Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Volume 30, n° 2
page 117 (juin 2016)
Doi : 10.1016/j.nupar.2016.04.029
Journées Francophones de Nutrition, Marseille 2015 : Le choix de la rédaction

L’exercice en endurance à faible intensité renforce-t-il l’efficacité amaigrissante d’une gastrectomie en manchon ?
 

E. Drapier 1, C. Fédou 1, E. Raynaud de Mauverger 1, D. Nocca 2, E. Ghanassia 3, J.-F. Brun 1,
1 Physiologie clinique, Inserm U1046, Montpellier 
2 Chirurgie viscérale, CHU de Montpellier, Montpellier 
3 Endocrinologie, clinique Sainte-Thérèse, Sète, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

La gastrectomie en manchon (sleeve gastrectomy ) est une thérapeutique majeure des obésités morbides diétorésistantes. Il est logique de proposer l’exercice à ces sujets pour protéger leur masse maigre et les redynamiser, mais une démarche aussi « douce » que l’exercice de faible intensité peut-elle avoir un effet additif sur la perte de poids majeure entraînée par le geste chirurgical ? Nous présentons ici les résultats préliminaires d’un suivi de patients qui tend à répondre à cette question.

Matériel et méthodes

Deux groupes d’obèses appariés pour l’IMC initial (47,76±4,46 vs 47,76±5,28) et l’âge (38,22±6,2 vs 34,75±5,8ans) ont été comparés. Le groupe « sleeve seul »(10 sujets 8 femmes et 2 hommes) ne réalisant qu’une gastrectomie en manchon et le groupe « sleeve +LIPOXmax » (7 sujets 5 hommes et 2 femmes) réalisant en postopératoire un entraînement en endurance douce (3×45min/semaine) ciblé sur le niveau d’oxydation maximale des lipides (LIPOXmax) déterminé par calorimétrie d’effort.

Résultats

Les deux courbes de perte de poids s’écartent significativement (Anova p =0,037) et la perte de poids à 30 mois est plus importante dans le groupe « sleeve +LIPOXmax » (en % du poids initial −35,78±3,93 vs −26,20±2,26 p =0,039 ; en poids brut −55,13±9,06kg vs −31,07±3,28 p =0,012).

Conclusion

Ces données sont à confirmer sur une série plus large mais elles suggèrent que la mise en place d’une activité douce au LIPOXmax peut améliorer sensiblement l’efficacité de cette chirurgie bariatrique.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2016  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline