultat. Les valeurs moyennes du QuickDASH étaient pour le groupe suture de 17,4 (0–89,5), pour le groupe ligamentoplastie de 25,7 (0–58,3) et pour le groupe arthrodèse de 17,8 (0–50). Le Pinch test moyen était de 89 % pour le groupe suture du côté opéré par rapport au côté sain, 84 % pour le groupe ligamentoplastie et de 94 % pour le groupe arthrodèse. Six des 10 ligamentoplasties présentent une instabilité à la révision. Il n’existe pas de différence significative en termes de complication entre les différents traitements chirurgicaux. Quatre échecs étaient notés au recul final - un pour le groupe suture, un pour le groupe arthrodèse et deux pour les ligamentoplasties.

Discussion et conclusion

Le traitement chirurgical de l’instabilité chronique de la métacarpophalangienne du pouce donne globalement de bons résultats. La suture tendineuse doit être envisagée autant que possible. Contrairement aux données de la littérature la ligamentoplastie ne donne pas de meilleurs résultats que l’arthrodèse.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline