Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 356 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.070
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Suspension du premier métacarpien par fil après trapézectomie – étude prospective sur 35 cas
 

Caroline Leclercq 1, , Catalina Parot De La Sotta 2
1 6, square Jouvenet, Paris, France 
2 Hospital Luis Calvo, Santiago, Chili 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La trapézectomie représente un traitement efficace de la douleur dans la rhizarthrose, Certains l’utilisent isolément, d’autres préfèrent lui associer une ligamentoplastie de suspension et ou d’interposition pour améliorer la force de la pince pollici-digitale, et la correction de la déformation. Les auteurs ont étudié l’ensemble de ces paramètres sur une étude prospective de trapézectomie associée à une nouvelle méthode de suspension du premier métacarpien.

Patients et méthodes

Une série consécutive de 34 patients (35 mains) a été traitée par trapézectomie et ligamentoplastie de suspension par fil et boutons métalliques (mini-tight-rope ). Les paramètres suivants ont été étudiés en préopératoire, puis à 3, 6, et 12 mois de recul - mobilité, force de préhension, douleur, satisfaction, hauteur de l’espace trapézien, et ratio trapézien.

Résultats

Il s’agissait de 33 femmes et 1 homme, d’âge moyen 66ans (50/93). Le début des symptômes remontait à 7,5ans en moyenne. L’atteinte radiologique était de stade 3 ou 4 (Eaton et Littler). Les résultats à un an ont montré une amélioration importante de la douleur au repos (préopératoire 4 un an 0,3), et dans les mouvements forcés (7,3/2,9)+une mobilité complète dans toutes les amplitudes, sauf la rétropulsion, inchangée. La force de préhension s’est aussi améliorée, mais de façon non significative (grasp 18,8/22,7+pinch 10,8/11,3). Radiologiquement, la hauteur trapézienne est passée de 9,7 à 4,5, et le ratio de 0,33 à 0,16. La satisfaction moyenne était de 9,1 sur EVA. Les complications ont été - deux fractures du 2e métacarpien, une lésion et une irritation de la branche sensitive du nerf radial, et une proéminence du bouton au niveau du 2e métacarpien. Aucune n’a eu d’incidence sur le résultat final. Les résultats évolutifs montrent une progression de tous les paramètres cliniques jusqu’à un an de recul. La hauteur trapézienne et le ratio ont diminué de façon significative entre le 1er et le 3e mois, puis se sont stabilisé entre 6 mois et un an.

Discussion

Le débat entre trapézectomie simple et suspension interposition ne fait toujours pas consensus, certains arguant du caractère invasif et de la plus grande morbidité de la ligamentoplastie, les autres du meilleur résultat sur la force, la déformation, et le recul métacarpien.

La présente technique associe une simplicité de réalisation et une faible iatrogénicité, aux avantages de la suspension.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline