Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
page 32 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30162-4
Communications orales

CO 35 : Citrate de Sildénafil : une nouvelle étiologie du lichen médicamenteux
 

H. Artaguine , O. Hocar, N. Akhadari, S. Amal
 Dermatologie, Hôpital Errazi, CHU Mohamed VI Marrakech, Maroc 

*Auteur correspondant
@@#100979@@
Introduction

Le citrate de sildénafil est un médicament indiqué dans les troubles de l’érection et l’hypertension artérielle pulmonaire. Nous rapportons l’observation d’une éruption lichénoïde induite par l’automédication par cette molécule.

Observations

Un patient de 34 ans, sans antécédent pathologique ni prise médicamenteuse, se présentait pour une éruption prurigineuse du tronc, extrémités et région génitale évoluant depuis trois mois. L’examen révélait des micropapules fermes de 5 mm, polygonales, brillantes, violines et regroupées en nappes. L’examen histologique était compatible avec un lichen, et le patient était mis sous dermocorticoïde. Deux mois plus tard, il revenait avec une récidive des lésions. L’interrogatoire était repris d’une façon plus détaillée et le patient admettait la prise de citrate de sildénafil par auto-médication deux mois avant les premières manifestations cliniques.

L’arrêt de cette molécule avait entraîné une régression de l’éruption cutanée, puis une réapparition a été notée une semaine après sa reprise. Un lichen d’origine médicamenteuse est fort probable devant le tableau clinique, l’histologie, la régression des lésions cutanées après arrêt et puis la réapparition avec la reprise.

Conclusion

Cet effet secondaire, rarement décrit dans la littérature, mérite d’être connu vu la fréquence croissante de l’automédication par cette molécule dans une population relativement jeune comme en témoigne notre observation.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : lichen, médicamenteux, citrate de sildénafil




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline