Article

2 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    3 2 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 84, n° 2
pages 172-174 (mars 2017)
Doi : 10.1016/j.rhum.2017.01.001
accepted : 20 January 2016
Spondylodiscite infectieuse causée par Yersinia pseudotuberculosis
 

Toshinobu Ishihara, Masashi Miyazaki , Toyomi Yoshiiwa, Naoki Notani, Hiroshi Tsumura
 Service de chirurgie orthopédique, faculté de médecine, université Oita, 1-1 Idaigaoka, Hasama-Machi, Yufu-Shi, Oita 879-5593, Japon 

Auteur correspondant.
Résumé

La spondylodiscite microbienne causée par Yersinia pseudotuberculosis est extrêmement rare. Nous rapportons ici pour la première fois une spondylodiscite due à Y. pseudotuberculosis. Un homme âgé de 65 ans s’est présenté avec des douleurs lombaires accompagnées de fièvre. Il avait précédemment été traité par adalimumab pour un psoriasis vulgaris. Le patient rapportait avoir consommé quotidiennement de l’eau de puits. L’examen clinique n’a retrouvé aucun déficit neurologique des membres inférieurs. Le bilan biologique a mis en évidence des réactions inflammatoires élevées. L’IRM a détecté des modifications diffuses de l’intensité du signal au niveau des vertèbres T10 et L3 et la présence de multiples lésions nodulaires de localisation thoracique, lombaire et sacro-iliaque. Nous avons effectué une biopsie ouverte qui a permis de détecter la présence de Y. pseudotuberculosis dans les lésions vertébrales T10 et L3 après mise en culture. Y. pseudotuberculosis est sensible à la majorité des antibiotiques. La normalisation des paramètres biologiques et la récupération complète du patient sans aucun déficit neurologique ont été obtenues après l’instauration de l’antibiothérapie. Il s’agit à notre connaissance du premier cas de spondylodiscite due à Y. pseudotuberculosis.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Yersinia pseudotuberculosis , Ostéomyélite vertébrale pyogénique, IRM



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.



© 2017  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline