Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
page 13 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30112-0
Troisième Forum francophone des internes et résidents en dermatologie

F5 : Une association inhabituelle de deux génodermatoses
 

M.L. Traore/Sanou 1, , N.N. Korsaga/Some 1, 2, Y.L. Tioye 1, A.N. Ouedraogo 1, 3, G.P. Tapsoba 1, 2, M.S. Ouedraogo 1, 2, O. Diallo 2, 4, P. Niamba 1, 2, A. Traore 1, 2
1 Service de dermatologie vénérologie du CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso 
2 Université de Ouagadougou, Unité de formation et de recherche en science de la santé, Ouagadougou, Burkina Faso 
3 Centre médical Raoul Follereau, Ouagadougou, Burkina Faso 
4 Service d’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique, CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso 

*Correspondance
@@#100979@@
Introduction

La Sclérose Tubéreuse de Bourneville (STB) et la neurofibromatose de type 1 (NF1) sont des maladies génétiques autosomiques dominantes. Elles affectent de nombreux organes. Nous rapportons ici un cas avec une association de ces deux affections.

Observation

Une patiente de 36 ans, non issue de parents consanguins, consultait pour des lésions maculeuses et papuleuses du visage évoluant depuis l’âge de 6 ans. Il y avait une notion familiale de lésions similaires chez les parents et dans la fratrie. L’examen mettait en évidence des angiofibromes disséminés sur les régions médio-faciale et temporo-pariétale droite du visage et regroupés en un placard allant de la région temporale à la région sous-man- dibulaire gauche et des angiofibromes des gencives. Une plaque frontale, des plaques peau de chagrin au dos et à la cuisse droite et une hyperstriation longitudinale de tous les vingt ongles étaient aussi notés. Cet ensemble de lésions faisait poser le diagnostic de STB. L’examen notait également trois neurofibromes sur la fesse et la région mandibulaire gauche, ayant fait évoquer le diagnostic de NF1. Il n’y avait pas de signe neurologique. Les examens paracliniques notaient une calcification sous-épendymaire en faveur de la STB et une dysplasie fibreuse en faveur de la NF1 au scanner cérébral et un kyste rénal droit à l’échographie. L’examen ophtalmologique retrouvait une angiomatose encéphalo-trigéminée sans conséquence au niveau oculaire avec absence de nodule de Lisch. L’histologie et l’analyse génétique n’étaient pas réalisées.

Discussion

La STB et la NF1 sont rarement associées. Le diagnostic était fait cliniquement. L’expression clinique était plus en faveur de la STB. Les examens complémentaires ne révélaient pas de complications graves. Le préjudice esthétique était important chez la patiente. Le traitement consistait en une surveillance. L’association STB-NF1 est importante à surveiller, du fait de l’augmentation du risque de survenue de complications graves.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : association génodermatose, sclérose tubéreuse de Bourneville, neurofibromatose de type 1




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline