Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 143, n° 4S1
page 33 (avril 2016)
Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30166-1
Communications orales

CO 39 : Psoriasis palmo-plantaire : efficacité de la PUVAthérapie locale à travers une série de 24 cas
 

R. Razanapinaritra , F.Z. Naserddine, H. Skali, F. Hali, S. Chiheb
 CHU Ibn Rochd Casablanca Maroc 

*Auteur correspondant
@@#100979@@
Introduction

Le psoriasis palmo-plantaire est une affection inflammatoire chronique évoluant par poussées. Elle peut devenir handicapante et son traitement est difficile. Notre but était de démontrer l’efficacité de la puvathérapie locale seule ou associé aux rétinoïdes, en traitement de seconde intention dans les psoriasis palmo-plantaires résistants au traitement local.

Matériel et méthodes

Une étude rétrospective, réalisée au sein du service de dermatologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca, incluant tous les patients ayant été traités par PUVAthérapie locale pour un psoriasis palmo-plantaire entre Avril 2007 et Mai 2015. Les séances se déroulaient deux à trois fois par semaine, avec une prémédication au psoralène. Ils ont été évalués après 30 séances et l’efficacité du traitement a été classée en « échec », « amélioration partielle » et « amélioration nette ».

Résultats

On a colligé 24 patients, avec une prédominance féminine. Ils avaient une moyenne d’âge de 46 ans et le temps d’évolution de la pathologie était en moyenne de 4 mois. La zone d’exposition était au niveau palmo-plantaire chez tous nos patients. Quatre d’entre eux (16,7%) ont reçu un traitement général par l’Acitrétine concomitant. La durée moyenne des cures était estimée à 15 semaines, avec un nombre total moyen de séances à 32, et une dose moyenne totale de 134,8J/cm2. Le résultat au bout de 30 séances a été marqué par une « amélioration nette » dans 50%, une « amélioration partielle » dans 29,2% incluant les 4 patients ayant reçu de l’Acitrétine, un taux d’échec estimé à 4,16% et 4 patients perdus de vue.

Conclusion

La PUVAthérapie locale est efficace dans le traitement du psoriasis palmo-plantaire, malgré les effets indésirables non négligeables liés au psoralène. D’autres alternatives thérapeutiques peuvent être proposées, comme la photothérapie UVBTL01, la PU- VAthérapie topique ou la balnéothérapie avec moins d’effets secondaires.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots-clés : kératodermie palmo-plantaire, psoriasis, PUVAthérapie




© 2016  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline