Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 358 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.075
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

L’implant libre d’interposition en pyrocarbone Pi2 dans le traitement de la rhizarthrose – résultats à plus de 10ans de recul
 

Charles Agout 1, , Philippe Bellemere 2, Ludovic Ardouin 2
1 23, rue Origet, Tours, France 
2 Clinique Jeanne-d’Arc, Nantes, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La prise en charge chirurgicale de la rhizarthrose peut faire appel à de nombreuses techniques. L’implant d’interposition en pyrocarbone Pi2 est une des solutions possibles après trapézectomie totale. Le but de cette étude a été d’évaluer les résultats cliniques et radiologiques de cet implant au recul minimum de 10ans.

Patients et méthodes

Quarante-deux cas consécutifs (34 femmes pour 5 hommes, d’âge moyen 63ans, 76 % de retraités) de trapézectomies totales avec interposition d’un implant libre en pyrocarbone PI2 ont été opérés entre mars 2003 et avril 2005 par le même opérateur pour une rhizarthrose de stade 3 (33 cas) ou 4 (9 cas) de Dell. Les critères de jugement cliniques incluaient la satisfaction, la douleur, la mobilité avec l’indice d’opposition de Kapandji, la force ainsi que le score fonctionnel QuickDASH. Une analyse radiographique sur incidences de Kapandji recherchait des signes d’érosions osseuses.

Résultats

Au recul moyen de 125,49 mois (10,5ans), 96,6 % des patients étaient très satisfaits ou satisfaits. Les mobilités ont été améliorées surtout sur l’opposition (Kapandji=9,60) sans majoration de l’extension métacarpophalangienne. La force de la pince pollici-digitale (pinch ) postopératoire était de 5,9kg et celle de la poigne (grip ) était de 24,2kg. Le délai moyen de reprise des activités était de 76jours (30 à 240). Le score de QuickDASH était de 19,9 et le score global pour le PWRE était de 16,4 sur 100. Une ostéolyse, principalement au niveau du scaphoïde, a été retrouvée dans 48,2 % des cas, stable entre 5 et 10ans et sans conséquence clinique et fonctionnelle. Deux luxations d’implants (4,6 %) sont à déplorer dans la série et n’ont pas nécessité de reprise chirurgicale. Le taux de survie des implants était de 100 % à la révision.

Discussion

Les résultats cliniques subjectifs et objectifs du Pi2 sont bons, en partie grâce à la conservation de la hauteur de la colonne du pouce, facteur de protection contre l’hyperextension de la métacarpophalangienne. Le délai de récupération est court et les luxations sont liées dans notre série à la courbe d’apprentissage. L’évolution des remodelages radiologiques reste à surveiller sur le très long terme.

Conclusion

Les résultats à plus de 10ans de l’implant libre d’interposition Pi2 confirment qu’il est une solution valable dans le traitement de la rhizarthrose évoluée sous réserve d’une technique chirurgicale très précise.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline