Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Nutrition clinique et métabolisme
Volume 30, n° 2
pages 130-131 (juin 2016)
Doi : 10.1016/j.nupar.2016.04.059
Dénutrition chez l’enfant en préopératoire : fréquence et facteurs de risque
 

L. Gerbaud-Morlaes 1, E. Frison 2, F. Babre 3, A.D.L. De Luca 4, A. Didier 3, M.B. Borde 3, B. Zaghet 3, H. Batoz 3, F. Semjen 3, K. Nouette-Gaulain 3, R. Hankard 5, T. Lamireau 1, , 2
1 Pediatric Gastroenterology and Nutrition, CHU de Bordeaux, Bordeaux 
2 Épidémiologie de la nutrition, Inserm U897, Isped, université de Bordeaux, Bordeaux 
3 Anesthésie pédiatrique, CHU de Bordeaux, Bordeaux 
4 Inserm CIC 0802, CHU de Poitiers, Poitiers 
5 Inserm U 1069, université François-Rabelais, Tours, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction et but de l’étude

La dénutrition touche entre 8 et 12 % des enfants en milieu hospitalier [1]. Sa fréquence en situation en préopératoire est mal connue, en dépit des conséquences postopératoires en termes de morbimortalité. Le but de l’étude est d’étudier l’état nutritionnel des enfants en consultation de pré-anesthésie.

Matériel et méthodes

Les données anthropométriques, les indices nutritionnels (indice de masse corporelle [IMC], indice de Waterlow), le score de risque nutritionnel pédiatrique, le score de risque anesthésique, ont été recueillis chez 985 enfants.

Résultats

Onze pour cent des enfants présentaient un IMC inférieur au 3e percentile, 6,1 % un indice de Waterlow<−2 ET, et 8,1 % des signes cliniques de dénutrition. La concordance entre l’IMC et l’indice de Waterlow était satisfaisante (κ=0,72 [0,64 ; 0,79]), et moins bonne entre les signes cliniques de dénutrition et l’IMC (κ=0,38 [0,28 ; 0,47]) ou l’indice de Waterlow (κ=0,33 [0,23 ; 0,44]). Les facteurs de risques de dénutrition étaient la prématurité (p =0,02), un poids de naissance inférieur au 10e percentile (p =0,005), un score de risque nutritionnel pédiatrique supérieur à 2 (p =0,02). Le score de risque anesthésique, la pathologie sous-jacente n’étaient pas associés à la dénutrition.

Conclusion

Environ 10 % des enfants devant être anesthésiés présente une dénutrition. Un dépistage de la dénutrition lors de la consultation de pré-anesthésie pourrait être amélioré en insérant quelques éléments cliniques simples dans la fiche de consultation de pré-anesthésie.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2016  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline