Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

RFL - Revue francophone des laboratoires
Volume 2016, n° 480
page 12 (mars 2016)
Doi : 10.1016/S1773-035X(16)30068-5
Générales

Brèves: Réforme du numerus clausus et besoins de santé publique
 

La sénatrice Laurence Cohen attire l’attention du ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur sur le numerus clausus en 1re année commune des études de santé (PACES). Par rapport à la création du numerus clausus en 1971, ce sont 2 000 étudiants de moins qui sont actuellement admis chaque année. Ceci expliquerait en partie le fait que, depuis 2005, la France a perdu 3 500 généraliste s. Or à mesure des progrès médicaux et de l’apparition de nouveaux problèmes de santé, notamment liés au vieillissement de la population ou à l’émergence de questions de santé publique comme le sida, les besoins de la santé n’ont cessé d’augmenter, d’autant que la population française a augmenté de 15 millions d’habitants sur la même période. Ni le pacte territoire-santé , ni le projet de loi n° 406 (Sénat 2014-2015) relatif à la santé n’entrevoient une possible réforme du système. Le ministère compte-t-il réformer le numerus clausus , en fixant son application en lien avec les enjeux et besoins de santé plutôt que sur un plafond , comme actuellement.



 : 

© asamask92


© asamask92


Top of the page

© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@