Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
pages 27-28 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30148-X
CO 21 : Mortalité en dermatologie à Lomé, Togo : le poids de l’infection à VIH
 

B. Saka , K. Kombaté, A. Mouhari-Toure, A.S. Akakpo, J.N. Teclessou, W. Gnassingbé, K. Tchangaï-Walla, P. Pitché
 Dermatologie et IST, CHU Sylvanus Olympio, Lomé, Togo 

@@#100979@@
Introduction

Le profil des affections cutanées (incidence, prévalence, manifestations cliniques, évolution) a été modifié par l’infection à VIH dont la prévalence est très forte en Afrique au sud du Sahara. Le but de cette étude était de documenter les causes de décès des malades hospitalisés en dermatologie au CHU Sylvanus Olympio, tout en relevant le poids de l’infection à VIH.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective portant sur les dossiers des patients hospitalisés dans ce service entre le 1er janvier 1992 et le 31 décembre 2012.

Résultats

De 1992 à 2012, 52 (13,5%) des 386 patients hospitalisés étaient décédés. Leur âge moyen était de 37,7 ± 12,8 ans (extrêmes : 18 et 68 ans) et la moitié (26 patients/52) était de sexe féminin. La maladie de Kaposi (54,1%) était la pathologie cutanée la plus létale, suivies des toxidermies graves (12,5%) et de varicelle/Zona (11,1%). Sur les 52 patients décédés, la sérologie pour le VIH était positive chez 28 (84,8%) des 33 patients qui l’avaient réalisé. En considérant les pathologies cutanées les plus létales notamment la maladie de Kaposi, les SSJ/NET et la varicelle/zona, les séroprévalences VIH étaient très élevées dans le groupe des patients décédés chez qui cette sérologie avait été réalisée respectivement 82% (14/17 patients), 100% (7/7 patients) et 50% (1/2 patients).

Conclusion

Cette étude montre que l’infection à VIH a un poids réel sur la mortalité en dermatologie à Lomé, probablement par l’immunodépression qu’elle induit.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : Mortalité, Infection à VIH, Dermatologie, Togo




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline