Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
page 29 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30154-5
Communications orales

CO 27 : Les tumeurs cutanées céphaliques chez les albinos à Abidjan
 

I.P. Gbery , K. kouamé, K.A. Kouassi, K. Kassi, Y.I. Kouassi, K.A. Kouassi, A.S. Allou, E.J. Ekra, A. Sangaré, J.M. Kanga
 Dermatologie-vénérologie, CHU Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 

*Auteur correspondant
@@#100979@@
Introduction

L’albinisme se caractérise par une incapacité congénitale de l’organisme à produire du pigment mélanique. L’albinos de type négroïde associe une peau blanche aux autres caractères morphologiques de la race noire. Les tumeurs de la face chez l’albinos sont un motif habituel de consultation chez l’albinos. Nous nous sommes proposé de les décrire et les analyser.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude transversale à visée descriptive et analytique. Nous avons passé en revue tous les dossiers cliniques des albinos enregistrés entre 2004 et 2015 sur une base de données. Ceux qui présentaient une tumeur de la face ou du cuir chevelu ont étudiés.

Résultats

Nous avons enregistré 56 cas de tumeurs de la tête chez l’albinos sur une période d’activité de 12 ans. L’âge des patients variait de 12 ans à 61 ans. La moyenne d’âge était de 31 ans. Les localisations principales étaient les suivantes : front : 20 cas (35%), cuir chevelu : 11 cas (19,6%), zone temporale : 8 cas (14,2%), joue : 6 cas (10,7%). La tumeur évoluait depuis 16 mois en moyenne. Elle était associée à une adénopathie inflammatoire dans 22 cas (39,2%), et à une atteinte osseuse dans 10 cas (17,5%). Une exérèse chirurgicale a été effectuée dans 49 cas. Dans 46 cas l’examen histopathologique retrouvait un carcinome épidermoïde. Dans 3 cas cet examen retrouvait un carcinome baso-cellulaire. La cicatrisation complète a été obtenue dans 44 cas (89,7%). Nous avons observé 4 cas de décès : 2 cas suite à un défaut chronique de cicatrisation, 1 cas de résurgence tumorale (1cas) et 1 cas de surinfection par Pseudomonas aéruginosa multirésistant. 7 cas étaient jugés hors de ressource chirurgicale applicable du fait d’une très grande taille et de la localisation.

Commentaires

Les localisations que nous avons observées suggèrent fortement que l’exposition solaire est un facteur favorisant. L’extension extra-cutanée est rare. Ces tumeurs sont principalement des carcinomes épidermoïdes. Malgré un diagnostic tardif, et la taille importante des tumeurs, une prise en charge chirurgicale reste indiquée dans la majorité des cas. Elle est habituellement bénéfique. En l’absence de traitement chirurgical le décès est constant.

Conclusion

Cette étude suggère la nécessité d’une photo protection vestimentaire notamment le port de chapeau chez l’albinos afin de prévenir les tumeurs cutanées céphaliques. Celles-ci sont habituellement malignes. Une complète exérèse chirurgicale permet de guérir la plupart des cas.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : Africain, Albinisme, Cancers Cutanés




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline