Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Volume 30, n° 2
page 119 (juin 2016)
Doi : 10.1016/j.nupar.2016.04.035
Journées Francophones de Nutrition, Marseille 2015 : Le choix de la rédaction

Relation entre l’activité physique et les capacités d’attention chez l’adolescent : l’étude HELENA
 

J. Vanhelst 1, 2, , L. Béghin 1, 2, A. Duhamel 3, Y. Manios 4, C. Leclercq 5, D. Molnar 6, S. De Henauw 7, L. Moreno 8, M. Sjöstrôm 9, K. Widhalm 10, F. Gottrand 1
1 Liric, Inserm U995, université Lille 2, Lille, France 
2 CIC-PT-1403, Inserm, CHU, Lille, France 
3 Département de biostatistiques, EA2694, UDSL, université Lille Nord-de-France, CHU de Lille, Lille, France 
4 Department of Nutrition and Dietetics, Harokopio University, Athènes, Grèce 
5 National Research Institute for Food and Nutrition, Rome, Italie 
6 Department of Pediatrics, Pécs University, Pécs, Hongrie 
7 Department of Movement and Sport Sciences, Ghent University, Gand, Belgique 
8 GENUD Research Group, Escuela Universitaria de Ciencias de la Salud, Zaragoza University, Saragosse, Espagne 
9 Unit for Preventive Nutrition, Department of Biosciences and Nutrition, Karolinska Institutet, Karolinska, Suède 
10 Department of Pediatrics, School of Medicine, Vienna University, Vienne, Autriche 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

L’activité physique est un déterminant important de la santé chez l’enfant et l’adolescent. La cognition intègre mémoire, vitesse de réaction, attention et concentration, ces 2 derniers étant particulièrement important chez l’enfant car indispensables aux processus de compréhension et d’apprentissage. Plusieurs études ont suggéré que l’activité physique améliorait les fonctions cognitives. Le but de notre travail était d’évaluer la relation entre l’activité physique et la capacité d’attention chez des adolescents.

Matériel et méthodes

L’étude comprenait 273 adolescents (126 garçons, 147 filles) âgés de 12,5 à 17,5ans, ayant participé à l’étude HELENA (www.helenastudy.com/). L’activité physique quotidienne a été mesurée avec un accéléromètre pendant 7jours. Les adolescents ont réalisé le test D2 qui évalue la capacité d’attention. L’association entre l’activité physique et la capacité d’attention a été étudiée par analyse multivariée après ajustement sur des facteurs de confusion (l’âge, l’indice de masse corporelle et le niveau d’éducation des parents). La méthode des courbes ROC a été utilisée pour déterminer des seuils d’activité physique en fonction de la capacité d’attention.

Résultats

Le temps passé en activité physique modérée ou modérée à vigoureuse était positivement corrélé à la capacité d’attention (p <0,05). Un haut niveau d’activité physique modérée à vigoureuse était associé à une meilleure capacité d’attention, indépendamment des autres variables. Les analyses des courbes ROC ont montré que les seuils d’activité physique permettant d’avoir un effet positif sur la capacité d’attention étaient supérieurs ou égaux à 41, à 12, et à 58min/j pour l’activité physique modérée, vigoureuse et modérée à vigoureuse, respectivement.

Conclusion

Les résultats de ce travail montrent une association positive entre l’AP et la capacité d’attention chez l’adolescent. L’activité physique modérée à vigoureuse pourrait améliorer les capacités d’attention chez les adolescents, qui est une composante importante de la fonction cognitive. Cela suggère donc que promouvoir l’activité physique modérée et vigoureuse peut être bénéfique pour la fonction cognitive de l’adolescent.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2016  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline