Article

2 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 2 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 84, n° 2
pages 164-167 (mars 2017)
Doi : 10.1016/j.rhum.2016.08.010
accepted : 21 April 2016
Premier cas décrit d’un homme porteur d’un syndrome de Klinefelter et d’une ostéopathie striée avec sclérose de la base du crâne
 

Mélanie Fradin a, , b , Corinne Collet c, Isabelle Ract d, Sylvie Odent a, b, e, Pascal Guggenbuhl b, e, f, g
a Service de génétique clinique, centre de référence des anomalies du développement de l’Ouest, hôpital Sud de Rennes, CHU de Rennes, 16, boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes cedex, France 
b Centre de compétences maladies osseuses constitutionnelles, CHU de Rennes, 35203 Rennes, France 
c Inserm, UMR1132, biologie de l’os et du cartilage, UF de génétique moléculaire service de biochimie et biologie moléculaire, hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75475 Paris cedex 10, France 
d Service de radiologie, CHU de Rennes, 35203 Rennes, France 
e Faculté de médecine, université de Rennes 1, 35043 Rennes, France 
f Service de rhumatologie, CHU de Rennes, 35203 Rennes, France 
g Inserm UMR991, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L’ostéopathie striée avec sclérose de la base du crâne est une pathologie rare liée au chromosome X. Il s’agit d’une pathologie fréquemment symptomatique chez les sujets féminins et fréquemment létale chez les sujets de sexe masculin et donc considérée comme dominante liée à l’X. Nous décrivons ici le cas d’un patient masculin adulte, présentant des signes cliniques et radiologiques similaires à ceux habituellement décrits chez les patients de sexe féminin. Le diagnostic a été confirmé par l’identification d’une mutation dans le gène AMER1 . La présence d’os longs striés et le phénotype particulier du patient a également conduit au diagnostic de syndrome de Klinefelter homogène, expliquant probablement le phénotype non létal et plutôt modéré comparé aux rares patients masculins déjà rapportés.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Ostéopathie striée, Sclérose de la base du crâne, Klinefelter, Ostéopétrose, AMER1



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.



© 2016  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline