Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Chirurgie de la main
Volume 34, n° 6
page 361 (décembre 2015)
Doi : 10.1016/j.main.2015.10.084
Annual Congress of the French Society for Surgery of the Hand

Diagnostic des entorses trapézométacarpiennes et traitement par une nouvelle ligamentoplastie
 

Sébastien Hugon
 Avenue Albert 1er 185, Namur, Belgique 

@@#100979@@
Introduction

Les entorses trapézométacarpiennes sont une pathologie méconnue mais assez fréquemment rencontrée et fort invalidante. Le diagnostic paraclinique en est difficile, les incapacités de travail longues, et le traitement conservateur n’apporte pas toujours satisfaction. Faisant l’hypothèse qu’une laxité articulaire résiduelle en était la cause, nous avons mis au point une ligamentoplastie simple permettant d’en rétablir la stabilité à l’aide du long abducteur du pouce.

Patients et méthodes

Seize patients d’âge moyen de 26ans et présentant des douleurs trapézométacarpiennes résistantes au traitement conservateur ont été opérés entre 2013 et 2015, avec un suivi moyen de 377jours. L’évaluation préopératoire a été basée sur la clinique, des radiographies, échographies et IRM. L’évaluation postopératoire a été basée sur un questionnaire de satisfaction, le score DASH, des mesures de force et de souplesse.

Résultats

Trois signes cliniques évocateurs d’une instabilité trapézométacarpienne ont pu être décrits. Les douleurs initiales ont disparu dans 100 % des cas après l’intervention, sans perte de mobilité. Quatre-vingt-quatorze pour cent des patients ont pu reprendre leurs activités antérieures sans restrictions.

Discussion

Nous souhaitions fournir une réponse à des patients chez qui les examens paracliniques sont souvent négatifs, pour lesquels il n’existe pas encore d’attitude consensuelle autre que conservatrice. Lorsque la clinique oriente vers une instabilité, la ligamentoplastie trapézométacarpienne permet de soulager de façon simple ces patients douloureux.

Conclusion

Les résultats très satisfaisants de cette ligamentoplastie, moins invasive que celles déjà décrites dans les premiers stades de l’arthrose, nous encouragent à poursuivre son utilisation lorsqu’une instabilité est soupçonnée. Cependant, des signes paracliniques fiables en échographie ou IRM restent encore à définir.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2015  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline