Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 348 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.046
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Usage des antibiotiques pour les plaies contaminées de la main
 

Germain Pomares 1, , Benoit Pedeutour 2, Sandrine Huguet 2, François Dap 2, Gilles Dautel 2
1 49, rue Hermite, Nancy, France 
2 Centre chirurgical Emile-Gallé, Nancy, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@

L’usage des antibiotiques dans les plaies contaminées de la main peut paraître anecdotique, toutefois ces plaies représentent une partie non négligeable de l’activité des SOS mains. Devant cet enjeu de santé publique, et les recommandations divergentes proposées par les sociétés savantes, il convient de préciser l’utilité des antibiotiques. Notre objectif principal était de déterminer la place du traitement antibiotique associé à la prise en charge chirurgicale. Nos objectifs secondaires étaient de déterminer l’efficacité du geste chirurgical dans la réduction de la contamination du site opératoire, préciser la flore bactérienne rencontrée, et sa corrélation au mécanisme causal.

Une série prospective de 68 patients présentant des plaies contaminées de la main ont été pris en charge pour réalisation d’un parage chirurgical, deux groupes ont été constitués. Dans le premier groupe, il était réalisé chez 31 patients, un parage chirurgical associé à une antibiothérapie per- et postopératoire. Pour les 37 patients du second groupe, un parage isolé était réalisé, sans association à une antibiothérapie per- et postopératoire. Des prélèvements bactériologiques avant et après lavage étaient réalisés.

La réalisation d’un test d’équivalence permet de conclure à une égalité des résultats entre les deux groupes dans leurs évolutions postopératoires. Il est observé une différence statistiquement significative (Mc Némar+p =0,0001) entre les résultats des prélèvements bactériologiques avant et après lavage, permettant de constater l’efficacité du parage chirurgical sur la réduction de l’inoculum bactérien présent sur le site opératoire. Les bactéries Staphylococcus aureus et Pasteurella multocida étaient les germes les plus fréquemment identifiés.

L’inutilité des antibiotiques semble se préciser dans la prise en charge des plaies contaminées de la main. Toutefois, ce geste de parage–lavage chirurgical obéit à des règles strictes ne pouvant être appliquées que par des opérateurs rompus à la prise en charge des plaies de la main.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline