Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 351 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.056
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Résultats d’une nouvelle technique d’arthrodèse extra-physaire ulnocarpienne dans le traitement de la main bote radiale
 

Meryl Dahan 1, , Adeline Cambon-Binder 2, Zoubir Belkheyar 3
1 Chirurgie orthopédique à l’hôpital Cochin, Paris, France 
2 CHU, hôpital Saint-Antoine, Paris, France 
3 CHU, hôpital Bichat, Paris, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’agénésie radiale est une malformation congénitale sévère du membre supérieur secondaire due à un défaut de développement du versant radial de l’avant-bras et de la main. Depuis sa première description, cette pathologie a donné lieu à de nombreuses propositions thérapeutiques. Le but du traitement chirurgical est de réaligner la main sur l’avant-bras de façon durable en préservant au maximum la croissance de l’avant-bras. Nous proposons pour des mains botes radiales de types 3 et 4 de la classification de Bayne et Klug une nouvelle technique chirurgicale de réaxation carpienne.

Matériel et méthodes

La population étudiée comportait 13 patients âgés de 8 mois à 16ans, présentant une main bote radiale de stade 3 ou 4 dans la classification de Bayne et Klug. L’évaluation radiologique des mains botes radiales, en pré et postopératoire, comprenait deux mesures réalisées sur une incidence radiographique de face : l’angle main/avant-bras (AMAB) et l’incurvation ulnaire diaphysaire (IU). Les techniques de réaxation utilisées dans cette étude ont été : une radialisation (dans 2 cas), une centralisation (dans 6 cas), une arthrodèse ulnocarpienne respectant le cartilage de croissance ulnaire distal associée à une ostéotomie de réaxation ulnaire (dans 5 cas).

Résultats

Au recul moyen de 2,92ans, on obtient une correction de l’IU de 26 %, −39 %, et 71 % respectivement après centralisation, radialisation, et arthrodèse extra-physaire. L’AMAB était corrigé de 46 %, 41 % et 67 % respectivement après centralisation, radialisation, et arthrodèse extra-physaire.

Discussion et conclusion

L’analyse de nos résultats met en évidence une récidive partielle systématique de l’angle de la courbure ulnaire et de l’angle main/avant-bras après chirurgie de réaxation. Les meilleurs résultats ont été observés dans le groupe des arthrodèses extra-physaires. Un suivi prolongé permettra d’analyser les résultats en fin de croissance avant de valider cette nouvelle technique opératoire prometteuse.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline