Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
page 22 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30130-2
Communications orales

CO 03 : Facteurs associés à l’abcédation des érysipèles de jambe en Afrique subsaharienne : étude multicentrique dans huit pays
 

P. Pitché , B. Diatta, O. Faye, B.F. Diané, A. Sangaré, P. Niamba, C. Mandengue, L. Kobengue, B. Saka, A. Diop, F. Ly, M.T. Dieng, A. Dicko, M.M. Soumah, M. Cissé, S.H. Kourouma, Y.I. Kouassi, O.B.T. Boukari, S. Akakpo, K. Tchangaï-Walla
 Service de Dermatologie, CHU de Lomé, Togo 

*Auteur correspondant
@@#100979@@
Introduction

L’abcédation est une complication locale fréquente des érysipèles de jambe. Notre étude avait pour but d’identifier les facteurs associés à l’abcédation des érysipèles de jambe en Afrique subsaharienne.

Materiel et méthodes

Il s’agissait d’une étude prospective menée dans les services de dermatologie de huit pays d’Afrique subsaharienne durant une période de 12 mois. Nous avons utilisé une analyse univariée et multivariée pour comparer les caractéristiques entre le groupe des patients dont l’érysipèle s’est compliquée d’abcès et celui des patients sans abcédation.

Résultats

Durant la période d’étude, 562 cas d’érysipèles de jambe ont été recrutés dans les huit centres d’étude. L’âge moyen des patients était de 43,67±16,88 ans (extrêmes : 15 et 88 ans) et le sex-ratio (F/H) de 1,5. Sur les 562 cas d’érysipèles de jambe, 63 (11,2%) se sont compliquées d’abcès. En analyse multivariée, les facteurs associés à cette abcédation étaient : le tabagisme (OR ajusté = 3,75 ; 95% CI = [1,32 ; 10,70]) et le retard d’introduction d’un traitement antibiotique (délai de 10 jours ou plus : OR ajusté = 4,65 ; 95% CI = [1,84 ; 11,80]).

Conclusion

Le retard d’introduction d’un traitement antibiotique et le tabagisme ont été identifiés comme des facteurs de risque d’abcédation des érysipèles de jambe en Afrique subsaharienne. La connaissance de ces facteurs permet de mieux suivre les patients concernés afin de dépister tôt et traiter des abcès compliquant les érysipèles de jambe.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : Erysipèles de jambe, abcès, Facteurs de risque, Afrique subsaharienne




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline