Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
pages 21-22 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30129-6
CO 02 : Aspects épidémiologiques et particularités cliniques des dermohypodermites bactériennes des membres supérieurs au service de dermatologie du CHU de Conakry
 

T.M. Tounkara , 1 , M.M. Soumah 1, M. Keita 1, B.F. Diane 1, A.K. Kobele 1, H. Balde 1, A. Camara 1, A. Touré 2, M. Cissé 1
1 Dermatologie-MST, Université de Conakry, CHU de Conakry, Guinée 
2 Chirurgie Générale, Université de Conakry, CHU de Conakry, Guinée 

*Auteur correspondant
@@#100979@@
Introduction

Peu de travaux portent sur la localisation des dermo- hypodermites bactériennes (DHB) aux membres supérieurs.Le but de notre travail était de documenter les aspects épidémiologiques et les particularités cliniques de cette topographie au service de dermatologie du CHU de Conakry.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective de type cas-témoins sur une période de 10 ans, allant du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2013. Nous avons considéré comme Cas tous les patients présentant un tableau de DHB des membres supérieurs indépendamment de l’âge et du sexe et comme témoins, les DHB des membres inférieurs. Les tests de chi 2 ou de Fisher ont été utilisés pour les analyses statistiques.

Résultats

Sur un effectif de 908 cas de dermohypodermites bactériennes, nous avons enregistré 52 cas de DHB des membres supérieurs. Il s’agissait de 25 hommes et 27 femmes avec un sex-ratio de 0,92. La tranche d’âge comprise entre 41-50 ans (23,08%) était la plus touchée avec un âge moyen de 40 ± 19,38 et des extrêmes de 3 à 83 ans.

La plupart de nos patients étaient sans antécédent connu (92%). Le facteur aggravant entre les cas et les témoins étaient représenté par les AINS (25,0% ; p < 0,05 ; OR = 4,62) et les décoctions (36,5% ; p < 0,05 ; OR = 6,1).

Les formes cliniques étaient dominées par la fasciite nécrosante (73,0%), dermohypodermite bactérienne nécrosante (13,5%) et l’érysipèle (13,5%). L’ulcération (p < 0,05) et la douleur (p < 0,05) représentaient la particularité clinique entre les cas et les témoins.

Conclusion

Les DHB des membres supérieurs sont rare au CHU de Conakry avec une prévalence hospitalière de 6%. La particularité de la localisation au membre supérieur réside dans la prédominance de l’ulcération et de la douleur.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : Dermohypodermites bactériennes, Membre supérieur, CHU Conakry




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline