Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Nutrition clinique et métabolisme
Volume 30, n° 2
pages 114-115 (juin 2016)
Doi : 10.1016/j.nupar.2016.04.023
Performance physique et excès pondéral : similitudes et distinctions entre les enfants avec obésité et obésité sévère
 

A. Haecker 1, , T. Barnett 2, J.-L. Bigras 2, M. Herserson 2, M.-E. Mathieu 2, 3
1 Technische Universität München, Munich, Allemagne 
2 CHU Sainte-Justine 
3 Université de Montréal, Montréal, Canada 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

L’excès pondéral en jeune âge expose à de nombreux problèmes de santé et il est souvent caractérisé par une mauvaise condition physique. En effet, les jeunes avec embonpoint ou obésité ont une condition physique inférieure à celle de jeunes du même âge de poids normal. Chez l’adulte, on observe des dégradations des aptitudes physiques à l’intérieur même des niveaux de surcharge pondérale, toutefois ce constat n’a pas été fait chez l’enfant et l’adolescent. Le but de la présente étude est donc de documenter si des différences de condition physique sont observables à l’enfance et à l’adolescence entre l’obésité et l’obésité sévère.

Matériel et méthodes

Les données de 165 enfants et adolescents obèses évalués entre 2011 et 2014 au centre circuit du CHU Sainte-Justine (Montréal, Canada) ont été analysées. Selon les classifications canadiennes, le profil de condition physique des jeunes avec obésité [percentile d’indice de masse corporelle (IMC)>97e] a tout d’abord été comparé à celui des jeunes atteints d’ obésité (>99,9e percentile d’IMC). Des analyses par sous-groupes d’obésité et d’obésité sévère ont aussi été réalisées sur la base de la valeur médiane (OB-1 et -2) et des tertiles (OBS-1, -2 et -3) de percentile d’IMC. Huit tests standardisés ont été administrés : flexibilité de la chaîne postérieure, force de préhension, redressements assis, extensions des bras, équilibre, coordination œil–main, saut en longueur et course navette 5 mètres. Des analyses de variance à une voie pour les données avec percentiles de référence et dans les autres cas, des analyses de covariance avec l’âge et le sexe comme covariables ont été réalisées. Des tests HSD de Tukey ont été utilisés pour les comparaisons multiples. Le seuil de significativité était fixé à 0,05.

Résultats

Pour les 100 enfants (6,0–12,9ans ; 58 % obèses), la performance au test de redressements assis était significativement plus faible en présence d’obésité sévère que d’obésité (P19 contre P30), alors que c’est l’équilibre chez les adolescents qui était réduit en présence d’obésité sévère par rapport au groupe atteint d’obésité (12 contre 19 s). Par rapport aux patients obèses, une obésité sévère était associée à un moins bon résultat au test de course navette 5m, tant pour les enfants (P14 contre P21) que pour les adolescents (13 contre 12s). L’analyse des sous-groupes de statut pondéral a pour sa part révélé des différences que pour les enfants qui appuient mais aussi raffinent les résultats de la classification classique obésité/obésité sévère : la performance au test de course navette de 5m était plus basse en OBS-2 qu’en OB-1 (P11 contre P25), la performance aux tests de redressements assis en OBS-3 était plus basse que celle en OB-1 (P15 contre P32) et l’équilibre en OBS-3 était moins bon qu’en OBS-1 (P39 contre P68).

Conclusion

La performance physique s’est avérée être similaire entre les statuts d’obésité pour une majorité des tests utilisés. Cependant, les différences observées suggèrent qu’une dégradation de certaines habiletés est observée dans des cas d’obésité sévère et que certaines habiletés atteintes diffèrent selon qu’il s’agisse d’une enfant ou d’un adolescent. Finalement, il a été possible d’observer une dégradation de la performance à même les sous-groupes d’obésité/obésité sévère, mais uniquement auprès des enfants.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2016  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline